FacebookTwitter
mardi, 12 juin 2018 22:50

Drôle de campagne

Bon ben, l’élection ontarienne est terminée et nous avons un nouveau gouvernement. C’était prévisible, mais il faut bien admettre que ce fut une ben drôle de campagne.

Avant d’énumérer les drôleries, commençons par féliciter tous les élus de jeudi dernier ainsi que tous les candidats qui ont brigué les suffrages. La politique peut être un sport sanguinaire et nous devons respect et admiration à tous ceux qui s’essayent, particulièrement à ceux qui gagnent. Nous leur souhaitons bonne chance pendant le prochain mandat.

Mais quelle campagne ils ont connue. D’abord, un parti et une chef, les libéraux de Kathleen Wynne, qui commencent avec un vrai déficit d’amour de la part de l’électorat. Ça faisait longtemps qu’un parti au pouvoir n’avait pas été si bas dans les sondages au début d’une campagne électorale. Tellement bas en fait qu’ils n’ont jamais pu remonter la pente. Et la chef n’a certainement pas beaucoup aidé en admettant la défaite 5 jours avant le scrutin. Passer de 58 sièges sur 107 à 7 sur 124, quelle dégringolade!

Mais que dire des gagnants, les progressistes-conservateurs? Avant même la campagne, ils menaient allègrement dans les sondages. Et ce, malgré des accusations d’investitures truquées et de candidats en rupture de justice. Mais voilà que, quelques mois avant l’élection, ils mettent leur leadeur à la porte et élisent un nouveau chef sans expérience provinciale et sans plateforme. Doug Ford et son équipe mènent donc une campagne de slogans vides et baissent dangereusement dans les intentions de vote. Wow, qu’arrivera-t-il?

Pendant quelques semaines, cette baisse des conservateurs vient donner de l’élan au Parti néodémocrate et à sa chef, Andrea Horwath. Il faut dire que, depuis l’élection de Ford à la tête des conservateurs, c’est elle qui récoltait la meilleure note de confiance de la part de l’électorat. Mais quelques bévues de la part de certains candidats et une grossière erreur mathématique dans leur plateforme viendront émousser la ferveur des électeurs. Finalement, la cote d’amour de Horwath ne sera pas assez pour les mener à la victoire.

Tout ça, ce n’est que des jeux politiques. Et il faut bien dire qu’à ces jeux, les trois partis et la plupart des candidats ont été civilisés. Ce sont plutôt les supporteurs des partis qui l’ont été beaucoup moins, surtout sur les réseaux sociaux. C’est probablement ce qui aura beaucoup plus marqué cette campagne électorale. On a pu lire des messages assez méchants venant d’illustres inconnus de toutes allégeances politiques qui, évidemment, savaient tout. Tout ça dans l’espoir futile de récolter quelques votes illusoires.

Quoi qu’il en soit, nous voilà donc avec un gouvernement progressiste-conservateur qui a récolté plus de 40 % des suffrages et qui détient une majorité de 76 sièges à Queen’s Park. Les conservateurs ont fait plusieurs promesses pendant la campagne et ils devront travailler dur pour les réaliser. Pour ce faire, ils pourront compter sur certains députés de grande renommée. Souhaitons leur bonne chance.

Lu 1379 fois
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Départ des Filles de la Sagesse
    Départ des Filles de la Sagesse Sudbury — La congrégation religieuse des Filles de la Sagesse a définitivement quitté le diocèse de Sault-Ste-Marie en juin. Les deux sœurs membres qui demeuraient à Sudbury ont pris leur retraite et ont maintenant élu résidence à la maison mère…
    Ecrit le mardi, 16 juillet 2019 10:29
  • Bientôt à la recherche de pouces verts
    Bientôt à la recherche de pouces verts Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:34
  • La communauté répond à l’appel du CIFS
    La communauté répond à l’appel du CIFS Sudbury — Le Contact interculturel francophone de Sudbury (CIFS) continue sa reconstruction et le niveau d’optimisme de ses dirigeants semble être à son plus haut niveau depuis plusieurs années. Des démarches ont entre autres déjà été entreprises auprès du gouvernement…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:11
  • Un affrontement amical pour le bien des enfants
    Un affrontement amical pour le bien des enfants Sudbury — Le quatrième affrontement entre les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les médecins du Grand Sudbury aura lieu le 11 aout à 14 h à l’aréna de Sudbury. Les profits du match seront remis à la Fondation…
    Ecrit le mercredi, 10 juillet 2019 17:09
  • 22e Semaine de la Fierté
    22e Semaine de la Fierté Sudbury — La 22e Semaine de la Fierté de Sudbury aura lieu du 8 au 14 juillet. Encore cette année, le nombre d’activités semble s’être multiplié avec des discussions, des ateliers d’art, des spectacles, du yoga, un match de roller derby et…
    Ecrit le jeudi, 04 juillet 2019 09:54
  • Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie
    Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie New Liskeard — L’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard fêtera bientôt sa cinquantième année d’existence. Du 2 au 4 aout, les anciens Apollos vont se rassembler à l’école et ailleurs dans la communauté pour prendre part aux célébrations du…
    Ecrit le mercredi, 03 juillet 2019 14:05
  • Malgré les coupes, les conseils scolaires publics du Nord s’en tirent à bon compte
    Malgré les coupes, les conseils scolaires publics du Nord s’en tirent à bon compte Nord-Est de l’Ontario — Les deux conseils scolaires publics du Nord de l’Ontario ne sont pas trop affectés par les nouvelles règles de financement du gouvernement ontarien. La hausse des effectifs à l’élémentaire et la petite taille du Conseil scolaire…
    Ecrit le mardi, 02 juillet 2019 09:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login