FacebookTwitter
mercredi, 16 janvier 2019 09:00

Un peu de retenue, svp

Nous, Canadiens, avons tendance à nous croire plus tolérants, plus polis, plus civilisés que nos voisins du sud. Et c’est ainsi qu’en général nous sommes vus par le monde entier. Mais attention, nous sommes loin d’être immunisés contre le discours haineux et l’appel à la violence. C’est en tout cas ce que démontre un article paru en 2017 dans le magazine The Walrus, et republié récemment sur les réseaux sociaux.

L’article s’intitule, «Wanting Justin Trudeau dead» et l’auteur, Brian Busby, y recense près de 30 commentaires publiés sur le site du commentateur Brian Lilley. On y lit les aberrations d’internautes qui parlent du premier ministre Trudeau ou de la première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, deux politiciens qu’ils identifient à la gauche : «Shoot on site», «Terminate him permanently», «Enough with death threats. Somebody shoot the… (référence à un organe sexuel féminin)».

Ce n’est pas très beau.

Lilley est un commentateur qui se dit journaliste. Il a travaillé pour le défunt magazine The Rebel et pour la chaine Sun News, des organes de presse clairement conservateurs. Il travaille maintenant à la radio CFRA d’Ottawa et publie aussi son venin sur son site web. Le journaliste Busby indique dans son article qu’il a demandé à Lilley d’effacer ces commentaires, mais que son message est resté lettre morte.

Ce qui est aussi intéressant, ce sont les 54 848 personnes qui suivent Lilley sur Twitter. On retrouve évidemment plusieurs journalistes et d’autres suiveux qui, lorsqu’on les connait, n’approuvent évidemment pas ses commentaires, mais qui veulent savoir ce qu’il a à dire. Ce qui surprend cependant, c’est le grand nombre de politiciens conservateurs actifs ou retraités : Doug Ford, Rick Anderson, Andrew Sheer, Tony Clement, Maxime Bernier, Jason Kenney, Tim Hudak, etc. Certains de ses supporteurs ont bien sûr critiqué le type de commentaires cités plus haut, mais, en général, ils semblent continuer à l’appuyer.

La plupart d’entre nous croyons que ce genre de message abusif n’a pas sa place dans les médias canadiens. Pourtant, ils y sont et semblent loin d’être découragés. Ça donne l’impression que le commentateur en question n’a pas peur de contrer l’autorité. Ça fait rebelle, même si c’est malpoli, et ça plait à certains. Et surtout, ça donne des cliques (lire $) sur le web.

On a beau comprendre le phénomène, il n’en reste pas moins que c’est dangereux. Ça alimente la colère et, un de ces jours, un déséquilibré prendra ce genre de commentaire au sérieux et agira. Euh, que dis-je, c’est déjà arrivé. Le jeune Alexandre Bissonnette coupable de la fusillade qui a tué six personnes dans une mosquée de Québec a avoué avoir été influencé pas ce genre de discours sur internet.

Les utilisateurs doivent donc faire preuve de retenue et, s’ils ne le font pas, les autorités policières doivent agir afin de faire cesser ce genre de commentaires.

Abonnez vous
Lu 738 fois Dernière modification le mardi, 15 janvier 2019 15:21
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Fermeture de la paroisse de L’Annonciation
    Fermeture de la paroisse de L’Annonciation Sudbury — Certains paroissiens de L’Annonciation sont toujours indécis quant à la paroisse qu’ils fréquenteront après la fermeture de leur paroisse le 29 juillet. Le 3 juin, le diocèse de Sault-Ste-Marie annonçait l’intégration de cette paroisse créée en 1953 à la paroisse…
    Ecrit le mercredi, 17 juillet 2019 09:40
  • Départ des Filles de la Sagesse
    Départ des Filles de la Sagesse Sudbury — La congrégation religieuse des Filles de la Sagesse a définitivement quitté le diocèse de Sault-Ste-Marie en juin. Les deux sœurs membres qui demeuraient à Sudbury ont pris leur retraite et ont maintenant élu résidence à la maison mère…
    Ecrit le mardi, 16 juillet 2019 10:29
  • Bientôt à la recherche de pouces verts
    Bientôt à la recherche de pouces verts Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:34
  • La communauté répond à l’appel du CIFS
    La communauté répond à l’appel du CIFS Sudbury — Le Contact interculturel francophone de Sudbury (CIFS) continue sa reconstruction et le niveau d’optimisme de ses dirigeants semble être à son plus haut niveau depuis plusieurs années. Des démarches ont entre autres déjà été entreprises auprès du gouvernement…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:11
  • Un affrontement amical pour le bien des enfants
    Un affrontement amical pour le bien des enfants Sudbury — Le quatrième affrontement entre les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les médecins du Grand Sudbury aura lieu le 11 aout à 14 h à l’aréna de Sudbury. Les profits du match seront remis à la Fondation…
    Ecrit le mercredi, 10 juillet 2019 17:09
  • 22e Semaine de la Fierté
    22e Semaine de la Fierté Sudbury — La 22e Semaine de la Fierté de Sudbury aura lieu du 8 au 14 juillet. Encore cette année, le nombre d’activités semble s’être multiplié avec des discussions, des ateliers d’art, des spectacles, du yoga, un match de roller derby et…
    Ecrit le jeudi, 04 juillet 2019 09:54
  • Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie
    Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie New Liskeard — L’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard fêtera bientôt sa cinquantième année d’existence. Du 2 au 4 aout, les anciens Apollos vont se rassembler à l’école et ailleurs dans la communauté pour prendre part aux célébrations du…
    Ecrit le mercredi, 03 juillet 2019 14:05

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login