FacebookTwitter
mardi, 06 novembre 2018 16:02

Deux nouvelles initiatives à Sudbury pour l’immigration francophone

Écrit par 
Christian Howald et Brian Bigger Christian Howald et Brian Bigger Photo : Julien Cayouette
Grand Sudbury — Deux nouveaux programmes pour améliorer l’accueil des immigrants francophones dans le Grand Sudbury ont été annoncés lors de la proclamation de la 6e Semaine de l’immigration francophone le vendredi 2 novembre. Il s’agit d’un projet pilote pour l’intégration sociale ainsi que l’arrivée d’Actions interculturelles pour l’intégration dans le marché du travail.

Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) sera à la barre du Projet pilote d’intégration des nouveaux arrivants francophones du Grand Sudbury.

Le projet est divisé en quatre volets : un dialogue avec les acteurs de la communauté francophone pour connaitre leurs besoins et préoccupations, parler aux nouveaux arrivants pour mieux connaitre les défis qu’il rencontre, une campagne médiatique et une formation en bénévolat pour les nouveaux arrivants.

Certaines de ces actions, comme la formation aux bénévoles, sont inspirées de projets qui existent dans d’autres communautés canadiennes, mais rien d’aussi complet que ce projet pilote, avance la coordonnatrice en promotion de la santé, Monique Beaudoin. «On veut avoir un portrait aussi complet que possible de la situation des immigrants afin de pouvoir leur offrir les services appropriés.»

L’un des défis demeure le contact avec les nouveaux arrivants, de les trouver ou de trouver la meilleure façon pour eux de trouver les services. Mme Beaudoin concède qu’ils dépendent encore beaucoup pour le moment du bouche-à-oreille, mais qu’il y a un réseau de communication qui se construit tranquillement, surtout avec les communautés ivoirienne, camerounaise et haïtienne.

Le projet pilote, financé par Immigration, Citoyenneté et Réfugiés Canada, aura pour le moment une durée de deux ans. «L’objectif c’est d’être capable d’augmenter le niveau d’accueil après deux années», précise Mme Beaudoin.

Le projet sera suivi par le Centre de recherche en santé des milieux ruraux et du Nord (CReSRN) afin d’évaluer son efficacité et d’étudier la possibilité d’exporter certains de ses éléments dans d’autres communautés canadiennes.

Insertion en milieu de travail

Tandis que la nouvelle initiative du Centre de santé se concentre sur l’insertion dans la communauté, ils ont recruté Actions interculturelles pour développer un volet d’appui à l’insertion en milieu de travail.

Actions interculturelles a été créé à Sherbrooke en 1990 et s’est depuis installé à Ottawa et a commencé ses activités à Sudbury il y a trois mois. Depuis quatre ans, ils ont deux programmes d’appui à l’emploi, financés par le gouvernement canadien, qui permettent à un immigrant de trouver un emploi et de s’adapter à la culture du travail canadienne.

Pendant six mois, un pourcentage — qui varie selon le programme — du salaire du nouvel arrivant est payé par l’organisme. La plus-value, c’est qu’Actions interculturelles fait un suivi constant, à la fois auprès de l’employeur et de l’employé, afin de s’assurer que chacun s’apprivoise et que l’employé comprenne bien les conventions du travail.

«Les immigrants n’ont pas d’expérience de travail canadienne et c’est souvent ce qui les empêche d’obtenir des emplois», explique la coordonnatrice pour l’Ontario d’Actions interculturelles, Aura Maria Forero. Ils n’ont souvent pas de référence non plus. Elle affirme qu’ils ont été témoins de plusieurs histoires à succès et d’immigrants qui ont pu conserver l’emploi.

Pour eux aussi un réseau de contacts reste à être bâti à Sudbury, surtout un réseau d’employeurs qui souhaiteraient accueillir de nouveaux arrivants.

Actions interculturelles est assuré d’offrir ses services à Sudbury pendant trois ans.


Sudbury n’était pas la seule ville à proclamer la Semaine de l’immigration francophone. Sault-Ste-Marie, une communauté francophone encore stigmatisée par la déclaration d’unilinguisme anglophone des années 1990, l’a aussi fait lundi. — Photo : Christian Howald

Abonnez vous
Lu 1737 fois Dernière modification le mardi, 06 novembre 2018 16:09
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • 90 ans de jardinage
    90 ans de jardinage Kapuskasing — La Société d’horticulture de Kapuskasing célèbre ses 90 ans d’existence cette année et, pour l’occasion, elle tenait sa foire annuelle de fleurs et de légumes la fin de semaine du 17 aout au Centre Civique. Le Voyageur a pu rencontrer…
    Ecrit le jeudi, 22 août 2019 16:22
  • Le militantisme par la culture
    Le militantisme par la culture Chapleau — Diane Jean, l’ancienne directrice générale du Centre culturel Louis-Hémon, a récemment choisi de tirer sa révérence après avoir travaillé pendant deux décennies auprès de Chapleau. Abitibienne d’origine, elle s’est installée dans cette collectivité rurale du Nord de l’Ontario…
    Ecrit le mercredi, 21 août 2019 16:09
  • Visite d’Elizabeth May à Sudbury
    Visite d’Elizabeth May à Sudbury Sudbury — Première visite à saveur électorale dans le Grand Sudbury, la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, était de passage à l’École d’architecture McEwen hier soir pour répondre aux questions des Sudburois. Il s’agissait d’un 33e arrêt d’une…
    Ecrit le mercredi, 21 août 2019 00:00
  • Une cicatrice encore visible
    Sudbury — Cette photo prise du haut des airs montre bien l’étendue de forêt qui a été dévastée par l’incendie Parry Sound 33 l’été dernier. Ce feu qui a forcé l’évacuation d’une Première Nation et de Killarney en plus de…
    Ecrit le mercredi, 14 août 2019 15:21
  • Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée
    Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée Sudbury — La circulation sur le boulevard Lasalle à l’entrée du Collège Boréal risque d’être perturbée pour la rentrée. Afin de terminer la construction de la route et du nouveau carrefour giratoire qui remplacera l’intersection devant le collège, les automobilistes…
    Ecrit le mardi, 13 août 2019 16:23
  • Earlton se bat pour son développement
    Earlton se bat pour son développement Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au…
    Ecrit le jeudi, 08 août 2019 13:00
  • Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario?
    Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario? Ontario — En Ontario, les maisons de soins palliatifs sont l’un des endroits désignés par la loi où il est permis d’administrer l’aide médical à mourir (AMM). La grande majorité des institutions préfèrent par contre diriger les patients à l’hôpital…
    Ecrit le mardi, 06 août 2019 13:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login