FacebookTwitter
jeudi, 20 mars 2014 00:00

Exigez le respect de vos droits linguistiques : Portez plainte!

Écrit par 
On me demande souvent pour quelle raison on devrait porter plainte au Commissariat aux services en français. La réponse est fort simple : en Ontario, la population francophone a le droit d’être servie en français par les administrations centrales des institutions et organismes gouvernementaux, ainsi que dans les régions désignées. Une plainte est le mécanisme de rétroaction direct par lequel le citoyen indique son mécontentement ou ses inquiétudes au sujet d’un manque de services en français ou d’une insuffisance de qualité de ces derniers. Si vous ne nous le dites pas, nous ne pouvons pas savoir s’il y a des manquements et nous ratons des occasions d’améliorer la prestation des services en français.

À titre de commissaire, je suis chargé d’entreprendre des enquêtes et de préparer des rapports à la suite des plaintes du public ou selon ma propre initiative. Ainsi, lorsque vous jugez que votre droit d’être servi en français en vertu de la Loi sur les services en français par les organismes gouvernementaux n’a pas été respecté, vous pouvez porter plainte.

Il est important de noter que toutes les plaintes sont traitées de façon strictement confidentielle. De plus, afin de traiter le plus efficacement une plainte, il nous faut le plus d’information possible concernant le manquement, par exemple les noms et titres des personnes avec qui vous avez été en contact dans cet organisme gouvernemental, un relevé de la date et de l’heure de l’incident et l’adresse de l’organisme.

Il existe plusieurs moyens de déposer une plainte : en personne, par écrit, par téléphone, par télécopieur, par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , en ligne ou même par l’entremise d’une tierce partie. N’hésitez pas à nous faire part des signalements concernant des services inexistants ou qui ne répondent pas bien aux besoins de la population francophone. C’est en nous faisant part d’un manquement que l’on peut assurer le respect de vos droits linguistiques et entamer un dialogue afin de trouver des solutions pour une meilleure prestation des services en français en Ontario.

Lu 4661 fois Dernière modification le jeudi, 20 mars 2014 11:21
François Boileau

Commissaire aux services en français de l’Ontario

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login