FacebookTwitter
jeudi, 17 janvier 2019 11:19

La communauté de Rivière des Français se mobilise autour des Rapides

Écrit par 
Des amateurs des Rapides de Rivière des Français ont encouragé leur équipe avec des serviettes blanches avec le logo de l’équipe que les amateurs pouvaient acheter. Des amateurs des Rapides de Rivière des Français ont encouragé leur équipe avec des serviettes blanches avec le logo de l’équipe que les amateurs pouvaient acheter. Photos : Éric Boutilier
Noëlville — Les résidents et la communauté sportive de Rivière des Français se sont rassemblés en grand nombre samedi soir à l’aréna de Noëlville pour démontrer leur appui aux joueurs des Rapides de la Ligue de hockey junior A du Nord de l’Ontario (NOJHL). Ils ont pu participer à un souper de bienfaisance et au premier match à domicile des Rapides depuis que l’équipe a été victime d’un accident d’autocar il y a environ de deux semaines.

Le 4 janvier, les joueurs et le personnel des Rapides revenaient par la route 64 d’une partie de hockey disputée à Kirkland Lake lorsque le conducteur de l’autocar a été aveuglé par les phares d’une voiture venant en sens inverse. L’autobus a percuté une bande de neige à une vitesse de 80 km/h avant d’atterrir dans un champ agricole enneigé. Les deux prochaines parties du club — prévues les 5 et 7 janvier contre le Rock de Timmins et contre les Voodoos de Powassan — ont dû être reportées.

À l’exception de quelques égratignures et ecchymoses, aucun membre des Rapides n’a été gravement blessé. Cependant, ils se remettent toujours de certaines blessures émotives et ont reçu une consultation psychologique de la ligue.

«L’entraineur-chef et le président des Rapides, Paul Frustaglio, m’a expliqué qu’il ne savait pas comment l’autobus ne s’est pas retrouvé à l’envers. L’équipe était près du chemin Leclair à Verner lorsque le conducteur a perdu contrôle de l’autobus et a frappé une bande de neige de six à huit pieds de hauteur avant d’atterrir sur ses pneus. Les joueurs et le personnel ont eu très peur lorsqu’ils ont senti l’autobus aller sur le côté. Ils croyaient tous qu’ils allaient atterrir à l’envers», raconte Tammy Boucher-Séguin, bénévole pour les Rapides.



«On a donc décidé de présenter un souper pour démontrer notre appui aux joueurs et aux entraineurs. On se souvient tous très bien de l’incident de Humbolt, en Saskatchewan, et ça nous a touchés de très proche. L’incident a fait réaliser à la communauté que ce sont des évènements tragiques qui peuvent survenir n’importe quand. L’équipe a besoin de notre encouragement, surtout en ces moments difficiles. On a voulu leur démontrer que nous sommes avec eux et qu’ils sont tous membres de notre communauté.»

Les profits du repas aideront l’équipe à payer les couts de transport et d’hébergement lorsque le club doit disputer ses matchs à l’extérieur de Noëlville. Le club dépense en moyenne 12 000 $ par voyage.

Les Rapids ont malheureusement perdu leurs deux matchs de la fin de semaine. D’abord 6-1 contre les Lumberjacks de Hearst samedi puis 4-2 contre les Thunderbirds de Sault-Ste-Marie dimanche.



Abonnez vous
Lu 992 fois Dernière modification le jeudi, 17 janvier 2019 11:28
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login