FacebookTwitter
lundi, 27 août 2018 09:38

Un pas plus près de son rêve

Écrit par 
Damien Giroux Damien Giroux Photo : Julien Cayouette
Sudbury — Le jeune joueur de hockey Franco-Ontarien, Damien Giroux, est plus près que jamais de réaliser son rêve, le rêve que peu d’athlètes parviennent à réaliser. À 18 ans, Damien a été repêché lors de la cinquième ronde du repêchage annuel de Ligue nationale de hockey (LNH) par le Wild du Minnesota au mois de juin dernier.

Pourtant, malgré ses nombreuses réussites sur la patinoire, Damien s’est fixé deux objectifs clairs pour sa participation au camp d’entrainement d’été du Wild : de gagner de l’expérience et d’absorber le plus grand nombre de conseils de ses entraineurs.

«J’espère apprendre autant que possible lors de mon premier camp d’entrainement. Je veux pouvoir apprendre toutes les petites affaires, de m’habituer à la vitesse [du jeu] et aux joueurs qui sont un peu plus âgés. Je veux ensuite revenir avec ces informations pour appuyer mon club à Saginaw», affirme M. Giroux.

«C’est un rêve que j’avais depuis un jeune âge [d’être repêché par une équipe professionnelle]. Je regardais toujours des matchs de la LNH à la télé avec mon père. Lorsque j’ai vu mon nom paraitre sur l’écran, c’est un moment que je n’oublierai jamais.»

Le jeune franco-ontarien a dû faire quelques sacrifices afin de pouvoir progresser au hockey, comme vivre à plus de 700 kilomètres de sa famille et de ses amis. Pendant environ huit mois par année, Damien demeure avec une famille d’accueil à Saginaw, une ville américaine en plein cœur de l’état du Michigan, et joue pour le Spirit, une équipe de la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL).

Par conséquent, il a dû fréquenter une école de langue anglaise pour la première fois. «La plus grande différence [pour moi] a été lorsque j’ai transféré d’une école francophone à une école anglophone. Je prenais mes mathématiques et mes sciences en anglais, donc je devais m’appliquer pour réapprendre tous les termes. De plus, pour mes cours en ligne [en français], il fallait avoir de la discipline», explique-t-il.

«La plus grande chose sera d’être capable de continuer avec mes études postsecondaires. En ce moment, je pense suivre des cours en ligne pour être capable de m’ouvrir d’autres portes au prochain niveau. Je vais probablement finir par suivre des cours au secondaire pour me tenir occupé.»

Ancien élève du Collège Notre-Dame de Sudbury, Damien a disputé ses deux dernières saisons dans l’uniforme du Spirit de Saginaw. En un peu plus d’une centaine de matchs au niveau junior majeur, il a marqué 27 buts et récolté 41 passes.

Ses coéquipiers et lui seront de passage dans le Nord de l’Ontario à six reprises au cours de la saison régulière de 2018-2019. Le Spirit disputera des matchs à North Bay et à Sudbury le 22 et 23 novembre ainsi que quatre à Sault-Ste-Marie les 17 octobre, 28 décembre, 27 février et 17 mars.

Parcours de Damien Giroux
2017-2018 – Spirit de Saginaw [43 points]
2016-2017 – Spirit de Saginaw [25 points]
2015-2016 – Wolves de Sudbury, midget AAA [36 points], Canadiens de Rayside-Balfour, junior A [1 point]

Abonnez vous
Lu 5374 fois Dernière modification le mardi, 28 août 2018 14:47
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login