FacebookTwitter
vendredi, 14 décembre 2018 11:20

Du coaching en matière de cancer offert dès janvier

Écrit par 
Gabrielle Fecteau Gabrielle Fecteau Photo : Courtoisie
Timmins — Étudiante à Ottawa, Gabrielle Fecteau, qui a été aux prises avec le cancer à l’âge de 19 ans, s’engage à prêter mainforte dans sa communauté d’origine. Maintenant âgée de 23 ans, elle entreprendra dès janvier un projet visant à offrir du coaching aux gens atteints du cancer et leurs soignants. Au cours de la dernière année, dans le cadre de sa maitrise en travail social à l’Université d’Ottawa, Mme Fecteau a travaillé comme bénévole et comme stagiaire à la Fondation du cancer de la région d’Ottawa et fait partie de l’équipe de coaching.

«C’est une pratique qui a été bien documentée à ce jour et qui donne des résultats très positifs. Il s’agit d’un service offert tout au long de l’expérience avec le cancer, donc ça peut être au moment du diagnostic — on a même déjà eu des gens qui attendaient un diagnostic — jusqu’à des années après que la rémission soit déclarée. C’est tout au long du processus qu’on voit les gens.»

La Fondation du cancer de la région d’Ottawa offre son programme de coaching à l’échelle locale, mais éprouve le désir d’élargir l’offre de ses services. Selon Mme Fecteau, Timmins sera l’endroit idéal où lancer ce projet pilote, soit d’offrir du coaching bilingue par vidéoconférence par l’entremise de la plateforme sécurisée en ligne NexJ Connected Wellness, ou encore par téléphone. «C’est notre première tentative. Ça fait sept ans que le programme est en place ici, à Ottawa», mentionne-t-elle.

Le coaching est offert gratuitement. «On offre cinq heures de coaching», précise Mme Fecteau. «On voit vraiment que ces cinq heures-là, c’est tout ce dont les gens ont besoin en général. Ils se sentent confiants à la fin.» Écouter, établir un plan selon les besoins du client, bref les accompagner ou les aider à atteindre leurs objectifs sont des exemples de la raison d’être du programme.

«On voit des gens qui se préparent à rencontrer un oncologue ou un spécialiste. On voit des gens qui ont des questions par rapport à la nutrition et l’exercice, ou encore à la gestion du stress. Il y a des gens qui viennent nous voir qui sont en phase palliative et leur but est de passer plus de temps avec leur famille, donc, vraiment c’est ce qu’il y a de plus important pour le client qui nous importe», détaille Mme Fecteau.

Cette dernière a compris que les effets psychologiques du cancer sont souvent tout aussi importants que les aspects médicaux ou physiques. C’est pour cette raison qu’elle a voulu agir. Le coaching autonomise les bénéficiaires en les encourageant à être proactifs face à leurs soins. «Lorsqu’on reçoit un diagnostic de cancer, on ne perd pas la capacité de s’occuper de soi, mais le choc peut nous déstabiliser et il faut parfois se faire guider vers les ressources qui nous conviennent.»

Mme Fecteau raconte avoir vécu la majeure partie de son expérience aux prises avec le cancer à Timmins. Elle affirme avoir reçu des soins impeccables et être reconnaissante du soutien qu’elle a reçu. «Cependant, de nombreux services spécialisés à l’intention des personnes atteintes de cancer sont parfois loin ou tout simplement difficiles d’accès. Je pense que les gens qui vivent l’expérience du cancer à Timmins ont besoin de ce service» , souligne-t-elle.

Les gens ont jusqu’au 18 janvier pour s’inscrire. Le coaching débutera à la suite de la période d’inscription. Pour vous inscrire, communiquez avec Gabrielle Fecteau en composant le 1-855-247-3527, poste 569, par courriel à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en consultant le www.ottawacancer.ca/fr/timmins/.

Abonnez vous
Lu 1708 fois Dernière modification le vendredi, 14 décembre 2018 11:33
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Fermeture de la paroisse de L’Annonciation
    Fermeture de la paroisse de L’Annonciation Sudbury — Certains paroissiens de L’Annonciation sont toujours indécis quant à la paroisse qu’ils fréquenteront après la fermeture de leur paroisse le 29 juillet. Le 3 juin, le diocèse de Sault-Ste-Marie annonçait l’intégration de cette paroisse créée en 1953 à la paroisse…
    Ecrit le mercredi, 17 juillet 2019 09:40
  • Départ des Filles de la Sagesse
    Départ des Filles de la Sagesse Sudbury — La congrégation religieuse des Filles de la Sagesse a définitivement quitté le diocèse de Sault-Ste-Marie en juin. Les deux sœurs membres qui demeuraient à Sudbury ont pris leur retraite et ont maintenant élu résidence à la maison mère…
    Ecrit le mardi, 16 juillet 2019 10:29
  • Bientôt à la recherche de pouces verts
    Bientôt à la recherche de pouces verts Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:34
  • La communauté répond à l’appel du CIFS
    La communauté répond à l’appel du CIFS Sudbury — Le Contact interculturel francophone de Sudbury (CIFS) continue sa reconstruction et le niveau d’optimisme de ses dirigeants semble être à son plus haut niveau depuis plusieurs années. Des démarches ont entre autres déjà été entreprises auprès du gouvernement…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:11
  • Un affrontement amical pour le bien des enfants
    Un affrontement amical pour le bien des enfants Sudbury — Le quatrième affrontement entre les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les médecins du Grand Sudbury aura lieu le 11 aout à 14 h à l’aréna de Sudbury. Les profits du match seront remis à la Fondation…
    Ecrit le mercredi, 10 juillet 2019 17:09
  • 22e Semaine de la Fierté
    22e Semaine de la Fierté Sudbury — La 22e Semaine de la Fierté de Sudbury aura lieu du 8 au 14 juillet. Encore cette année, le nombre d’activités semble s’être multiplié avec des discussions, des ateliers d’art, des spectacles, du yoga, un match de roller derby et…
    Ecrit le jeudi, 04 juillet 2019 09:54
  • Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie
    Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie New Liskeard — L’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard fêtera bientôt sa cinquantième année d’existence. Du 2 au 4 aout, les anciens Apollos vont se rassembler à l’école et ailleurs dans la communauté pour prendre part aux célébrations du…
    Ecrit le mercredi, 03 juillet 2019 14:05

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login