FacebookTwitter
mardi, 14 mai 2019 23:59

Musique de chez nous

Écrit par 


Sudbury est un terreau fertile pour les talents musicaux depuis longtemps. Robert Paquette, premier auteur-compositeur-interprète franco-ontarien qui a enregistré un album professionnel, n’est qu’un exemple de la richesse musicale des francophones de Sudbury et du Nord de l’Ontario. Les prix remportés par Mclean, Cindy Doire et les Rats d’Swompe — dont deux membres viennent du Nord — au gala des Trilles Or la semaine dernière en sont une autre preuve.

Le Voyageur a toujours fait de la place dans ses pages aux musiciens et chanteurs locaux et en voici quelques extraits souvenirs.



22 décembre 1971

Un jeune artiste de Sudbury se distingue



Le jeune Robert Paquette, interprète et chansonnier de Sudbury, vient de se distinguer en obtenant la seconde place au Festival d’amateurs de Granby, à la suite de plusieurs apparitions dans des spectacles préliminaires d’éliminations.

Bien connu dans les milieux artistiques de la région, Robert Paquette, diplômé du Collège Sacré-Cœur, fit partie des Chats Lutteurs, du Marketville Riot et des Riots.

C’est aussi un bachelier en Honneur (Français) de l’Université Laurentienne. En 1970-71, il fut membre de la troupe théâtrale universitaire et composa la musique de Moi J’Viens du Nord.

En octobre dernier il se classait en tête aux éliminations quart de finale du Festival de Granby. En novembre, il sortait victorieux des demi-finales et, en décembre, il décrochait la seconde place en finale.

Robert Paquette fera, sans aucun doute, son chemin dans le monde artistique et mérite des félicitations pour son succès.



12 avril 1978

Voix et rythmes du pays présente Michel et Jacqueline




Michel Pelissier et Jacqueline Martin — Photo : Archives

Le 8 avril dernier, deux artistes renommés de Sudbury se rendirent à Windsor pour présenter un concert de chansons et de musique. Jacqueline Martin et Michel Pelissier furent invités par Radio-Canada à donner un concert qui fera l’objet d’une émission spéciale intitulée : Voix et rythmes du pays. Ce concert d’une heure sera diffusé le samedi 29 avril à 19 h. Jacqueline et Michel n’en sont pas à leur premier spectacle. En effet, ils en ont présenté plusieurs à La Slague, au Club Alouette, à Hull, Rouyn, Hearst et Kapuskasing. Ils ont gagné de nombreux prix et bourses à divers festivals de musique au Québec et en Ontario. C’est un grand honneur pour Sudbury que ces deux artistes connaissent tant de succès dans le monde musical. Il faut les encourager. Leur spectacle du 29 avril est un spectacle â ne pas manquer.



12 février 1997

Si tout va bien, l’album d’ en bref... sera lancé en mars



par Jacques Des Becquets

Après quelques années à avoir administré les affairés et les tournées d’en bref..., Yves Doyon a réalisé son rêve : il a pu retourner à la démarche d’artiste. Et cela arrive à point, parce que ces jours-ci, les affaires roulent rondement pour la formation d’origine sudburoise. Les musiciens sont présentement en préproduction de façon à ce que leur premier album soit lancé à la Nuit sur l’étang, en mars.

On connaît bien le phénomène en bref... à Sudbury et un peu partout dans le nord ontarien. Depuis ses débuts, le groupe a multiplié les tournées et les spectacles. C’est ainsi que Ici dans le Nord, Toi, mon enfant, Depuis toi, Le blues des célibataires et autres airs d’en bref... ont été connus. Récemment, le parolier du groupe, Yves Doyon, a quitté Sudbury pour s’établir à Montréal, histoire de se rapprocher des occasions d’enregistrer.

La grande nouvelle, c’est que le musicien et comédien à ses heures, Marcel Aymar, s’occupe de la réalisation. Pour ce faire, les séances ont lieu à Ottawa, maintenant qu’Aymar demeure dans les environs; deux des musiciens y demeurent aussi.

