Imprimer cette page
jeudi, 04 décembre 2014 15:37

Les routes du Nord pour les nuls

Écrit par 

Nord Ontarien — Dossier routes hivernales: Les gens du Nord de la province savent que l’hiver peut apporter toutes sortes de surprises sur les routes. Les règlements en ce qui concerne l’entretien des routes varient pour chacune des municipalités, mais s’avèrent tout de même assez simples partout en province, avec quelques variations pour le Nord et le Sud.

Le ministère des Transports de l’Ontario (MTO) a mis en place une liste de normes à suivre. D’abord, il est important de savoir que le Ministère embauche des contractants pour effectuer l'entretien des routes l’hiver. Quatre contractants travaillent dans le Nord-Est de la province.

Carole Paiement, coordonnatrice des services de communications pour le MTO, rapporte que le déneigement commence lorsqu’il y a une accumulation de deux centimètres de neige ou de gadoue mouillée (slush) sur les routes. Quant au sable et au sel, l’application dépend du temps qu’il fait. L’un ou l’autre est appliqué dans les 30 premières minutes d’une tempête. Si les températures sont près du point de congélation, du sel est appliqué. Lorsqu'il fait trop froid pour que le sel agisse, du sable est appliqué. Après qu’une tempête se soit atténuée, les contractants doivent nettoyer la neige jusqu’au pavé. La décision de fermer les routes lorsqu’il y a tempête est déterminée par la Police provinciale de l’Ontario.

L’an dernier, des amendes totalisant près de 3,2 millions $ ont été imposées aux contractants pour ne pas avoir respecté certaines normes.

Lorsqu’une route provinciale passe dans les limites d’une municipalité, il peut facilement y avoir de la confusion par rapport à qui doit faire son entretien. On pense ici aux routes 17 et 69. Le terme utilisé dans cette situation est un lien de connexion de deux sections d’une route provinciale, mentionne Mme Paiement. «Les liens de connexion sont maintenus par la municipalité locale, indique-t-elle. La municipalité décide des standards d'entretien et est responsable de gérer les travaux ou d’allouer le contrat à un fournisseur de services.»

Certains règlements routiers varient pour le Nord et le Sud de l’Ontario. Par exemple, les pneus à crampons ne sont permis qu’à partir de Parry Sound et pour les districts d’Algoma, Cochrane, Kenora, Manitoulin, Nipissing, Parry Sound, Rainy River, Sudbury, Thunder Bay et Temiskaming. Ceux-ci sont permis du 1er septembre au 30 avril.

Plus de détails dans l'article du Voyageur du 3 décembre.



Abonnez vous

Lu 2511 fois
Catherine Levac

Journaliste

Nipissing

catherine.levac@levoyageur.ca