La route 69 est l’une des artères qui pourraient avoir de nouvelles lumières pour Noël.
La route 69 est l’une des artères qui pourraient avoir de nouvelles lumières pour Noël.

«Nous avons besoin des nouvelles lumières de Noël» — Suzanne Leblanc

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
La présidente du Réseau d’action communautaire de Vallée Est (RACVE), Suzanne Leblanc, a organisé une première collecte de fonds pour réparer et remplacer les lumières de Noël qui sont accrochées annuellement aux poteaux électriques qui bordent les rues de la région de Vallée Est.

Les anciennes lumières sont affichées sur les grandes rues de la région pour le temps des Fêtes. «Franche vérité, je pense que j’étais juste tannée de voir les lumières. Il y a aussi beaucoup de monde qui se plaint, c’est le temps», explique la présidente. Les lumières sont vraiment vieilles. Certaines sont en train de se détériorer, d’autres manquent des bulbes et tout ça. Elles doivent partir.»

Mme Leblanc a organisé une campagne de sociofinancement sur GoFundMe avec un objectif de 10 000 $ pour lancer le processus de réparation et de remplacement pour les lumières. Le RACVE continuera de faire des collectes de fonds annuellement pour éventuellement remplacer toutes les lumières.

«C’est un processus qui demande beaucoup d’argent. J’ai déjà parlé à Robert Kirwan, conseiller de Vallée Est, et il m’a dit que la Ville n’a simplement pas l’argent pour le financer. Chaque lumière coutera entre 600 $ et 1200 $ et nous avons environ 200.» Donc, le cout total pour remplacer les lumières serait entre 120 000 $ et 240 000 $.

Difficile de savoir quel est l’âge exact des lumières, mais Suzanne Leblanc a son estimation. «J’ai vécu toute ma vie dans la Vallée et ils étaient toujours là. Je dirai qu’ils aient peut-être 40 à 50 ans d’utilisation.»

La campagne de sociofinancement est à cette adresse.

Un exemple de ce que Suzanne Leblanc aimerait voir comme nouvelles lumières.