FacebookTwitter
mardi, 29 mai 2018 00:00

Roubidou - partie 3

Écrit par  Chloé Thériault
Le journal Le Voyageur, en association avec le Collège Boréal, a préparé quelque chose de très spécial à l’occasion du Salon du livre du Grand Sudbury.

Voici la troisième partie d’une histoire écrite par l’étudiante en théâtre et jeune auteure Chloé Thériault. La particularité de cette histoire : VOUS choisissez la suite. L’histoire est divisée en quatre parties et prendra fin dans l’édition du 13 juin.

À la fin des trois premières parties, les lecteurs choisissent la prochaine action du personnage principal, ce qui influencera la création de la fin de l’histoire. Chloé écrira la suite à partir du choix qui aura reçue le plus de votes.

Pour cette troisième partie, vous avez jusqu’au 7 juin 2018 à midi pour voter :
  • par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Mettez Roubidou 1 ou Roubidou 2 comme sujet, selon votre choix. Si vous utilisez un logiciel pour vos courriels, vous pouvez cliquer sur la réponse pour nous l'envoyer;
  • par le biais du sondage sur la page Facebook du Voyageur;
Cliquez ici pour relire la première partie et ici pour la deuxième partie. Les lecteurs ont choisi : 1) Dominik suit Roubidou dans la mine pour découvrir l’endroit...




Roubidou me regarde avec un air rassurant lorsqu’on approche de la mine secrète de Pâquesville. J’ai un peu peur de voir s’qui va y avoir là-dedans, mais ce n’est pas le temps de faire la peureuse. Roubidou arrête de marcher devant un tunnel avec de l’eau sale qui coule dedans.

« Aprrrrrès-vous Domink! »

Yak. J’veux pas savoir ce qu’il y a dans l’eau. J’marche stratégiquement pour empêcher l’eau d’entrer dans mes souliers, mais mon plan a failli après le 7e pas. Le tunnel arrive à sa fin et, après des escaliers qui descendent à plus finir, la mine des misfits est finalement là! Une grande cave bien illuminée avec des petits écosystèmes.

« Bienvenue Dominik! Au Palais Pas-Trop-Rrrroyale des Bouffons! », me jape Roubidou.

Il y a toutes sortes de choses et de créatures ici! Il y a des petites fermes avec des fruits et des légumes exotiques, des animaux que j’ai jamais vus et il y a même des Kinder Surprise des États-Unies! Roubidou me donne une petite tournée.

« Attention tout le monde! Je vous prrrrésente Dominik. Elle est gentille et ne veux pas fairrre de mal. »

« Roubidou! Elle me semble parfaitement correcte! Pourquoi l’as-tu amené icitte?!», cri un homme aux cheveux roux.

« Elle ne trrrrouve pas sa place au secondairrre», répond le pitbull.

« Ouin ben, c’est normal ça Roubidou! Presque tout le monde passe à travers de ça à cet âge-là! Sors-la d’ici! »

Je me sens vraiment awkward. Je ne sais pas trop quoi faire alors je réponds :

« Toi, pourquoi es-tu ici? Dis-moi pas que c’est à cause de tes cheveux roux, parce que tu n’es pas le seul! »

« Ha!, me répond l’homme. Non. Viens, suis-moi. »

Il me prend la main et me fait entrer dans une cabane. Roubidou suis de pas loin… thank god. Dans la cabane, l’air est rempli de « bzzzzz » d’abeilles et sent le pollen.

« J’étais apiculteur. »

« Un apicul-quoi? »

« Un beekeeper. Mais en haut-là, dans le vrai monde, y’ont plus de respect pour les abeilles. Elles vont disparaitre bientôt et je sais à quel point elles sont importantes. Si le monde acceptait vraiment les abeilles, ils prendraient mieux soin d’elles. Alors ce n’est pas pour moi que je suis ici, mais pour les abeilles. Moi, c’est Maurice.»

Je shake sa main. J’ai un peu moins peur.

« Et les autres? C’est quoi leur.. »

« Dis pas ‘problème’ ce n’est pas un ‘problème’ ok? Y’a pas d’humains ici. Juste des animaux réfugiés, des créatures pis des gens comme moi, qui en prennent soin. Ils sont ici, car le gouvernement les a déclaré illégaux ou ils cherchent un refuge, car ils se font exploiter en haut là.»

Je ressors de la cabane pour rencontrer d’autres espèces. Il y a une famille de p’tites balles de fourrures qui ne m’a pas quitté des yeux depuis mon arrivée. En m’approchant, je vois qu’ils ont peut-être peur de moi. Roubidou m’empêche d’avancer.

« Ça, ce sont des minousses. Ils viennent d’un autrrre pays, mais le gouverrrnement interrrdit leur présence, alors ils sont ici. Ils sont rrrarrres, car les chasseurs les strrrrippent de leurs belles cornes et fourrrrures. C’est pour ça qu’ils ont peurrr de toi. » Greaaaat. Même dans la mine des missfits les créatures ne m’aiment pas. Mais je dois admettre que cette cave est pas mal cool. Y’a des créatures que je n’ai jamais vues! Des reptiles, des oiseaux, you name it! Je m’avance vers un jardin rempli de fruits exotiques quand, tout à coup, j’entends un bruit intense.

« CODE ROUGE , CODE ROUGE! », cri Maurice qui se met à l’abri avec les animaux.

Roudibou me pousse dans une des cabanes avec les abeilles et les poissons-arcs-en-ciel. J’essaie de me calmer. Un code rouge… sous la terre? Le bruit intense se rapproche… ça sonne un peu comme de l’équipement minier. Je regarde Maurice pour tenter de lui expliquer que PINCO veut probablement utiliser cette mine, mais il recouvre ma bouche avec sa main.

Il chuchote :

« Pas des mineurs Dominik. C’est une troupe secrète de gens qui viennent à notre recherche. Pour des années et des années, ils ont essayé de nous trouver, mais on creuse toujours plus loin pour effacer nos traces. S’ils nous trouvent, c’est la fin de nos jours. Ils croient que nous sommes dangereux, puisqu’on n’est pas normale. Mais toi, tu l’es. Tu as une chance Dominik!»

Choisissez la suite de l’histoire! Quelle sera la prochaine action de Dominik?
(Si vous utilisez un logiciel pour vos courriels, vous pouvez cliquer sur la réponse pour nous l'envoyer. Sinon : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

1) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 1035 fois Dernière modification le mercredi, 30 mai 2018 14:25

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login