FacebookTwitter
jeudi, 08 août 2019 13:00

Earlton se bat pour son développement

Écrit par 
Earlton se bat pour son développement Photo : Shutterstock
Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au développement des petites municipalités restent cependant nombreux.

Depuis déjà quelques décennies, la municipalité de 1200 habitants tente d’élargir sa base fiscale en offrant à moindre cout des lots avec accès à des services et des infrastructures de base; essentiels pour favoriser ce type de développement. Le canton éprouvait pourtant des difficultés à trouver des acheteurs et le conseil municipal a consulté un courtier de la région afin d’élaborer une nouvelle stratégie de vente.

«Les lots étaient plus dispendieux et le prix était basé sur les couts du développement de la subdivision. Notre nouveau conseil a constaté que les lots ne se vendaient pas à cause du manque de publicité et de promotion. La greffière, Amy Vickery-Menard, et moi-même avons rencontré Marc Martin de Royal LePage [de New Liskeard] au mois d’avril de cette année. Après avoir revu [les données comparables], le conseil a décidé d’établir le prix à 20 000 $», précise le maire du canton d’Armstrong, Jean-Marc Boileau.

«Il y a 22 terrains en tout dans la subdivision et chaque terrain comprend l’eau, les égouts, l’électricité et le gaz naturel. Chaque propriétaire d’origine recevra jusqu’à 2000 $ [non transférable] de remboursement sur le permis de construction s’il commence les préparations du site (footings) en dedans de 18 mois. Le propriétaire est responsable de 50 % des couts pour l’installation de l’entrée principale alors que la municipalité s’occupe de l’autre moitié en plus de la maintenance et des entretiens futurs», poursuit-il.

Attirer de nouveaux résidents reste un défi

Comme dans la plupart des collectivités éloignées de grandes métropoles, le canton d’Armstrong n’échappe pas aux défis en matière de rétention de sa population. Earlton a vu un léger déclin démographique lors du dernier recensement de Statistique Canada et la fermeture de l’épicerie Grocery King a été un coup dur pour la communauté. Pourtant, malgré l’abandon récent du projet d’épicerie coopérative, les leadeurs municipaux n’ont pas l’intention de baisser les bras et vont continuer à cibler des investissements au niveau résidentiel et commercial.

«La municipalité veut continuer avec la viabilité de l’agriculture et des secteurs agroalimentaires et commerciaux. Nous aimerions aussi voir au moins deux à trois nouvelles maisons se faire construire chaque année. Nous avons présentement un terrain de vendu et nous sommes surs qu’on verra plus de vente de terrains lorsque cette [première] maison sera bâtie», prévoit M. Boileau.

«Nous avons un gros défi, car il n’y a pas de magasin d’épicerie à Earlton.» M. Boileau espère plutôt que la méthode de promotion mise de l’avant par l’agent immobilier consulté — une campagne au compte goute sur une longue période — génèrera les résultats escomptés.

Un certain pourcentage des recettes générées de la vente des terrains ira dans une réserve financière du canton pour appuyer un éventuel projet de construction d’un parc.

Abonnez vous
Lu 943 fois Dernière modification le jeudi, 15 août 2019 09:41
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une cicatrice encore visible
    Sudbury — Cette photo prise du haut des airs montre bien l’étendue de forêt qui a été dévastée par l’incendie Parry Sound 33 l’été dernier. Ce feu qui a forcé l’évacuation d’une Première Nation et de Killarney en plus de…
    Ecrit le mercredi, 14 août 2019 15:21
  • Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée
    Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée Sudbury — La circulation sur le boulevard Lasalle à l’entrée du Collège Boréal risque d’être perturbée pour la rentrée. Afin de terminer la construction de la route et du nouveau carrefour giratoire qui remplacera l’intersection devant le collège, les automobilistes…
    Ecrit le mardi, 13 août 2019 16:23
  • Earlton se bat pour son développement
    Earlton se bat pour son développement Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au…
    Ecrit le jeudi, 08 août 2019 13:00
  • Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario?
    Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario? Ontario — En Ontario, les maisons de soins palliatifs sont l’un des endroits désignés par la loi où il est permis d’administrer l’aide médical à mourir (AMM). La grande majorité des institutions préfèrent par contre diriger les patients à l’hôpital…
    Ecrit le mardi, 06 août 2019 13:00
  • Tournoi annuel au profit du Club Alidor
    Tournoi annuel au profit du Club Alidor St-Charles — Même si les organisateurs Colette et Gaetan Roy ont dû changer la date du tournoi annuel de pêche Ron Sénécal West Arm Pike Tournment en raison du niveau de l’eau trop élevé, les participants ont afflué en grand…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 13:00
  • Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf
    Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf Sudbury — Mgr Jean-Paul «J.P.» Jolicœur, prêtre de la paroisse St-Jean-de-Brébeuf dans le Moulin à Fleur, quittera le poste de curé de la paroisse le 1er aout pour prendre d’autres responsabilités au sein du diocèse. Ses paroissiens et amis l’ont cependant…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 09:00
  • Des femmes qui restent pour des femmes qui partent
    Des femmes qui restent pour des femmes qui partent Timmins et Sudbury — Le Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario à Timmins a reçu 211 627 $ du gouvernement fédéral afin de tenter de contrer le roulement de personnel. Le Centre Passerelle est le seul organisme francophone qui a…
    Ecrit le jeudi, 25 juillet 2019 11:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login