FacebookTwitter
mercredi, 10 juillet 2013 13:25

De l’excellence en athlétisme

Écrit par 
De l’excellence en athlétisme Photo : Courtoisie

Timmins —Il y a environ trois semaines à Oshawa aux Championnats provinciaux d’athlétisme (OFSAA) pour les écoles secondaires, une jeune fille de Timmins, élève de l’école secondaire catholique Thériault, a réalisé un exploit extraordinaire avec une médaille d’or et un record scolaire provincial et national. En effet, Renée Maisonneuve, la fille de Luc et Julie Maisonneuve, a gagné le 2 000 mètres steeple-chase avec un excellent chrono de 4:57.07. J’ai eu l’occasion de discuter avec la jeune championne et voici le résumé de cette entrevue : Vital Shank : Décris tes émotions après avoir traversé la ligne d’arrivée. Renée Maisonneuve : Il n’y a pas de mots dans le dictionnaire pour décrire comment tu te sens. Tu es dans une zone très spéciale. V.S. : Comment te sentais-tu avant le départ ? R.M. : J’étais très nerveuse, anxieuse, motivée et aussi confiante que je voulais et pouvais gagner. V.S. : Connaissais-tu tes adversaires? R.M. : Oui, plusieurs, surtout celle qui a terminé deuxième, car j’étais devant elle l’an dernier et aussi en avant d’elle en 2011 aux Championnats provinciaux de la légion où j’ai gagné par 0,21 seconde pour me qualifier pour les championnats nationaux. Certaines de mes adversaires étaient sans doute présentes quand j’ai terminé 18e en 9e année, 14e en 10e année et 2e en 11e année. Mon premier but était de bien courser, de revenir avec une meilleure performance à vie, de gagner une médaille et même l’or avec un bon chrono. Les records, ce sont de très beaux bonis. V.S. : Parle nous de la course, de tes stratégies. R.M. : Je voulais partir vite et je l’ai fait. Je pensais que c’était trop vite et j’attendais que quelqu’un attaque, mais elles ne se sont jamais montrées et j’avais confiance dans mon kick, alors avec 300 mètres à faire, je savais que la médaille d’or était à ma portée. V.S. : Qui veux-tu remercier ? R.M. : Mes parents, mes entraîneurs et entraineuses, ma famille, mes amis et surtout mon entraîneur, Joël Ruel. V.S. : Parle-nous de ton entraînement. R.M. : Il y a beaucoup de sacrifices à faire. Nous nous entraînons six fois par semaine, à l’occasion deux fois par jour. Nous avons fait de la musculature depuis février tout comme des courses de base dans la neige, des entraînements de haies, environ 60 kilomètres de distance par semaine, des intervalles sur la piste depuis que la neige est partie et aussi les chères côtes. V.S. : L’an prochain, qu’est-ce que tu feras ? R.M. : J’ai accepté une bourse d’études à l’université West Virginia à Morgantown dans le programme Études internationales. V.S. : En terminant, quels sont tes objectifs éloignés et rapprochés ? R.M. : L’an prochain, je veux contribuer à mon équipe comme athlète de première année et par après me rendre aux championnats NCAA pour le steeple-chase et aussi me présenter aux essais olympiques canadiens en 2016 ou 2020.

Lu 2694 fois Dernière modification le mercredi, 10 juillet 2013 13:27
Vital Shank

Chroniqueur

Timmins

Actualité du Nord

  • Microbrasseries : Plus de choix, plus d’heureux
    Microbrasseries : Plus de choix, plus d’heureux Haileybury et Timmins — Pour une deuxième année consécutive, plus de 1800 amateurs de bière et de bonne nourriture ont participé au festival de bière artisanale Le Nord en Fût à la marina de Haileybury la fin de semaine dernière.…
    Ecrit le jeudi, 19 juillet 2018 16:44
  • L’Ontario francophone dans 10 ans
    L’Ontario francophone dans 10 ans Ontario — Le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) a choisi de regarder vers l’avenir pour son Rapport annuel 2017-2018. La première partie du rapport fait l’analyse de la population francophone de l’Ontario par le biais des plus…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 17:01
  • À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté
    À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté Sudbury — Le programme Cercles est à la recherche de bénévoles et des leadeurs pour l’avancement de ses projets communautaires. Lancé en février 2018 dans le Grand Sudbury, le programme a pour objectif d’aider les personnes à sortir de la…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 13:54
  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login