FacebookTwitter
jeudi, 13 novembre 2014 16:30

Le Centre de désintoxication de Cochrane a 25 ans

Écrit par 
e Centre, en 1987, entre l'époque où il était l'hôpital de Smooth Rock Falls et le Centre de désintoxication du district de Cochrane. e Centre, en 1987, entre l'époque où il était l'hôpital de Smooth Rock Falls et le Centre de désintoxication du district de Cochrane. Courtoisie

Smooth Rock Falls — Le Centre de désintoxication du district de Cochrane célèbre ses 25 ans. Aménagé en 1989 dans l'ancien hôpital de Smooth Rock Falls, le Centre de 20 lits a traité 4400 personnes et continue son travail malgré la pression financière.

«Les gens qui rentrent chez nous sont soit intoxiqués, soit en sevrage», décrit Marielle Cousineau. Au cours d'un séjour pouvant s'étaler sur 15 jours, les résidants doivent bien s'alimenter, se reposer, participer aux groupes de soutien et établir un plan de traitement, avec une conseillère. Les dépendances traitées viennent rarement seules - elles impliquent un cocktail d’alcool et de drogue – cocaïne, crack, opiacés.

C'est d'ailleurs une des réalités qui a changé, pendant les 25 années d'existence du Centre. Autrefois, on recevait des alcooliques, aujourd’hui, ce sont des toxicomanes alcooliques.

La constance, c'est le fardeau financier qui menace d'année en année le Centre de désintoxication du district de Cochrane. «Je pense vraiment qu'on ne reçoit pas assez d'argent de base, si on se compare, estime Marielle Cousineau. Il y a de grosses, grosses différences.» Alors qu'un séjour coûte 742 $ à Smooth Rock Falls, d'autres centres assurent le sevrage, sans évaluation des besoins, pour 2000 $.

Pour lire l'article complet, consultez Le Voyageur du 19 novembre.

Abonnez vous

Lu 2029 fois Dernière modification le dimanche, 16 novembre 2014 19:50
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login