FacebookTwitter
lundi, 20 novembre 2017 17:09

Du journalisme qui donne des résultats

Écrit par 
Du journalisme qui donne des résultats Photo : Compte Twitter de Brigitte Noël
Note : Cette entrevue a été réalisée avec la participation des étudiants du programme de journalisme de l’Université de Sudbury, le jour précédant la remise des prix Judith-Jasmin.

Montréal — La journaliste originaire de Sturgeon Falls, Brigitte Noël, a remporté samedi le prix Judith-Jasmin dans la catégorie Entrevue/Portrait pour son texte Les illusions et désillusions de La Meute, le «plus grand groupe d’extrême droite au Québec», publié sur le site Vice Québec en début d’année.

Le travail derrière ce texte primé a été de longue haleine. Sa première intention était de faire un profil sur ce groupe politique québécois d’extrême droite. «Je cherchais juste à comprendre le groupe, mais ils m’ont vraiment refusé toute entrevue, donc je me suis tournée vers des anciens membres. J’ai alors réalisé que les gens qui quittaient le groupe étaient vraiment très très frustrés pour les mêmes raisons», raconte Mme Noël.

Les anciens membres, elle les a trouvés en couvrant une manifestation contre l’islam. «J’y ai pris plein de cartes d’affaires et je me suis tissé un réseau.» Au fil du temps, ils ont commencé à se confier à elle et lui ont permis de comprendre que La Meute avait beaucoup de problèmes, qu’elle n’était le groupe puissant présenté aux médias.

«Ç’a été dark par moment, parce qu’il y a des gens dans ce groupe-là qui ont des revendications un peu troublantes. J’ai passé quelques mois à communiquer avec plein d’ex-membres de La Meute, à fouiller le web et à chercher des témoignages et des commentaires».

Le résultat de son travail : le chef du groupe a quitté en invoquant des raisons personnelles. Quelque mois plus tard, celui qui l’avait remplacé — et qui semblait tirer lui-même profit de toute la marchandise produite à l’effigie du groupe — a été expulsé.

Même avant la nomination, Mme Noël était très satisfaite de son texte. «Quand tu fais un article et qu’il y a des conséquences, tu constates que ça a fait réfléchir les gens», et le travail en vaut la chandelle.

Les prix Judith-Jasmin sont remis par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec aux meilleures œuvres journalistiques de la dernière année, tous médias confondus. Une autre Franco-Ontarienne, Marie-Maude Denis — née à Sudbury et ayant grandie à Ottawa — fait partie de l’équipe de l’émission Enquête qui a remporté le prix dans la catégorie Enquête.

Débuts à Sturgeon Falls et ailleurs

L’intérêt pour le journalisme de Brigitte Noël a débuté dès son adolescence à l’École secondaire Franco-Cité. Elle a d’ailleurs fait ses premiers pas dans le journal local bilingue, La Tribune. «J’ai toujours été super curieuse et j’étais mordu de l’apprentissage et de rencontrer des gens, ça me faisait vraiment triper.»

Lu 1936 fois Dernière modification le lundi, 20 novembre 2017 17:20
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login