Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 195
FacebookTwitter
jeudi, 04 décembre 2014 15:34

Le poids financier du déneigement pour les villes du Nord

Écrit par 

Nord Ontarien — Dossier routes hivernales: Chaque ville du Nord est unique. C'est ce que chaque politicien municipal dira à qui veut bien l'entendre. Il en est de même pour les routes lors des tempêtes de neige. Bien que toutes les villes doivent se plier aux mêmes normes provinciales, il existe plusieurs différences entre elles. Par exemple, lors de tempêtes, la Ville de Kapuskasing doit dégager 100 kilomètres de routes. À Sudbury, ce sont 3 560 kilomètres de routes.

De plus, les normes provinciales sont basées sur six types de routes, celles de type 1 étant les plus achalandées et celles de type 6 étant très peu fréquentées. Les types de routes que l'on retrouve sur un territoire municipal ont un impact sur le budget qu'on doit prévoir pour le déneigement. Une artère de connexion, par exemple, est souvent considérée comme une route de type 2. Cela influence la rapidité et la fréquence des opérations de déneigement.

La part du budget accordée au déneigement des routes varie selon les villes. Pour Kapuskasing, le montant accordé au déneigement est de 540 000 $. Pour Sudbury, le montant pour l'entretien hivernal des routes est de 15 millions $. Ce montant inclut aussi les couts de réparation de routes et de structures liées pendant les mois d'hiver. À Elliot Lake, un peu plus de la moitié du budget de 2014 attribué au transport est consacré à l'entretien des routes (1 669 541 $ sur 3 982 571 $). À Timmins, le budget pour les routes représente 19 % du budget municipal total. À North Bay, 17 % du budget global est investi dans les Services et travaux d'ingénierie et environnementaux, dont une partie comprend l'entretien des routes.

Ainsi, en plus des différences quant à la façon de classer ce montant, celui-ci varie selon la façon dont il est calculé. Yves Labelle, qui était responsable des Travaux public avant de devenir directeur général de la Ville de Kapuskasing, explique comment le budget de déneigement est déterminé. «On prend toujours une moyenne de cinq ans quand on prépare le budget et on ajuste un peu plus pour l'inflation, explique-t-il. Si on calculait notre budget en se basant seulement sur l'année d'avant, on se ferait prendre “les culottes à terre” assez vite. Comme on a des extrêmes de température, on a deux ou trois années avec presque pas de neige, l'année dernière beaucoup de neige. Avec la façon dont on calcule le budget, on est très près de notre budget. Selon M. Labelle, le budget de déneigement représente environ pour 9 % du budget annuel total des Travaux publics.

Plus de détails dans l'article du Voyageur du 3 décembre.



Abonnez vous

Lu 1967 fois

Actualité du Nord

  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login