FacebookTwitter
mercredi, 01 mai 2019 09:00

Des hauts et des bas

Dans un discours faisant état de ses priorités en tant que ministre des Affaires francophones, la Procureure générale de l’Ontario, Caroline Mulroney, annonçait récemment qu’elle voulait améliorer l’accès aux services juridiques en français. Deux récentes décisions de son ministère démontrent une volonté de donner suite à cette promesse. En mars dernier, Mme Mulroney annonçait un projet d’appui à la justice en français au palais de justice de Sudbury. Un tel projet pilote a été en place à Ottawa entre 2015 et 2017 et a produit des résultats favorables. De plus, la semaine dernière, son ministère nommait le juge Greg Ellies en tant que juge sénior pour le Nord-Est ontarien. On dit que le juge Ellies est francophile et parle français. Il supervisera les 18 juges qui desservent la région de Wawa à la frontière du Québec et de la baie James à Parry Sound.

Les changements en éducation annoncés récemment par le gouvernement provincial risquent de toucher plus durement les conseils scolaires du Nord. Une des réformes qui aura un impact indu sur l’éducation dans le nord est l’augmentation de la moyenne du nombre d’élèves par classe qui, au niveau secondaire, passera de 22 à 28. Ce rapport élèves-enseignants donne des maux de tête à tous les conseils scolaires qui devront réduire le nombre d’instituteurs. Mais c’est pire dans le Nord, où la moyenne d’élèves par classe est de 18. Passer de 22 élèves à 28 est une chose, augmenter de 18 à 28 cause un sérieux problème.

Le Nord-Est ontarien fait face à un autre sérieux problème, la désinformation. Tous les journaux quotidiens anglophones du Nord appartiennent à la compagnie Postmedia. Or, cette société est devenue une machine de propagande beaucoup plus qu’un organe d’information objective. On n’a qu’à lire les chroniqueurs Brian Lilley et André Marin pour s’étouffer sur des propos anti-diversité, anti-minorité et surtout anti-libéral. Il est clair qu’il est de la responsabilité d’un journal qui se respecte de critiquer les mauvais coups des gouvernements, mais quand c’est tout ce qu’on peut lire, quand le contenu est évidemment et constamment biaisé, ce sont les lecteurs qui perdent.

Félicitations à tous les artistes et organisateurs culturels du nord qui sont en nomination pour les Prix Trille Or de l’APCM. Soulignons, entre autres, Céleste Lévis et Cindy Doire de Timmins ainsi que Christian Pelletier de Sudbury et Simon Jutras originaire de Sudbury. Mentionnons aussi les Rats d’Swompe, dont le violoniste Patrick Pharand est originaire de North Bay et le multi-instrumentaliste Martin Rocheleau de Timmins. D’autres artistes et artisans en nomination ont aussi des liens avec le nord et nous les saluons bien bas itou. Bonne chance à tous.

Lu 537 fois Dernière modification le mardi, 30 avril 2019 16:43
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login