Le Salon du livre dans le confort de son propre salon

La voix du Nord
La voix du Nord
Le Voyageur
Retour d'activités populaires et nouvelles aventures

La saison du Salon du livre du Grand Sudbury est en quelque sorte déjà commencée, mais plus de détails pour ce qui s’en vient ont été annoncés le 23 octobre. On y retrouve des activités régulières et des nouvelles, mais toutes font évidemment le transfert vers un format en ligne.

La plus grande nouveauté est peut-être le projet d’écriture pour les autrices et auteurs en herbe qui sont issus des nouveaux arrivants. Plus de détails seront dévoilés au printemps, mais l’objectif est de participer à la programmation au Salon du livre afro-canadien à Ottawa à l’automne 2021.

Sudbury sera aussi l’un des principaux arrêts d’auteurs franco-canadiens pour une tournée pancanadienne de résidences en écriture. Le projet est mené par le Salon du livre du Grand Sudbury avec l’appui d’autres salons du livre canadiens et le Regroupement des éditeurs franco-canadiens.

Avant tout cela, deux causeries sont prévues cet automne en collaboration avec WordStock Sudbury. La première, French Kiss, avec l’auteur ojibwé Drew Hayden au sujet de son roman Motorcycles and Sweetgrass et sa traduction, Le baiser de Nanabush. La deuxième causerie sera avec le travailleur social, chroniqueur, poète et romancier David Goudreault. Il parlera de l’impact de l’isolement sur la santé mentale et le bienêtre.

Des ateliers DIY (Do it yourself ou faites-le vous-mêmes) débuteront au printemps. Peu de détails sont donnés pour le moment, mais on promet «des occasions de s’amuser à distance, mais en groupe et de contact privilégié avec des autrices et des auteurs», peut-on lire dans le communiqué.

Les retours

Les clubs de lecture pour adultes et pour enfants reviennent, mais sous forme virtuelle. Celui pour grand public débutera très bientôt.

Les jeunes seront cette fois divisés en deux groupes. Livromagie invite les jeunes de 6 à 8 ans et Livromanie est pour les 9 à 11 ans. Les activités auront lieu en ligne, mais les livres à lire seront livrés gratuitement à la maison. Un partenariat avec Communication-Jeunesse a permis au Salon de créer un programme de «médiation de la lecture flexible et ludique comprenant des activités clé en main transmises en ligne». L’objectif principal reste de donner le gout de la lecture aux jeunes. Les inscriptions sont déjà ouvertes sur le site www.lesalondulivre.ca.

Le Marathon de lecture sera aussi de retour pour sa 4e édition du 1er mars au 30 avril. Le record de l’an dernier est à battre: 676 923 minutes.

Le lancement de la programmation a eu lieu vendredi lors de la première présentation du documentaire Vocalités vivantes au Sudbury Indie Cinema. Le documentaire suit une tournée de poésie qui a eu lieu en 2018 à travers la francophonie canadienne. On y parle de poésie, mais aussi de l’identité francophone. L’équipe de Vocalités vivantes est entre autres passée par Sudbury et Hearst, alors on y voit des gens et des paysages de chez nous.

Il reste quelques présentations du documentaire : le 24 octobre à 16 h 15, le 26 à 18 h 15 et le 29 à 14 h.