FacebookTwitter
mercredi, 23 avril 2014 14:05

La caisse populaire de Timmins en excellente santé financière

Écrit par 
Louis-Aimé Lamarche et Pauline Larocque Racicot Louis-Aimé Lamarche et Pauline Larocque Racicot Photo : Émilie Deschênes

Timmins — La caisse populaire de Timmins limitée est en excellente santé financière, c’est ce qu’ont pu constater les 89 sociétaires présents lors de la 73e assemblée générale annuelle (AGA).

C’est le 26 mars au Salon Richelieu du Centre culturel La Ronde que la caisse annonçait une augmentation de 11,35 % de son actif, qui se chiffre maintenant à 213 196 131 $, et un profit de 2 015 941 $ après avoir versé 600 000 $ de ristournes à ses sociétaires. Depuis six ans, les ristournes remises aux sociétaires s’élèvent à une somme cumulative de 2 600 000 $.

Chaque année, lors de l’AGA, la caisse effectue un tirage communautaire de 1 000 $. L’heureux gagnant a donc pour tâche de sélectionner un ou des organismes de son choix qui en bénéficiera.

Cette année, c’est Louis-Aimé Lamarche de Timmins qui a eu le plaisir de donner au prochain par l’entremise de ce tirage. Ce don, effectué à trois organismes de bienfaisance, lui permettra de bénéficier d’un reçu pour fins d’impôt.

«Je donne ça à trois organisations, une à la banque alimentaire, une à la paroisse St-Joseph de Timmins et l’autre à la paroisse Immaculée-Conception de Val Gagné, parce que j’ai demeuré là pendant 78 ans», indique M. Lamarche, qui réside à Timmins depuis 9 ans. Soulignons que la caisse exerce un rôle coopératif au sein des communautés de Timmins, Iroquois Falls et Val Gagné.

La caisse tient à remercier ses sociétaires pour leur appui continu.

Abonnez vous

Lu 1867 fois
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Le jour du Souvenir vu par une ancienne militaire
    Le jour du Souvenir vu par une ancienne militaire Le Voyageur propose une rencontre avec Johanne Baril. Aujourd’hui résidante et mairesse de Val Rita, près de Kapuskasing, elle a été dans les Forces armées canadiennes pendant 12 ans. Pour elle, c’est un devoir de souligner le jour du Souvenir. Non…
    Ecrit le dimanche, 11 novembre 2018 10:11
  • Institut franco-ontarien : Un vent de renouveau
    Institut franco-ontarien : Un vent de renouveau Sudbury — Après un «creux» en raison d’un manque de financement, l’Institut franco-ontarien (IFO) reprend tranquillement et de façon plus soutenue ses activités de promotion de la recherche sur la francophonie ontarienne. Une nouvelle génération commence aussi à prendre sa…
    Ecrit le vendredi, 09 novembre 2018 15:00
  • Semaine de l'immigration francophone : Récit d’une intégration réussie
    Semaine de l'immigration francophone : Récit d’une intégration réussie Antoine Tine et l’intégration par la vie communautaire Hearst — Antoine Tine est arrivé à Kapuskasing en aout 2015, en pleine nuit. «J’avais hâte de voir la ville», se souvient-il. «Quand je me suis réveillé, je suis tout de suite…
    Ecrit le mercredi, 07 novembre 2018 15:01
  • Deux nouvelles initiatives à Sudbury pour l’immigration francophone
    Deux nouvelles initiatives à Sudbury pour l’immigration francophone Grand Sudbury — Deux nouveaux programmes pour améliorer l’accueil des immigrants francophones dans le Grand Sudbury ont été annoncés lors de la proclamation de la 6e Semaine de l’immigration francophone le vendredi 2 novembre. Il s’agit d’un projet pilote pour…
    Ecrit le mardi, 06 novembre 2018 16:02
  • Venir en aide aux Haïtiens, deux chaussures à la fois
    Venir en aide aux Haïtiens, deux chaussures à la fois North Bay — Une podo-orthésiste agréée de North Bay, Crystal Kaufman, tente pour une deuxième année consécutive de convaincre les résidents de sa communauté de donner leurs chaussures usagées au programme Soles4Souls. Cette initiative donne des souliers et des vêtements…
    Ecrit le jeudi, 01 novembre 2018 15:01
  • Le français en Louisiane : lu, vu, mais moins entendu
    Le français en Louisiane : lu, vu, mais moins entendu Louisiane — La langue et la culture française ont été des composantes importantes de l’histoire de l’état américain de la Louisiane. Cependant, tout comme les Franco-Ontariens, les francophones de cette région ont fait face à plusieurs défis qui les ont…
    Ecrit le vendredi, 26 octobre 2018 14:47
  • Que diriez-vous d’un assistant en santé mentale littéralement à portée de main?
    Que diriez-vous d’un assistant en santé mentale littéralement à portée de main? Sudbury — Deux francophones de Sudbury tentent de créer une intelligence artificielle qui pourra reconnaitre des problèmes de santé mentale et donner des conseils à son utilisateur. Randy Battochio et Yves Gervais ont fondé l’entreprise Mindgoat afin de mener à…
    Ecrit le mercredi, 24 octobre 2018 15:35

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login