FacebookTwitter
jeudi, 11 juillet 2019 10:34

Bientôt à la recherche de pouces verts

Écrit par  Chris St-Pierre
L’ancienne ferme de champignons Curé Noël à Opasatika est en voie d’être transformée en ferme agricole hydroponique. L’ancienne ferme de champignons Curé Noël à Opasatika est en voie d’être transformée en ferme agricole hydroponique. Photo : Chris St-Pierre
Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir de nouvelles portes pour les résidents de la municipalité.

La ferme est maintenant dans sa phase de test plus de deux mois après le dévoilement du projet et tout semble être prometteur selon l’agent de développement économique d’Opasatika, Alain Robichaud.

«Le potentiel qu’il y a dans ce bâtiment-là est énorme. Pour [M. Lanteigne & M. Gillanders], c’est immense. Quand tu penses à 22 000 plantes [prêtes à cueillir] par semaine, ils sont capables d’aller chercher cette demande-là. C’est définitif que ça va créer plusieurs emplois à Opasatika», avance-t-il.

Stéphane Lanteigne n’est pas un nouveau venu dans l’industrie agricole, ayant fondé avec sa femme Erin en 2017 l’entreprise Smart Greens Sudbury pour laquelle ils cultivent des légumes dans une serre hydroponique.

Son nouveau partenaire et lui avaient présenté leur projet pour le site d’Opasatika en avril dernier, durant l’Assemblée annuelle de la Société d’aide au développement des collectivités North Claybelt. Leur proposition avait créé de l’engouement dans la communauté, qui souhaitait voir l’ancienne ferme de champignons Curée Noël rouvrir ses portes. La disponibilité de quatre chambres tempérées faisait de l’infrastructure un endroit favorable pour s’installer.

La municipalité d’Opasatika a offert son aide au duo, notamment pour rédiger des demandes de subvention pour engager des employés. M. Robichaud affirme que plusieurs personnes ont déjà démontré de l’intérêt à y travailler, même si le projet est encore dans sa phase embryonnaire.

«Il y a des gens qui ont eu ces discussions avec Stéphane et Jeremy pour travailler à la ferme. Je sais qu’il y en a un déjà qu’ils ont engagé pour travailler avec eux», explique le responsable du développement économique. Un premier membre de l’équipe sera en stage à la ferme pour la période estivale dans le cadre de ses études au Collège Boréal. Au total, il y aura six à huit employés à temps plein et dix à douze employés à temps partiel.

Des débuts compliqués

Les premières récoltes mettront du temps à pousser en raison de multiples retards au niveau de l’installation de l’équipement et de la préparation du site. Stéphane Lanteigne explique qu’ils ont enfin reçu les lumières pour le système d’hydroponique. Cette acquisition les permettra de mener des tests au cours des quatre à six prochaines semaines pour calibrer leur opération. Ils pourront par la suite déclarer la ferme opérationnelle et vendre leurs premières récoltes au Marché des fermiers de Kapuskasing.

Malgré ce lent départ, l’intérêt pour leurs récoltes commence déjà à grandir dans la région environnante et ailleurs dans le Nord de l’Ontario. Localement, M. Lanteigne a eu des discussions avec l’épicerie Indépendant Larabie de Kapuskasing et la Coopérative régionale de Moonbeam.

Ce genre d’intérêt lui plait, mais il faut d’abord se concentrer sur l’efficacité du système et les revenus avant de pouvoir penser plus gros. Mis à part leur unique employé, ils ne sont que deux à labourer la terre.

«Entre mon partenaire et moi, on peut quand même cultiver un dixième de notre production. C’est ça qu’on lance au début. On doit faire attention au début parce qu’il faut aussi surveiller notre marge de financement», explique M. Lanteigne.

Il estime qu’ils devront attendre de quatre à six semaines avant d’embaucher un autre membre de l’équipe, puisqu’il faut s’assurer avoir un besoin. Il souhaite aussi donner le choix aux gens d’Opasatika de se joindre à la ferme, que ce soit par un emploi à temps plein ou partiel.