«La personnalité des quatre [membres] ressort»

Autre changement notable, c’est que chacun des membres contribue davantage à l’aventure d’en bref... : «Nous le voyons vraiment maintenant, la personnalité des quatre ressort. Nous travaillons les chansons davantage et différemment. Ce n’est pas la même chose, faire des spectacles et préparer des chansons pour un album. Auparavant, nous devions souvent pratiquer et puis partir en tournée deux jours plus tard. Avant d’aller en studio, nous avons un peu plus le temps de fignoler notre matériel. Nous faisons ce que nous voulons faire. C’est un projet très concret pour nous et nous sommes en train de définir davantage notre style et d’ajouter de la couleur à nos chansons.»

La formation a beaucoup de pain sur la planche, mais les premiers contacts officiels avec l’industrie et des amateurs de musique ont été concluants le 29 et 30 novembre derniers à Montréal : «Les gens se levaient pour réclamer d’autres chansons et surtout, Ici dans le Nord; elle fascine et plaît à la fois», note [la nouvelle gérante du groupe, Michèle Pinard].



15 février 1995

Cormoran, Finalistes à La Brunante à la SRC




Cormoran — Photo : Archives

par Jacques Dès Becquets

Quiconque croit avoir déjà entendu le nom du groupe Cormoran ne se trompe guère : la formation de Sudbury a participé à la première Brunante à la SRC l’an dernier. Cette fois, c’est un groupe composé de deux nouveaux membres qui prendra à nouveau d’assaut les planches du Grand Théâtre le soir de la finale, à la Nuit sur l’Étang, le 4 mars [1995].

Si Cormoran a eu la chance de vivre la semaine de formation avec des artistes renommés l’an dernier, le porte-parole, Serge Monette, ne cache pas qu’il y a eu «des problèmes» au sein du groupe. En bout de ligne, le «nouveau» Cormoran met en vedette Shawn Sasyniuk (aussi batteur dans le groupe en bref), Jacques Grylls (guitare), Donald Kingsley (basse électrique) et Monette, qui lui, chante et joue de la guitare électrique.

Si Cormoran revient cette année, c’est pour profiter à nouveau de la semaine intensive d’ateliers (du 26 février au 5 mars), expérience qu’ils avaient beaucoup aimée l’an dernier. «On veut le refaire parce qu’on voit plein de monde. On ne vise pas de gagner : on joue parce qu’on AIME la musique», explique Serge Monette.



26 février 1997

Les Chaizes Muzikales lancent leur album à la Nuit!




Les Chaizes Muzikales en 1996 — Photo : Archives

par Jacques Des Becquets

C’est confirmé auprès de la Chaize-en-chef, Stéphane Paquette : après plusieurs mois d’attentes et de questions à régler, les Chaizes Muzikales lanceront officiellement leur album Rose/vert durant la Nuit sur l’étang, le 1er mars [1997].

En septembre dernier, Le Voyageur avait rencontré la formation à l’École secondaire catholique Champlain pour connaître leurs projets après l’obtention du premier prix à La Brunante à la SRC, à Hearst, en février 1996. Vers la fin de l’été dernier, le quatuor — le bassiste Chris Peplinski ne faisait plus partie du groupe — a profité de son prix : les copains sont descendus au studio Highland de Stoney Creek pour procéder à l’enregistrement de leur mini-album.

Disque et entrevues

Stéphane Paquette a maintenu le secret professionnel quant aux modalités du lancement du disque le soir de la Nuit sur l’étang. «Nous aurons une façon très originale de lancer le disque», promet-il.

De nouvelles affiches aidant, les membres feront appel aux écoles pour faire connaître et vendre leur disque, qui contient l’introduction instrumentale, Nos mots, C’est la vie, Toi, Conflits confusion et autres choses qui mélangent le cerveau et Cinémaniaque.

Abonnez vous



Lu 462 fois Dernière modification le mercredi, 15 mai 2019 00:20
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Plus dans cette catégorie : « Longue tradition en éducation

Actualité du Nord

  • L’édifice des Compagnons sera vendu
    L’édifice des Compagnons sera vendu North Bay — Le conseil d’administration du Centre culturel Les Compagnons de North Bay a pris la décision de vendre son édifice lors d’une rencontre spéciale mardi soir. La direction des Compagnons a confirmé à ses membres que le bâtiment sera…
    Ecrit le mercredi, 22 mai 2019 19:19
  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login