FacebookTwitter
jeudi, 05 juin 2014 09:08

Une exposition minière de plus en plus populaire

Écrit par 
Une exposition minière de plus en plus populaire Photo : Émilie Deschênes

Nord Ontarien — L’Expo minière de Timmins connait un succès monstre et génère chaque année des retombées économiques importantes. Cette année n’a pas fait exception. Des milliers de gens se sont ralliés à Schumacher dans le cadre de cet évènement.

Le centre communautaire McIntyre était bondé d’exposants du domaine minier et de visiteurs, et ce, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’édifice les 28 et 29 mai dernier.

«Les gens ont commencé à arriver à 9 h et nous avons dû ajouter du personnel pour nous occuper des admissions, alors nous sommes très, très heureux de la tournure des évènements», explique Jay Cornelsen, directeur du marketing national pour Canadian Tradex. Ce dernier poursuit en disant qu’un nombre record de kiosques étaient sur place pour informer les gens, présenter leurs produits et services et, par le fait même, réseauter. «Il y a au-delà de 400 kiosques représentant plus de 300 différents exposants, dit-il. Nous avons des exposants de partout au Canada, de Vancouver, de Montréal, de Toronto, même de Chicago. Ils ont toutes sortes d’équipement de pointe à présenter aux gens du Nord de l’Ontario.»

Il s’agissait d’ailleurs d’une excellente occasion, selon lui, de présenter des demandes d’emploi, voire de s’informer sur les carrières qui s’offrent dans l’industrie. Pour ajouter à la programmation des deux journées, des compétitions de foreuse à béquille ont mis hommes, femmes, maires et conseiller à l’épreuve.

Le maire de Kapuskasing, Al Spacek, s’est vu léguer son titre de champion de l’an dernier au maire de Timmins, Tom Laughren. Pour sa part, le maire de Cochrane, Peter Politis, a cédé sa place à l’un de ses conseillers municipaux, le maire adjoint Fernand Gravel. Comme cette compétition entre maires tourne toujours à la rigolade, l’absence du maire Politis a provoqué des réactions.

«Le maire Politis, on aimerait dire qu’il a une petite crainte de venir à Timmins (pour participer à cette compétition), mais il est en campagne électorale, alors nous apprécions le fait que Fernand ait pu se déplacer pour représenter Cochrane, indique M. Laughren en souriant. La compétition de forage constitue une partie amusante de l’évènement, c’est une bonne façon d’amorcer le tout.» Le conseiller Gravel en était à sa première expérience en fait de perçage de roc.

«C’est la première fois que j’utilisais une foreuse et je pense que j’aimerais ça faire ça! , dit-il en plaisantant. Cochrane, on nous nomme maintenant une ville minière, parce qu’on a le projet minier de Detour Gold, juste au nord de Cochrane, et on est entouré des mines de Matheson, Timmins, etc...» Le maire Spacek mentionne que la compétition de forage entre maires et conseiller en fut une profitable. «D’année en année, le champion remet son titre à un autre, alors je crois que le seul règlement que nous avons est que nous ne pouvons gagner deux années de suite, donc c’est très plaisant, affirme M. Spacek. C’est une bonne occasion de mettre en lumière l’importance du secteur minier dans le Nord-Est de l’Ontario puisqu’il s’agit d’une part importante de notre économie.» Il affirme d’ailleurs avoir aperçu des entreprises de sa région sur le site d’exposition. «Il y a un bon nombre de gens de l’industrie (de Kapuskasing) qui viennent ici à cet évènement.»

Le maire Laughren se dit ravi d’accueillir dans sa ville autant de gens pour l’occasion. «Quand on regarde l’importance de cette Expo pour le Nord-Est de l’Ontario, le Nord-Ouest du Québec, le fait d’organiser ceci à Timmins, je crois que c’est excellent. Les gens viennent ici et constatent que nous avons une superbe ville. Les gens de Canadian Tradex, le travail acharné et l’énergie qu’ils ont déployés envers l’organisation de cet évènement, les fournisseurs, les partenaires, ça veut dire beaucoup au sujet de la communauté minière».

Ce dernier conclut en affirmant que les commerces d’hébergement et de restauration de Timmins font partie de ceux qui ont profité des retombées économiques de cet évènement de grande envergure. «Les chambres d’hôtel d’aussi loin que Kapuskasing, et surement d’aussi loin que New Liskeard, en ont profité également», précise-t-il.

M. Cornelsen termine en soulignant que ce fut deux journées réussies et que la collaboration de dame nature a certainement contribué à ce succès. Parmi les médias du Nord, Sylvie Beaulieu du Loup FM a remporté la compétition de foreuse à béquille dans la catégorie féminine.

Abonnez vous

Lu 1859 fois
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login