FacebookTwitter
lundi, 18 mars 2019 09:00

Retour sur 25 ans de souvenirs de La Nuit sur l’étang

Écrit par  Mark Robinson
Sudbury — La Nuit sur l’étang célèbrera son 46e anniversaire cette année. En utilisant cette «folie collective d’un peuple en party», comme le disait l’artiste franco-ontarien André Paiement, la deuxième présentation des Midi-causeries de l’Université de Sudbury fera revivre les 25 premières années du la fête née à Sudbury.

La présentatrice de cette deuxième présentation de la série sera la journaliste, réalisatrice et animatrice, Rachel Desaulniers. Ayant fait partie des équipes du Groupe Média TFO et de Radio-Canada pendant de nombreuses années, elle présentera un documentaire qu’elle a produit en 1998 pour l’émission Panorama à TFO, mettant en vedette les souvenirs importants du premier quart de siècle du festival.

La présentation se déroulera le mercredi 20 mars 2019, de midi à 13 h, au Labo médias de l’Université de Sudbury (local 212). Le documentaire d’une durée de près d’une heure met en vedette les premières nuits et certains extraits musicaux ainsi que des témoignages d’organisateurs des 25 premières années. Il sera par la suite possible de poursuivre la discussion ou de partager des souvenirs.

Mme Desaulniers souligne que l’historique des évènements de ce genre, ainsi que d’organismes francophones locaux, est bien important, surtout en réfléchissant aux années à venir. «Beaucoup de nos institutions et de nos organismes à Sudbury qui ont vu le jour dans les années 1970, comme le TNO, la Galerie du Nouvel-Ontario, CANO Musique et la Nuit sur l’étang, vont bientôt célébrer leur 50e anniversaire. C’est important pour pouvoir faire un fil du temps, pour expliquer comment ces institutions ont commencé.» Elle ajoute qu’il est important de savoir à quoi ces organismes ressemblent aujourd’hui, 50 ans plus tard.

«Essentiellement, c’était le même nucléus. On avait Gaston Tremblay à La Nuit sur l’étang et Prise de parole, André Paiement à CANO Musique et le TNO et les influences de ces gens qui viennent surtout des années 1970», ajoute Mme Desaulniers.

Cette Midi-causeries veut aussi mettre la table pour la réflexion et la célébration qui approchent sur l’histoire de ces institutions culturelles qui existent encore aujourd’hui.

Étant la réalisatrice du documentaire en question, elle souligne que la production s’est déroulée lors du 25e anniversaire du festival, pendant qu’elle travaillait à Ottawa. «Quelqu’un qui a joué un rôle important, c’était mon parton du moment, Adrien Cantin. Justement, quand j’ai vu venir la 25e Nuit, je lui ai fait un argument pour lui dire qu’il y avait réellement quelque chose à faire ici, pour les gens du Nord de l’Ontario».

Elle a ajouté que c’était un rendez-vous vital pour les Franco-Sudburois, M. Cantin a donc accepté l’idée de réaliser une œuvre soulignant l’importance de l’anniversaire. «Il m’a accordé beaucoup de temps, de budget et de créativité puisqu’on était d’accord qu’il fallait absolument documenter ces grands moments de la culture franco-ontarienne», explique Mme Desaulniers.

La Nuit sur l’étang 2019 approche également à grands pas. Elle se déroulera le samedi 23 mars 2019 à 19 h 30, au Collège Boréal, et mettra en vedette la carrière de Robert Paquette. (publireportage)

Abonnez vous
Lu 567 fois Dernière modification le vendredi, 15 mars 2019 16:11

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login