Image satellite du bassin de Sudbury, 2021
Image satellite du bassin de Sudbury, 2021

L’art pour penser l’avenir de l’agriculture

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur

La nouvelle artiste en résidence de la Galerie du Nouvel-Ontario (GNO), Mehrnaz Rohbakhsh, est une artiste interdisciplinaire qui s’intéresse à la cartographie, l’acoustique, la physique et la médecine. Dans sa nouvelle exposition entièrement en ligne, Cultive le bleu, elle souhaite aborder la question de l’avenir de l’agriculture au Canada. 

L’exposition est encore en développement. Elle devrait ouvrir au cours des prochaines semaines. «C’est très différent de ce que j’ai fait auparavant, explique-t-elle. L’idée a beaucoup changé pendant la pandémie. Mais j’ai finalement décidé que mon intérêt est de vraiment parler de la relation de Sudbury avec la forêt boréale. Je l’ai regardé d’un point de vue ethnobotanique.»

Son projet sera quelque chose d’unique. «J’ai beaucoup lu sur la politique des politiques agricoles à l’échelle mondiale. J’ai fait beaucoup de recherches sur la forêt boréale. J’ai pensé que si je créais cette archive en ligne sur l’histoire culturelle et sociale avec quelques entrevues et certaines autres choses, je pourrais créer une sorte d’exposition à ce sujet.»

Mme Rohbakhsh a passé des années à travailler sur toutes sortes de projets, comme des peintures et des recréations de partitions musicales. Par exemple, lorsqu’elle a été profondément inspirée par les Méditations de J.S.Bach, elle a décidé de recréer la partition musicale de sa perspective artistique. «Ils n’étaient pas destinés à être joués, mais plutôt tenus en silence. Ils étaient censés être joués dans la tête du musicien comme un exercice mental, une sorte de méditation», explique-t-elle. 

Elle a également eu l’inspiration d’écrire l’opéra, Syzygy : An Absurdist Opera. Il s’agit d’un opéra contemporain basé sur la découverte de la théorie de la relativité d’Albert Einstein pendant la Première Guerre mondiale. «C’est un projet vraiment intéressant», souligne-t-elle. 

Les notes de <em>Méditations</em> de J.S. Bach recréée par Mehrnaz Rohbakhsh.
Une partie de la partition musicale de son opéra <em>Syzygy : An Absurdist Opera.</em>