FacebookTwitter
jeudi, 22 mai 2014 09:32

Une cure de rajeunissement pour les statues du parc Schumacher

Écrit par 
Une cure de rajeunissement pour les statues du parc Schumacher Photo : Émilie Deschênes

Timmins — Le petit parc de Schumacher, situé sur la promenade Costello, a subi une transformation grâce à Tyler Fauvelle, le même artiste qui a conçu les trois statues de bronze érigées au Musée de Timmins depuis 2012.

Le parc de Schumacher est composé d’un monument et de deux statues historiques, celle des hommes bâtisseurs Sandy McIntyre et Frederick Schumacher. À la suite d’actes de vandalisme, ce lieu avait perdu beaucoup de valeur.

«Je pense que [la statue de]Sandy McIntyre n’y est plus depuis au moins cinq ans, déclare Guy Lamarche, directeur du secteur du tourisme, des évènements spéciaux et des communications de la Ville de Timmins. La statue était placée dans la cour de l’entrepôt du service d’entretien et chaque fois que j’allais voir les gens de l’entretien, j’étais curieux de savoir quand on remettrait en place la statue. […] Ça m’achalait de savoir qu’on avait un morceau de notre histoire en entrepôt dans une cour et que personne ne s’en occupait. C’est important de partager notre héritage avec les visiteurs et les résidents.»

Après toutes ces années, le temps est venu de redonner vie au parc et de remettre en relief deux grands pionniers. L’artiste Tyler Fauvelle a été en mesure d’achever les travaux de réfection des statues une semaine avant les retrouvailles de Schumacher, un évènement où plus de 300 personnes étaient attendues la fin de semaine dernière. «Nous sommes très excités du fait que tout le monde revienne à la maison pour cette réunion, déclare la conseillère municipale de Timmins, Noella Rinaldo. Je suis ravie que la remise à neuf de ces statues ait été accomplie à temps pour la réunion.»

Contrairement à la statue de M. McIntyre, celle de M. Schumacher était restée bien en place au centre du parc. «Il y avait du dommage en raison du vandalisme et de l’usure normale. Le chapeau était brisé, il y avait plusieurs trous sur la pièce et le métal était très mince à certains endroits», explique M. Fauvelle. Une fois réparée et renforcée, la statue a dû être entièrement sablée et patinée de nouveau. «L’idée de base était aussi de se défaire de l’oxydation verte», ajoute-t-il.

La réfection de la statue de M. McIntyre lui tenait à cœur, surtout après avoir fait la rencontre de la famille McIntyre en 2012 à l’occasion du dévoilement des trois statues de bronze au Musée de Timmins. «Je me souviens encore de la caresse que j’ai eue de la famille McIntyre et des larmes qui ont été versées. Alors, ce n’était pas trop difficile pour moi d’y mettre de l’effort et d’essayer de remettre à neuf la sculpture du mieux que je pouvais, voire essayer de la remettre comme elle l’était originalement et la solidifier davantage.»

Pour M. Fauvelle, ce travail de soudage de métaux minutieux différait de son travail habituel. «C’est un peu différent du moulage de bronze que je fais habituellement», affirme-t-il.

Ce dernier mentionne que la statue de M. McIntyre était en piètre état lorsqu’on lui a attribué le projet. «Il manquait des doigts. Trois doigts ont dû être refaits, remoulés, réappliqués. Les supports de fixation étaient complètement démantelés et détruits, dit-il. À cause de l’étrange position dans laquelle se tient la statue, j’ai dû renforcer du mieux que possible les supports […] et patiner la pièce. C’était un long processus.»

Après y avoir mis tout son cœur et son âme dans la réfection de ces œuvres d’art, M. Fauvelle espère que la communauté traitera ces monuments historiques avec respect.

Abonnez vous

Lu 2275 fois
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Fermeture de la paroisse de L’Annonciation
    Fermeture de la paroisse de L’Annonciation Sudbury — Certains paroissiens de L’Annonciation sont toujours indécis quant à la paroisse qu’ils fréquenteront après la fermeture de leur paroisse le 29 juillet. Le 3 juin, le diocèse de Sault-Ste-Marie annonçait l’intégration de cette paroisse créée en 1953 à la paroisse…
    Ecrit le mercredi, 17 juillet 2019 09:40
  • Départ des Filles de la Sagesse
    Départ des Filles de la Sagesse Sudbury — La congrégation religieuse des Filles de la Sagesse a définitivement quitté le diocèse de Sault-Ste-Marie en juin. Les deux sœurs membres qui demeuraient à Sudbury ont pris leur retraite et ont maintenant élu résidence à la maison mère…
    Ecrit le mardi, 16 juillet 2019 10:29
  • Bientôt à la recherche de pouces verts
    Bientôt à la recherche de pouces verts Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:34
  • La communauté répond à l’appel du CIFS
    La communauté répond à l’appel du CIFS Sudbury — Le Contact interculturel francophone de Sudbury (CIFS) continue sa reconstruction et le niveau d’optimisme de ses dirigeants semble être à son plus haut niveau depuis plusieurs années. Des démarches ont entre autres déjà été entreprises auprès du gouvernement…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:11
  • Un affrontement amical pour le bien des enfants
    Un affrontement amical pour le bien des enfants Sudbury — Le quatrième affrontement entre les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les médecins du Grand Sudbury aura lieu le 11 aout à 14 h à l’aréna de Sudbury. Les profits du match seront remis à la Fondation…
    Ecrit le mercredi, 10 juillet 2019 17:09
  • 22e Semaine de la Fierté
    22e Semaine de la Fierté Sudbury — La 22e Semaine de la Fierté de Sudbury aura lieu du 8 au 14 juillet. Encore cette année, le nombre d’activités semble s’être multiplié avec des discussions, des ateliers d’art, des spectacles, du yoga, un match de roller derby et…
    Ecrit le jeudi, 04 juillet 2019 09:54
  • Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie
    Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie New Liskeard — L’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard fêtera bientôt sa cinquantième année d’existence. Du 2 au 4 aout, les anciens Apollos vont se rassembler à l’école et ailleurs dans la communauté pour prendre part aux célébrations du…
    Ecrit le mercredi, 03 juillet 2019 14:05

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login