FacebookTwitter
mercredi, 05 juin 2019 10:40

Après Kashechewan, Pikangikum envoie ses résidents à Kapuskasing

Écrit par  Chris St-Pierre
Les résidents de Pikangikum arrivent à l’aéroport de Kapuskasing. Les résidents de Pikangikum arrivent à l’aéroport de Kapuskasing. Photos : Chris St-Pierre
Kapuskasing — L’incendie forestier Red Lake 14 brille toujours de mille feux dans le Nord-Ouest de l’Ontario, forçant ainsi l’évacuation d’urgence de la Première Nation de Pikangikum. Brulant tout sur son passage depuis le mercredi 29 mai, le feu s’étend maintenant sur plus de 3600 hectares et peine à être contrôlé par les services d’incendies.

Au cours de la dernière fin de semaine, des avions militaires se sont empressés à déplacer plus de 1500 résidents sur les 3000 que compte la Première Nation vers les communautés hôtes qui les hébergeront jusqu’à la fin de l’opération.

Kapuskasing et Smooth Rock Falls figurent sur la liste des municipalités qui se sont portées volontaire pour les accueillir. Cette première venait tout juste de renvoyer plus de 550 membres de la nation de Kashechewan à la maison la semaine dernière, mettant fin à une opération qui durait depuis plus d’un mois.

La route 11 à la rescousse

Le directeur général de Kapuskasing, Guylain Baril, a passé la majeure partie de sa fin de semaine à gérer l’arrivée des évacués de Pikangikum. Les premiers vols d’avions militaires Hercules ont touché terre vendredi dernier et d’autres ont suivi dans les journées subséquentes. Le départ opportun des gens de Kashechewan a permis à la Ville de mettre rapidement sur pied un système d’accueil. Lors de sa première soirée de travail, M. Baril a expliqué qu’il y a des plans pour héberger le maximum de personnes.

«Depuis le départ de Kashechewan, on s’est attardé à nettoyer les chambres [d’hôtel]. […] On va continuer de préparer les chambres, mais si on en reçoit beaucoup de façon rapide, on aurait à utiliser les plus de 300 lits qui ont été aménagés au Palais des Sports», dit-il.

La capacité habituelle de Kapuskasing plafonne entre 500 et 550 personnes. Celles-ci demeuraient dans les hôtels de la région. Avec les lits en surplus, la ville peut accueillir temporairement jusqu’à 1500 personnes.

En date de samedi dernier, 736 individus ont trouvé refuge dans la ville modèle. Un maximum de gens sera graduellement transféré dans les hôtels et motels une fois les chambres nettoyées. Les autres seront confinés au club de curling et l’aréna. La soirée précédente, la municipalité de Smooth Rock Falls avait déclaré l’état d’urgence afin d’accueillir 140 évacués qui ont été envoyés vers le corridor de la 11.


Un des avions Hercules qui a transporté les évacués de Pikangikum.

Des retards à prévoir, mais le pire est passé

Les services de logement, de repas et de santé étaient tous prêts à agir dès que Pikangikum a annoncé l’évacuation. Cependant, la tornade qui a suivi a mis plusieurs dossiers en attente selon M. Baril. «On ne se le cachera pas, ce n’est pas une marche dans le parc, affirme-t-il. C’est une très lourde tâche faire ce que l’on fait. Après les évacuations, on prend le temps de faire un “postmortem”. Ça veut dire de s’assoir puis d’évaluer ce qui a bien été et ce qui a moins bien été afin de corriger le tir. Cette fois-ci, on a pas cette occasion-là parce que les gens de Kashechewan partaient et puis maintenant on en accueille d’autres. […] Il y a peut-être des choses que nous avons appris que nous n’aurons pas le temps d’améliorer, mais on va se rencontrer à la fin de la présente évacuation si pas pendant.»

Dans une situation comme celle-ci, 14 ans d’expérience en évacuation permettent aux employés de la municipalité d’être efficaces dans leur travail. M. Baril se doit de souligner les efforts déployés par les partenaires communautaires et les gens qui participent à l’opération, notamment les membres de l’hôpital local qui ont été très occupés avec les résidents de Kashechewan au cours des dernières semaines.

Abonnez vous
Lu 724 fois Dernière modification le mercredi, 05 juin 2019 14:56

Actualité du Nord

  • Un nouveau nom pour une école secondaire de Sturgeon Falls
    Un nouveau nom pour une école secondaire de Sturgeon Falls Nipissing Ouest — Les dirigeants du Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) ont dévoilé aujourd'hui le nouveau nom de l’école secondaire publique qui dessert les familles francophones et francophiles de Sturgeon Falls et des environs. Le nom de…
    Ecrit le vendredi, 14 juin 2019 17:10
  • Mérite Horace-Viau 2019 : Monique Beaudoin, Chlöé Madore-Bouffard et Gabriel Grenier
    Mérite Horace-Viau 2019 : Monique Beaudoin, Chlöé Madore-Bouffard et Gabriel Grenier Voici des entrevues réalisées avec les trois récipiendaires du Mérite Horace-Viau, remis par les Clubs Richelieu du Grand Sudbury. Ces articles ont paru dans le cahier spécial sur la St-Jean de Sudbury 2019. La passion des arts et des autres…
    Ecrit le vendredi, 14 juin 2019 10:00
  • Nouvelle acquisition pour le Musée des jumelles Dionne
    Nouvelle acquisition pour le Musée des jumelles Dionne North Bay — Le Conseil du patrimoine des Quintuplets Dionne rouvrira bientôt les portes de la maison de naissance des jumelles vers la fin du mois de juin et, pendant quelques mois, le grand public aura une opportunité d’observer les…
    Ecrit le jeudi, 13 juin 2019 10:07
  • Le bon voisinage interprovincial
    Le bon voisinage interprovincial Nord ontarien et Abitibi-Témiscamingue — Les résidents du Nord de l’Ontario qui vivent dans des communautés près de la frontière entre le Québec et l’Ontario ont une relation particulière avec leurs voisins de l’autre province. Les villes et villages situés…
    Ecrit le mercredi, 12 juin 2019 15:45
  • Après Kashechewan, Pikangikum envoie ses résidents à Kapuskasing
    Après Kashechewan, Pikangikum envoie ses résidents à Kapuskasing Kapuskasing — L’incendie forestier Red Lake 14 brille toujours de mille feux dans le Nord-Ouest de l’Ontario, forçant ainsi l’évacuation d’urgence de la Première Nation de Pikangikum. Brulant tout sur son passage depuis le mercredi 29 mai, le feu s’étend maintenant sur…
    Ecrit le mercredi, 05 juin 2019 10:40
  • Un nouveau centre de la petite enfance à Odyssée
    Un nouveau centre de la petite enfance à Odyssée North Bay — Le Centre de développement de la petite enfance de l’Ontario On y va a récemment inauguré son deuxième point de service destiné aux familles francophones de la région de North Bay. Le jeudi 23 mai, le personnel d’On…
    Ecrit le vendredi, 31 mai 2019 15:53
  • Fonce.ca : Un premier rassemblement des ressources de formations pour les adultes
    Fonce.ca : Un premier rassemblement des ressources de formations pour les adultes Sudbury — Fonce.ca est un projet pilote unique au Nord de l’Ontario qui aiguille les adultes francophones désireux de terminer ou de parfaire leur éducation. L’objectif est de faciliter la recherche du meilleur parcours de formation pour l’individu. Il s’agit…
    Ecrit le mercredi, 29 mai 2019 15:44

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login