FacebookTwitter
vendredi, 12 octobre 2018 15:26

Élections Timmins : Rencontrez les candidats

Écrit par 
Les cinq candidats à la mairie de Timmins : Steve Black, Raymond Burey, Daniel Fortier, Lauchlan K. MacInnes et George Pirie. Les cinq candidats à la mairie de Timmins : Steve Black, Raymond Burey, Daniel Fortier, Lauchlan K. MacInnes et George Pirie. Photo : Emilie Deschênes
Timmins — Organisé par la Chambre de commerce de Timmins, le débat des candidats à la mairie de Timmins le 4 octobre a permis à des centaines de citoyens d’entendre l’opinion que chacun avait à faire valoir sur les enjeux qui touchent les électeurs.

Le grand public était d’abord invité à rencontrer les candidats qui se présentent comme conseillers municipaux puis à assister à une rencontre avec les candidats qui se présentent comme maire à l’auditorium de l’école secondaire O’Gorman. Le public avait par la suite la possibilité de poser des questions, par voie écrite, aux cinq candidats : Steve Black, Raymond Burey, Daniel Fortier, Lauchlan K. MacInnes et George Pirie, afin d’être en mesure de faire un choix éclairé aux élections municipales du 22 octobre.

Le débat s’est déroulé dans une salle comble en commençant avec un mot d’ouverture d’un maximum de trois minutes, à tour de rôle.

Raymond Bury
Raymond Bury a présenté sa plateforme en articulant ses propos autour du changement, de l’importance de la réduction des impôts fonciers, de l’amélioration de l’infrastructure, d’une taxe qui devrait être imposée sur le minerai extrait localement, l’aide aux plus vulnérables, le logement intelligent et la réalisation d’un centre-ville intelligent. «Une ville intelligente augmentera les revenus municipaux», affirme-t-il. Il poursuit en ajoutant qu’il est essentiel de faire croitre la ville, d’avoir un budget équilibré, d’avoir une route de contournement, de favoriser le développement et d’assurer un avenir meilleur pour les citoyens.

Daniel Fortier
«Je suis ici ce soir pour gagner votre confiance», dit-il avant de présenter sa vision et ce qu’il avancerait comme projets. Selon lui, il est essentiel d’avoir une communauté qui travaille ensemble. M. Fortier affirme ne pas avoir installé de pancartes électorales dans le but d’utiliser son argent à bon escient, entre autres pour remettre des ballons aux enfants et des cartes-cadeaux aux gens qu’il rencontre, simplement pour faire plaisir et voir des sourires. Il affirme avoir travaillé ardemment à trouver des solutions, à rencontrer des marchands et des fabricants et à être à l’écoute des gens. Il souligne l’importance de toujours avoir un plan B. Par exemple, si les projets relatifs au Cercle de feu ne sont pas possibles, il faut trouver d’autres opportunités et se sortir du trou; le plan B étant d’attirer des fabricants ici. «Il est temps de sauter sur ces occasions avant que Toronto le fasse avant nous.»

George Pirie
Originaire de Timmins, George Pirie affirme croire au potentiel de Timmins, dans tous les secteurs; que ce soit minier, forestier, agricole, industriel, de la fabrication et du tourisme. Les soins de santé, l’éducation, la culture sont des éléments importants pour lui. Il croit fermement à la capacité des gens de cette ville et à l’avenir de cette ville. Il a fait mention de quelques enjeux auxquels fait face la ville, entre autres le déclin de la population, la hausse de la dette et le taux élevé des impôts fonciers. Il en a d’ailleurs profité pour faire une comparaison avec les taux de Sault-Ste-Marie. Ce dernier souligne également l’importance de la responsabilité fiscale et de traiter les contribuables et leurs dollars avec respect, en citant quelques exemples. Il est nécessaire, selon lui, de remettre Timmins sur la bonne voie en matière de gestion des finances. «Je crois en un gouvernement ouvert et transparent», mentionne-t-il. Travailler avec les autres paliers gouvernementaux est de grande importance, de même que collaborer avec tous nos partenaires, y compris les Premières Nations et un comité consultatif jeunesse.

Steve Black, maire sortant
Steve Black fait un survol de certaines réalisations qui ont été faites au cours de son mandat à titre de maire, y compris les installations de formation intégrées au Collège Northern, Stars and Thunder, le Snowcross, le centre récréatif multi-usages, les améliorations apportées au parc Hollinger, l’épaisseur de l’asphalte. Il souligne qu’il y a plus d’argent en réserve en 2018 qu’en 2014, au début de son terme. Il avoue que le festival Stars and Thunder a couté de l’argent et qu’on ne peut poursuivre avec un festival à aussi grand déploiement. Par contre, il précise que cet évènement a ses avantages. Il a rassemblé 10 000 personnes et a permis à la communauté d’affaires de profiter d’importantes retombées économiques. Au cours des deux éditions, «on a accueilli environ 7000 visiteurs de 300 communautés, de 9 provinces et 17 états dans la ville de Timmins». M. Black poursuit en énumérant d’autres projets qui ont été réalisés au cours de son mandat, y compris certains projets d’infrastructure dans la région Rae Hill et la promenade Legion, la conversion des lumières de rue (DEL), qui a réduit de manière significative les couts énergétiques, le développement du parc ferroviaire industriel, l’ouverture de nouvelles entreprises ainsi que l’expansion et la revitalisation d’entreprises existantes, le travail entrepris pour attirer à Timmins le projet Noront, qui créera environ 300 emplois, et des investissements dans les programmes de logement.

Lauchlan K. MacInnes
Selon Lauchlan K. MacInnes, il est essentiel d’apporter des améliorations dans la ville de Timmins. «Nous devons nous assurer que la ville soit attrayante et que les résidents soient fiers d’y vivre», indique-t-il, en ajoutant que ceci comprend l’amélioration et l’entretien des routes et des conduites d’eau, ainsi que l’entretien des propriétés appartenant à la Ville pour que les résidents en soient fiers. Par exemple, les bâtiments comme le Golden Manor et l’hôpital nécessiteront d’importants travaux d’entretien au cours des prochaines années. M. MacInnes souligne l’importance de travailler avec la communauté d’affaires et d’être efficace en termes d’émission de permis, par exemple. Le festival Stars and Thunder n’était pas un évènement terrible à son avis, c’était bien et nous avons eu les plus beaux feux d’artifices jamais vus à Timmins. Par contre, il indique que le budget de 5 millions $ aurait pu être investi dans d’autres secteurs. Ce budget aurait aussi pu financer divers évènements de moins grande envergure au cours de l’année. Il conclut en mentionnant que le taux de crimes est élevé à Timmins et qu’il faut s’occuper de cet enjeu.

Abonnez vous
Lu 1671 fois
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • L’édifice des Compagnons sera vendu
    L’édifice des Compagnons sera vendu North Bay — Le conseil d’administration du Centre culturel Les Compagnons de North Bay a pris la décision de vendre son édifice lors d’une rencontre spéciale mardi soir. La direction des Compagnons a confirmé à ses membres que le bâtiment sera…
    Ecrit le mercredi, 22 mai 2019 19:19
  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login