FacebookTwitter
vendredi, 10 août 2018 15:39

Échange culturel : Du Nord de l’Ontario à l’Autriche

Écrit par  Rachel Barber
Échange culturel : Du Nord de l’Ontario à l’Autriche Photos : Courtoisie
Ville — Jany Scherer, une élève de 12e année de l’École secondaire publique Écho du Nord de Kapuskasing, a été choisie pour participer au programme d’échange étudiant du Club Rotary pour la session d’été. Après avoir vécu avec une famille d’accueil à Rudersdorf, en Autriche, pendant trois semaines, elle est de retour au Canada en compagnie de Tatjiana Stangl, une étudiante en échange de l’Autriche.

Selon Mme Scherer, le processus de sélection et l’organisation du voyage étaient raisonnablement simples. «Premièrement, il fallait que je soumette une mise en candidature. Ensuite j’ai reçu un appel pour dire que j’étais invitée à une entrevue. Je suis allée à l’entrevue puis, après ça, ils ont fait une entrevue avec ma mère pour faire certain qu’elle était confortable qu’on ait quelqu’un qui reste chez nous pendant trois semaines. Plus tard, ils m’ont appelé pour dire que c’était moi qui étais choisie pour y aller. C’est à ce temps-là qu’ils m’ont aussi annoncé dans quel pays j’allais faire l’échange. J’ai pu leur dire les trois pays où je préfèrerais aller et l’Autriche n’était aucunement dans mes choix. J’étais ouverte d’esprit par contre; j’étais prête à aller où l’expérience allait m’amener», raconte-t-elle.



Parmi toutes les expériences qu’elle a vécues en Autriche, sa préférée a été d’apprendre l’allemand, la langue officielle du pays, avec sa famille d’accueil. «J’étais vraiment là pour apprendre la culture puis l’histoire du pays. Pour eux, leur langue est vraiment précieuse. J’étais contente de pouvoir apprendre l’allemand avec eux, puisqu’ils étaient patients et ce n’est vraiment pas évident d’apprendre la langue. Cependant, je pense que je me suis bien intégrée puis je pense que c’était une expérience dont je vais toujours me souvenir», raconte-t-elle.

Après avoir participé au programme d’échange, Mme Scherer est consciente des opportunités qui l’attendent au postsecondaire, grâce à la découverte de nouveaux intérêts. «J’aime beaucoup la loi, mais j’aimerais étudier la loi européenne, parce que j’ai adoré mon expérience en Europe. J’aimerais aussi continuer à apprendre l’allemand, pour éventuellement faire un échange étudiant universitaire», confie-t-elle.

Tatjiana Stangl est au Canada depuis une semaine et s’intéresse déjà à la langue anglaise comme nous le parlons au Canada. «J’adore la langue. J’aime entendre les gens parler l’anglais ici au Canada», dit la jeune voyageuse.


Jany Scherer, à gauche, avec la mère de sa famille d’accueil en Autriche et Tatjiana Stangl, qui est venu passer quelques semaines dans le Nord de l’Ontario.

Jany Scherer et Tatjiana Stangl avouent que la vie quotidienne en Autriche est extrêmement différente de celle du Canada. Tandis que Mme Scherer a remarqué une différence remarquable entre les matériaux de construction des édifices, Mme Stangl souligne la différence de la vie sociale entre les deux pays. «J’ai remarqué que Jany rencontre ses amis presque chaque jour, tandis que je ne vois pas mes amis chaque jour», indique-t-elle.

Malgré les différences entre les deux pays, Mme Scherer indique que la situation des langues en milieu minoritaire en Autriche est très similaire à ce que les francophones hors Québec vivent au Canada. «L’anglais est une langue minoritaire en Autriche. Je dirais que c’est semblable à ce qu’on vit [au Canada], parce que si tu parles l’anglais là-bas, ils vont te dire de parler en allemand. Ça serait comme si un francophone allait quelque part et qu’il se ferait dire de parler en anglais», compare-t-elle.

Abonnez vous 
Lu 1951 fois Dernière modification le vendredi, 10 août 2018 15:45

Actualité du Nord

  • L’édifice des Compagnons sera vendu
    L’édifice des Compagnons sera vendu North Bay — Le conseil d’administration du Centre culturel Les Compagnons de North Bay a pris la décision de vendre son édifice lors d’une rencontre spéciale mardi soir. La direction des Compagnons a confirmé à ses membres que le bâtiment sera…
    Ecrit le mercredi, 22 mai 2019 19:19
  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login