FacebookTwitter
vendredi, 17 août 2018 15:39

Une nouvelle mairesse qui a ça dans le sang

Écrit par 
Pauline Rochefort Pauline Rochefort Photo : Éric Boutilier
East Ferris — Pauline Rochefort, conseillère et mairesse adjointe actuelle de la municipalité d’East Ferris, a remporté le poste de la mairie par acclamation. Le maire Bill Vrebosch a décidé de briguer un poste de conseiller municipal à North Bay après de nombreuses années en poste à East Ferris, laissant le champ libre à Mme Rochefort.

Mme Rochefort, native d’Astorville, terminera bientôt son premier mandat en tant que conseillère municipale. Par contre, en seulement quatre années, elle a réussi à faire avancer plusieurs dossiers touchant la francophonie, dont le développement de panneaux bilingues, l’adhésion de la municipalité à l’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) et la création d’un mur de reconnaissance pour rendre hommage aux fondateurs du centre communautaire.

Au cours de son mandat à la tête de la municipalité, Mme Rochefort veut favoriser le dialogue avec tous les résidents d’East Ferris, tout en gardant la tradition de bonne gestion des finances.

«Ce que je trouve très important est de prendre les meilleures décisions pour les citoyens comme notre point de départ, peu importe le projet. Avant d’élaborer nos priorités en tant que conseil municipal, c’est important d’avoir un dialogue et une concertation avec les résidents, de travailler [en collaboration avec] les quatre conseillers et aussi avec le personnel de la municipalité», explique Mme Rochefort.

«C’est certain qu’il y a des projets qui me tiennent à cœur, dont le centenaire de la municipalité en 2021. Dans une vie ou dans un organisme, pour moi, c’est important d’arrêter pour un instant et de souligner ce que nous avons accompli. East Ferris est aussi une municipalité qui a toujours profité d’une bonne gestion. Ce sera donc au tour du prochain conseil de garder les actifs en bonne santé et de bien desservir les citoyens.»

Mme Rochefort ne sera pas la première personne de sa famille à diriger East Ferris. Son oncle, Paul Rochefort, a occupé le poste de maire pendant plus d’une dizaine de mandats entre 1963 et 1985. Malgré les réussites de ses ancêtres sur le plan politique, elle garde toujours en tête son objectif principal, soit de rendre service à sa collectivité.

«Je viens de terminer mon premier mandat de quatre ans. J’ai été très active et je trouve que le travail que fait le conseil municipal est très important. C’est dans cette tradition-là que je veux continuer», poursuit-elle.

«Dans un sens, l’origine de mon engagement trouve ses racines, je suppose, dans les valeurs que ma famille m’a transmises. Plusieurs de mes ancêtres ont été impliqués dans le développement des villages d’Astorville et de Corbeil. Pour moi, ç’a toujours été important de travailler fort et de contribuer [surtout sur la question des services et comment on peut aider sa communauté]. Mon mari et moi, nous avons vécu dans plusieurs communautés en Ontario et au Québec. Mais lorsqu’on me demandait d’où je venais, je répondais toujours “du village d’Astorville”. J’adore mon coin de pays.»

Au niveau des conseillers, sept résidents ont déposé leur candidature pour les quatre postes au : Nick Brazeau, Rick Champagne, Terry Kelly, Erika Lougheed, Tim Percival, Steven Trahan et Michel Voyer.

Abonnez vous
Lu 1575 fois Dernière modification le vendredi, 17 août 2018 15:59
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19
  • Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury
    Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury Sudbury — La deuxième édition du festival de contes de Sudbury portera un nouveau nom inspiré par le titre de la collection de livres publiée par le père Germain Lemieux : le festival Les Vieux m’ont conté. Du 9 au 14 octobre,…
    Ecrit le mercredi, 05 septembre 2018 14:00
  • Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury?
    Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury? Sudbury — Les négociations entre l’Université de Sudbury et l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) sont arrêtées depuis le mois de juillet. Le syndicat rapporte que des progrès importants avaient été réalisés avant l’ajournement pour le mois…
    Ecrit le vendredi, 31 août 2018 12:35

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login