2e édition hybride de Cinéfest

La voix du Nord
La voix du Nord
Le Voyageur

Puisque la situation sanitaire peut changer rapidement, Cinéfest Sudbury a choisi de présenter sa 33e édition sous le même format que celle de 2020 : il y aura quelques films en salle, mais la majorité de la programmation sera en ligne. Le festival se déroulera du 18 au 26 septembre. (J.C.)

La liste des films sera annoncée lors d’une conférence de presse virtuelle le 26 aout. La vente des billets commencera également à cette date.

Le festival a également choisi de substantiellement allonger la liste de prix remis à la fin du festival avec six nouveaux Prix du long métrage. «Mettre en valeur les formidables réussites du cinéma canadien et étranger a toujours été une priorité pour le festival», affirme la directrice de Cinéfest Sudbury, Tammy Frick, par voie de communiqué. 

Parmi ces nouveaux prix, on compte celui pour le Meilleur long métrage de langue française, qui peut être attribué à un film canadien ou un film étranger. Il y a également Meilleur long métrage canadien, Meilleur long métrage étranger, Meilleur long métrage avec une femme dans un rôle clé (une femme doit avoir occupé un poste de production, écriture ou réalisation), le Prix «Voix et perspectives inspirantes» (pour l’inclusion et la diversité) et le Prix du talent autochtone. 

Tous ces nouveaux prix sont accompagnés d’un prix en argent. Les gagnants seront sélectionnés par un jury composé de travailleurs de l’industrie. Les prix s’ajoutent aux trois prix du public existants.

«Allons tous au cinéma» est le slogan du festival cette année. L’image a une fois de plus été créée par Tony Jurgilas de la firme 50 Carleton. «ll fallait plus que jamais chercher à remonter le moral des gens, proposer quelque chose de divertissant, être optimistes», explique-t-il.