FacebookTwitter
mercredi, 10 décembre 2014 20:49

France Poliquin à la Galerie Paquin

Écrit par 
France Poliquin crée des collets, de la fibre au produit fini. France Poliquin crée des collets, de la fibre au produit fini. Andréanne Joly

Kapuskasing — Hearstéenne d'origine, France Poliquin trouve dans les forêts de son Est ontarien d'adoption les plantes qu'elle transforme en pigments qui colorent les collets, les impressions et les tissages qu'on peut voir au Centre de loisirs de Kapuskasing jusqu'au début février.

Les collets sont à l'honneur. Tous uniques, ils font l'objet d'un travail minutieux et sont teints avec une couleur terre que l'artiste compose une seule fois. France Poliquin a aussi cru bon présenter des tissages, puisque la Galerie Paquin est aménagée juste à côté de l'atelier des tisserandes du Centre de loisirs. Elle espère que ces dernières apprécieront ses pièces faites à l'indigo, une créée sur un métier de 24 cadres et une sur un jacquard.

Pour lire l'article complet, lisez Le Voyageur du 17 décembre.

Abonnez vous

Lu 2265 fois Dernière modification le lundi, 23 février 2015 10:12
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login