«Ce n’est pas tout à fait comme les champignons, qui ont besoin d’être cultivés le moment qu’ils sortent. Avec les légumes frais, on a un peu plus de flexibilité.»

Les propriétaires prédisent un bon avenir

M. Lanteigne s’aventure tout de même dans les prédictions, malgré la courte vie de son projet. Si tout va bien, ils pourront cueillir 22 000 plantes par semaine et fournir des produits à plus grande échelle. En prenant des variations en considération, il juge que la production totale peut atteindre 80 000 plantes par mois.

Ceci dit, c’est un chiffre qui leur permettrait de viser plus haut en allant chercher de la clientèle dans le Sud de l’Ontario et au Québec.

«Je m’attends qu’on ait besoin de trouver des partenaires dans le Sud. On a déjà approché des mines, on va essayer d’approcher des écoles. Si on peut vendre dans le Nord, on le fera, mais on parle quand même de beaucoup de têtes de laitue».

Selon lui, ils ont seulement une ou deux chances pour faire fonctionner un partenariat, puisqu’ils ne souhaitent faire des promesses exorbitantes. Ceci s’applique surtout aux épiceries, parce qu’il faut être capable de répondre à la demande. Dans une région comme le Nord, qui compte une vingtaine d’épiceries de chaine, la ferme doit trouver les moyens de produire des légumes de façon constante.

Abonnez vous
Lu 372 fois

Actualité du Nord

  • Fermeture de la paroisse de L’Annonciation
    Fermeture de la paroisse de L’Annonciation Sudbury — Certains paroissiens de L’Annonciation sont toujours indécis quant à la paroisse qu’ils fréquenteront après la fermeture de leur paroisse le 29 juillet. Le 3 juin, le diocèse de Sault-Ste-Marie annonçait l’intégration de cette paroisse créée en 1953 à la paroisse…
    Ecrit le mercredi, 17 juillet 2019 09:40
  • Départ des Filles de la Sagesse
    Départ des Filles de la Sagesse Sudbury — La congrégation religieuse des Filles de la Sagesse a définitivement quitté le diocèse de Sault-Ste-Marie en juin. Les deux sœurs membres qui demeuraient à Sudbury ont pris leur retraite et ont maintenant élu résidence à la maison mère…
    Ecrit le mardi, 16 juillet 2019 10:29
  • Bientôt à la recherche de pouces verts
    Bientôt à la recherche de pouces verts Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:34
  • La communauté répond à l’appel du CIFS
    La communauté répond à l’appel du CIFS Sudbury — Le Contact interculturel francophone de Sudbury (CIFS) continue sa reconstruction et le niveau d’optimisme de ses dirigeants semble être à son plus haut niveau depuis plusieurs années. Des démarches ont entre autres déjà été entreprises auprès du gouvernement…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:11
  • Un affrontement amical pour le bien des enfants
    Un affrontement amical pour le bien des enfants Sudbury — Le quatrième affrontement entre les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les médecins du Grand Sudbury aura lieu le 11 aout à 14 h à l’aréna de Sudbury. Les profits du match seront remis à la Fondation…
    Ecrit le mercredi, 10 juillet 2019 17:09
  • 22e Semaine de la Fierté
    22e Semaine de la Fierté Sudbury — La 22e Semaine de la Fierté de Sudbury aura lieu du 8 au 14 juillet. Encore cette année, le nombre d’activités semble s’être multiplié avec des discussions, des ateliers d’art, des spectacles, du yoga, un match de roller derby et…
    Ecrit le jeudi, 04 juillet 2019 09:54
  • Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie
    Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie New Liskeard — L’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard fêtera bientôt sa cinquantième année d’existence. Du 2 au 4 aout, les anciens Apollos vont se rassembler à l’école et ailleurs dans la communauté pour prendre part aux célébrations du…
    Ecrit le mercredi, 03 juillet 2019 14:05

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login