FacebookTwitter
mercredi, 20 juillet 2016 06:00

Les terroristes vont-ils gagner?

Voilà une question qui se pose à la suite de tous les attentats commis depuis quelques années, et même quelques semaines, un peu partout dans le monde. Il y a bien sûr les horreurs commises quotidiennement par les mercenaires de Daesh en Irak et en Syrie, mais il y a aussi Nice, Paris, Bruxelles, Orlando, Boston, Istanbul, Baghdad, Abuja, etc. En fait, Wikipedia recense des dizaines de milliers d’attentats perpétrés depuis septembre 2001.

Ce qui me concerne aujourd’hui sont les attentats commis par les djihadistes qui se réclament de l’islam radical. Il existe une vingtaine de ces groupes de par le monde, mais le plus important, celui qui semble attirer le plus d’adeptes et qui mobilise actuellement l’intérêt du monde entier, c’est Daesh ou l’État islamique — les Anglais disent ISIS ou ISIL.

Pour savoir si Daesh va gagner, il faut comprendre son but. Or celui-ci est simple : créer un califat islamique qui pourra éventuellement dominer le monde entier et le soumettre à la volonté d’Allah. Les leadeurs de Daesh et ses adeptes sont évidemment des rêveurs perdus qui pensent que leur vie ne vaut rien et celle des autres encore moins. Le problème, c’est qu’ils réussissent à convaincre. Et ils convainquent sur deux fronts. D’abord les jeunes qu’ils recrutent pour rejoindre leur armée au Moyen-Orient ou pour commettre des attentats suicides partout dans le monde. Ce qui est encore plus dangereux, c’est qu’ils réussissent à faire croire à plusieurs Occidentaux que le monde s’enlise dans une guerre de civilisations.

On voit déjà l’idée de «clash» des civilisations faire son chemin grâce à certains leadeurs politiques. Je ne sais pas si ces politiciens sont réellement tombés dans le piège de Daesh ou s’ils utilisent cette rhétorique tout simplement pour se faire du capital politique, mais il est clair qu’ils y entrainent des foules immenses. Pensons aux États-Unis, à la Grande-Bretagne, à la France et à plusieurs pays d’Europe de l’est et nous voyons bien que l’objectif de Daesh s’installe déjà dans la culture sociopolitique de l’Occident.

Il suffit d’un attentat pour que les idiots déferlent en masse sur les réseaux sociaux annonçant l’instauration subversive de la charia et la prise de contrôle imminente de l’Islam sur le monde. Cela n’est que de la bullshit propagée par des sans dessein, mais ces menteries réussissent déjà à créer, ici même au Canada, pays de toutes les libertés, des situations intolérables. Comme ces nombreuses femmes musulmanes portant le voile qui se sont fait insulter et même bousculer et frapper dans les derniers mois.

Voilà comment Daesh gagne. L’idée d’une guerre des civilisations propagée par ces exaltés de Dieu commence à prendre forme.

Il est essentiel que nous contrions tous ces peureux qui tombent dans le piège de Daesh en rétablissant les faits, en démontrant clairement que nous sommes forts, que nous vivons dans un pays de droit et que nos valeurs ne sont pas en danger. La guerre est dans leur tête, il faut y faire la paix.

Lu 2057 fois Dernière modification le mardi, 19 juillet 2016 14:44
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login