FacebookTwitter
jeudi, 25 juillet 2019 11:14

Des femmes qui restent pour des femmes qui partent

Écrit par 
Timmins et Sudbury — Le Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario à Timmins a reçu 211 627 $ du gouvernement fédéral afin de tenter de contrer le roulement de personnel. Le Centre Passerelle est le seul organisme francophone qui a reçu des fonds parmi les sept organismes du Nord nommés le 24 juin.

La nouvelle directrice du Centre, Chantal Mailloux, rappelle d’entrée de jeu que tous les organismes qui luttent contre la violence faite aux femmes sont sous-financés, mais il y a un défi de plus pour les francophones et pour les régions éloignées des grands centres. Elle ajoute que le manque de personnel ne les empêche pas d’offrir des services, mais crée plutôt une surcharge de travail pour les employées en place.

«Ce qui arrive souvent, c’est que les intervenantes, aussitôt qu’elles ont terminé leurs études, elles vont faire leur première expérience de travail avec nous. Une fois qu’elles ont plus d’expérience, elles peuvent se décrocher un travail [mieux rémunéré]», explique la directrice. Les plus gros défis de recrutement et de maintien du personnel sont au niveau de la maison d’hébergement. «C’est 24 heures sur 24, alors les femmes doivent travailler jour, nuit et fin de semaine, alors c’est plus difficile de maintenir notre monde», ajoute-t-elle.

L’argent obtenu ne servira pas à augmenter les salaires — le montant est seulement réparti sur quatre années —, mais plutôt à créer un sentiment d’appartenance et d’accomplissement qui pourrait leur donner le gout de rester plus longtemps. Elles ont embauché une coordonnatrice qui va aider au recrutement, former les nouvelles employées avec des méthodes modernes et un guide d’orientation afin de mieux les outiller, établir une politique de reconnaissance des employés et organiser des activités «pour le renforcement des capacités de notre équipe».

Mme Mailloux aimerait bien que la coordonnatrice reste en poste plus longtemps que les quatre années du projet, mais pour y arriver, elles devront trouver d’autres sources de financement.

Le Centre Passerelle offre des services aux femmes de 16 ans et plus qui font face à des situations abusives. Les services incluent le counselling, des groupes de soutien ou de l’appui transitoire pour quitter une situation de violence. Elles gèrent également la Villa RenouvEllement, une maison d’hébergement pour femmes qui vivent une situation de violence; elles peuvent y demeurer avec leurs enfants.

En comparaison…

Le Centre Victoria pour femmes (CVF) basé dans le Grand Sudbury ne connait pas pour le moment les mêmes problèmes de recrutement que le Centre Passerelle, mais ne se croit pas à l’abri de problèmes futur pour autant.

La directrice adjointe du Centre Victoria, Thérèse Grandmont, note qu’elles profitent pour le moment d’une bonne stabilité avec plusieurs employées présentes depuis plusieurs années.

Elle suppose par contre que si le CVF avait lui aussi une résidence à gérer, le problème se présentait peut-être aussi.

Néanmoins, chaque départ peut créer une situation de manque. La directrice adjointe donne en exemple leurs trois employées pour la région d’Algoma qui sont là depuis quelques années. Si l’une d’entre elles choisissait de quitter, Mme Grandmont s’attendrait a ce que le CVF ait effectivement de la difficulté à la remplacer.

Abonnez vous
Lu 1212 fois
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une cicatrice encore visible
    Sudbury — Cette photo prise du haut des airs montre bien l’étendue de forêt qui a été dévastée par l’incendie Parry Sound 33 l’été dernier. Ce feu qui a forcé l’évacuation d’une Première Nation et de Killarney en plus de…
    Ecrit le mercredi, 14 août 2019 15:21
  • Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée
    Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée Sudbury — La circulation sur le boulevard Lasalle à l’entrée du Collège Boréal risque d’être perturbée pour la rentrée. Afin de terminer la construction de la route et du nouveau carrefour giratoire qui remplacera l’intersection devant le collège, les automobilistes…
    Ecrit le mardi, 13 août 2019 16:23
  • Earlton se bat pour son développement
    Earlton se bat pour son développement Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au…
    Ecrit le jeudi, 08 août 2019 13:00
  • Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario?
    Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario? Ontario — En Ontario, les maisons de soins palliatifs sont l’un des endroits désignés par la loi où il est permis d’administrer l’aide médical à mourir (AMM). La grande majorité des institutions préfèrent par contre diriger les patients à l’hôpital…
    Ecrit le mardi, 06 août 2019 13:00
  • Tournoi annuel au profit du Club Alidor
    Tournoi annuel au profit du Club Alidor St-Charles — Même si les organisateurs Colette et Gaetan Roy ont dû changer la date du tournoi annuel de pêche Ron Sénécal West Arm Pike Tournment en raison du niveau de l’eau trop élevé, les participants ont afflué en grand…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 13:00
  • Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf
    Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf Sudbury — Mgr Jean-Paul «J.P.» Jolicœur, prêtre de la paroisse St-Jean-de-Brébeuf dans le Moulin à Fleur, quittera le poste de curé de la paroisse le 1er aout pour prendre d’autres responsabilités au sein du diocèse. Ses paroissiens et amis l’ont cependant…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 09:00
  • Des femmes qui restent pour des femmes qui partent
    Des femmes qui restent pour des femmes qui partent Timmins et Sudbury — Le Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario à Timmins a reçu 211 627 $ du gouvernement fédéral afin de tenter de contrer le roulement de personnel. Le Centre Passerelle est le seul organisme francophone qui a…
    Ecrit le jeudi, 25 juillet 2019 11:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login