FacebookTwitter
lundi, 12 novembre 2018 15:41

Denise Bombardier - «Il n'y a pas d'universités francophones à l'Ouest de l'Ontario.»

Écrit par 

Sudbury — Invitée à l'émission de radio La soirée est encore jeune sur les ondes de Radio-Canada, Denise Bombardier a encore une fois choqué plusieurs Franco-Ontariens et Franco-Canadiens.

Elle a affirmé qu'on ne peut pas vivre en français à l'extérieur du Québec, en donnant comme exemple l'auteure Gabrielle Roy qui a quitté le Manitoba. Elle a aussi dit que si on parlait français en Alberta, c'était grâce aux Québécois qui travaillent dans le pétrole.

Ses propos les plus controversés sont toutefois quand elle a affirmé qu'il n'y avait pas d'université francophone à l'Ouest de l'Ontario, passant ainsi complètement à côté de l'Institut français de Regina, du campus Saint-Jean de l'université de l'Alberta mais surtout de l'université Saint-Boniface à Winnipeg.

Lorsqu'on lui amène ce fait lors de l'émission de dimanche, elle en ajoute encore en affirmant que l'université Saint-Boniface n'est pas une université mais un collège.

Lu 1166 fois Dernière modification le mardi, 13 novembre 2018 08:52

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login