FacebookTwitter
vendredi, 13 juin 2014 09:46

Un Relais pour la vie plein d’émotions

Écrit par 
Un Relais pour la vie plein d’émotions Photo : Émilie Deschênes

Timmins — Que d’émotions ont été ressenties en région, y compris Timmins, Hearst et Sturgeon Falls, la fin de semaine dernière. Le Relais pour la vie, une marche de nuit annuelle d’envergure nationale mise sur pied par la Société canadienne du cancer (SCC), a permis d’honorer pendant 12 heures des gens qui luttent ou qui ont déjà lutté contre le cancer, ainsi que ceux qui, tristement, ont perdu leur combat. Les prestataires de soins ont également reçu des éloges.

C’est sous la thématique de «fête à la plage» qu’on donnait lieu au Tour des survivants suivi de la Cérémonie des luminaires plus tard en soirée. Comme le veut la tradition, on allume une série de luminaires longeant la piste de marche ou de course à la mémoire ou en l’honneur de personnes chères.

«C’est touchant et ça va être encore plus touchant ce soir durant les luminaires, mais aussi quand on fait le Tour des survivants. C’est très émotionnel», de dire la présidente du comité organisateur du Relais pour la vie à Timmins, Dawn Croussette.

«Il y a quelques années, j’ai vu mon propre nom sur l’un des luminaires et j’étais complètement sous le choc. Je me souviens aussi de mon premier Tour des survivants, affirme Louise McInnis, une survivante du cancer. En septembre, ça va faire cinq ans que j’ai reçu le diagnostic du cancer du sein. J’étais sous le choc. Je n’aurais jamais pensé un jour entendre ces paroles. J’étais en santé et je prenais soin de moi-même. Se faire dire qu’on a le cancer, c’est tellement dévastateur. Notre vie change instantanément. [...] On a tous ressenti un vide, un manque d’espoir et un sentiment de solitude. Mais si on regarde autour de nous, nous ne sommes pas seuls. Ma famille et mes amis ont été mes principaux supporteurs.»

Son fils, Patrick McInnis, a également reçu le diagnostic d’un cancer il y a deux ans alors qu’il était âgé de 20 ans. «J’ai été positif dès le début», déclare M. McInnis en ajoutant qu’il était déterminé à se battre et qu’il n’était pas question de succomber à cette maladie. «C’est cette même année que j’ai participé au Relais pour la vie en tant que survivant, pour la première fois. C’était quelques jours après mon dernier traitement de chimiothérapie.» Rappelons que c’est sa sœur, Maria McInnis, qui avait fait le trajet de Timmins à Sudbury à vélo pour récolter une importante somme d’argent pour la SCC.

À Timmins, 28 équipes de 10 à 15 personnes ont également redonné à leur communauté en prenant part au Relais, confirme Mme Croussette. «Ils ont annoncé qu’on a amassé près de 100 000 $», dit-elle, l’objectif ayant été fixé à 155 000 $ cette année. Notons que la somme totale ne peut être annoncée pour l’instant, notamment parce que les fonds continuent de s’accumuler.

«On a une bonne qualité d’équipes et l’ambiance est très belle. Les gens sont prêts et ils ont hâte de commencer leur marche», ajoute-telle.

Tout le monde présent sur le site de l’évènement, à l’école secondaire O’Gorman, avait une histoire à raconter au sujet du cancer, une maladie qui nous affecte tous. Gens de Chapleau et Kirkland Lake, peu importe votre âge ou votre niveau de forme physique, vous êtes invités à prendre part à cette marche amicale et inspirante le 13 juin prochain. Celle-ci aura lieu le 20 juin à Sudbury, Sault-Ste-Marie et North Bay.

Abonnez vous

Lu 1996 fois
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login