Partenariat culturel et économique dans le Témiskaming

Paul-François Sylvestre
Paul-François Sylvestre
Initiative de journalisme local - APF
Permettre aux artistes de participer davantage à la vie économique

Grâce à une subvention de 49 375 $ de FedNor, le Centre culturel ARTEM de New Liskeard pourra embaucher un coordonnateur de projets et des consultants pour explorer différents modèles coopératifs. Cela permettra de soutenir la vitalité économique, sociale et culturelle de la collectivité francophone.

La subvention obtenue permettra au Centre culturel ARTEM (ARTEM) d’entrer de nouveau en partenariat avec la Galerie d’art du Temiskaming (GAT), comme les deux organismes l’avaient fait en mars dernier. 

Selon la présidente d’ARTEM, Réjeanne Bélisle-Massie, «le projet engagera les deux conseils d’administration à collaborer en vue de transformer Open Studio Libre en centre culturel économiquement viable pour la population francophone du Témiscamingue [ontarien]». 

Open Studio Libre est un projet pilote, un studio d’art 100 % libre d’accès fourni par la GAT. Le studio est situé au 479, avenue Ferguson à Haileybury, à quelques pas seulement de la Galerie d’art du Temiskaming. Cet environnement inclusif et respectueux est ouvert à tous ceux qui veulent venir y faire de l’art. Plus de 550 personnes y sont abonnées.

La conservatrice de la GAT, Melissa La Porte, note qu’un partenariat avec ARTEM «a déjà soutenu et amélioré notre programmation publique». Elle se dit heureuse que FedNor ait reconnu que «de meilleurs partenariats communautaires signifient de meilleurs projets communautaires» et elle se réjouit de travailler de nouveau avec ARTEM.

Coordonnateur et consultants

La personne embauchée pour coordonner ces projets aura du pain sur la planche. Son mandat sera notamment de retenir les services de consultants ou d’experts-conseils pour soutenir la mise en place d’une structure collaborative qui validera les mandats respectifs d’ARTEM et de la GAT.

Les consultants développeront des modèles et des indicateurs d’impact pour assurer la croissance durable d’Open Studio Libre. Il leur incombera de mobiliser la communauté et d’offrir une programmation qui satisfasse ses besoins.

«Nous voulons collaborer en vue de transformer Open Studio Libre en centre culturel économiquement viable pour la population francophone du Témiscamingue [ontarien]».

Mme Bélise-Massie précise que le tout repose sur quatre objectifs : le développement culturel, la durabilité sociale, la durabilité économique et la durabilité environnementale. «Nous espérons jeter les bases d’un modèle de meilleures pratiques», ajoute-t-elle.

Rôle essentiel grâce à FedNor

ARTEM cherche évidemment à renforcer le secteur francophone dans le Témiskaming, à promouvoir et à célébrer la langue et la culture françaises. Le financement de FedNor lui permettra de jouer un rôle essentiel pour faciliter la livraison de services en français par Open Studio Libre et par le fait même assurer la participation de la communauté. 

La subvention de FedNor représente un peu plus de 85 % des couts admissibles du projet dans le cadre du programme Initiative de développement économique. Ce programme réaffirme l’engagement du gouvernement du Canada envers la promotion des langues officielles et l’épanouissement des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

La ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, est responsable de FedNor. La subvention à ARTEM fait partie des 6,7 millions $ appuyant 15 initiatives stratégiques qui soutiennent les technologies propres, la fabrication, l’innovation, l’immigration et le développement et la croissance des entreprises de la région de Nipissing-Timiskaming.

FedNor est l’organisme du gouvernement fédéral responsable du développement économique du Nord de l’Ontario. En cette période de pandémie, Ottawa redouble d’efforts pour aider les collectivités et les entreprises du Nord ontarien à renforcer leurs capacités, à innover et à croitre.

Melissa La Porte : «Je suis heureuse que FedNor ait reconnu que de meilleurs partenariats communautaires signifient de meilleurs projets communautaires.»