FacebookTwitter
Sudbury — L’équipe de production de l’émission Planète BRBR est à Sudbury encore aujourd’hui pour l’enregistrement de la série à saveur de musique émergente franco-canadienne, qui sera diffusée dès le 14 janvier prochain sur les ondes de TFO.

Sudbury était la dernière destination des 10 villes canadiennes. Le tournage a débuté hier et se poursuit aujourd’hui au Collège Boréal. Les participants, âgés de 18 ans et plus, sont présentement en audition devant le jury composé de Stef Paquette, également animateur de l’émission, la chanteuse Céleste Lévis et le jeune entrepreneur sudburois Christian Pelletier.

Selon M. Paquette, il s’agit d’une excellente initiative peu commune : « Je trouve que le côté chanson n’existe presque plus. Dans les émissions comme The Voice, ce sont des gens qui chantent les chansons d’autres et c’est ce qui domine depuis quelques années au lieu de miser sur les compositions. Il n’y a pas de concours pour les auteurs-compositeurs-interprètes et, deuxièmement, c’est hors Québec. C’est pour les francophones et francophiles. »

Dix artistes, un par ville, seront retenus pour une période de résidence à Toronto du 15 au 25 janvier. Les participants seront éliminés un à un jusqu’à la révélation du grand gagnant lors de la finale le 18 mars prochain.

Plus de détails dans le journal Le Voyageur du 14 décembre.


Alain Lessard et Josiane Nadeau sont deux des artistes sudburois qui ont tenté leur chance aux auditions de Planète BRBR. Un seul artiste par ville est sélectionné.

Publié dans Arts Grand Sudbury
mardi, 15 mars 2016 13:53

Stef Paquette sur le gril

Sudbury — Le samedi 9 avril, le chanteur, comédien et animateur bien connu dans la région, Stef Paquette, sera la «victime» d’un bien cuit. Éric Robitaille sera l’animateur de la soirée où les secrets et les vérités bien cachés de M. Paquette seront sans doute dévoilés.

Pour une première fois, les rôles sont inversés, puisque M. Paquette a déjà joué le rôle de rôtisseur à plusieurs reprises dans le passé. Ils seront quatre lors de l’évènement à se passer le flambeau et d’autres aux quatre coins du Canada y mettront leur grain de sel par vidéoconférence. Leurs noms seront dévoilés au court des prochaines semaines.

« J'ai une idée c’est qui... Mais parmi mes pires cauchemars, ma mère est là », lance M. Paquette.

Les intéressés peuvent se procurer des billets sur le site de la Fondation franco-ontarienne au cout de 50 $ et un reçu aux fins d’impôt au montant de 25 $ leur sera remis. Une partie des profits seront versés à la programmation jeunesse du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury.

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login