FacebookTwitter
mercredi, 16 mai 2018 08:00

Ah, la lecture!

De mercredi à dimanche dernier, Sudbury a célébré la littérature. C’était la 8e édition du Salon du livre du Grand Sudbury et ce fut encore un grand succès. Sudbury étant la capitale culturelle du Canada français hors Québec, il est important pour nous d’appuyer et de marquer notre présence dans tous les secteurs artistiques. Et de bien le faire.

Les Salons du livre de Sudbury ont toujours su se démarquer. On n’a qu’à penser à l’évènement «Lire ma ville», présenté lors d’un salon précédent. Cette activité permettait aux participants de monter à bord d’un autobus et de faire le tour d’une série d’endroits, tels l’ancienne maison du TNO dans le Moulin à fleur ou le Collège Sacré-Cœur, qui ont fait l’objet de grands textes littéraires depuis 50 ans. Ou encore, l’année où les visiteurs pouvaient parcourir la ville pour en découvrir l’histoire architecturale. Ces deux évènements et bien d’autres ont enseigné des choses même aux plus grands lecteurs parmi nous. C’est en partie ça un Salon du livre.

L’édition 2018 a maintenu cette tradition. Cette année, une grande part de la découverte s’est cependant faite à la radio. Cette décision a permis au Salon et à ses auteurs de rayonner sur un vaste territoire. La radio de Radio-Canada a toujours été aux Salons, mais cette année, elle s’est vraiment démarquée. Non seulement nos émissions locales et provinciales étaient présentes, mais, vendredi dernier, l’émission quotidienne Médium large était diffusée à partir de Sudbury. Et il faut dire que l’animatrice, Catherine Perrin, et son équipe ont vraiment mis Sudbury et le Nord de l’Ontario au centre de cette diffusion. Les Canadiens qui ne le savaient pas déjà — ici on pense surtout aux Québécois — ont appris que Sudbury est une pépinière culturelle.

Comme d’habitude, le Salon a aussi mis en vedette les auteurs et auteures qui ont des racines dans le Nord — en passant, le dieu linguistique des Français, le Petit Robert, féminise auteur par autrice, mais indique aussi que auteure est le modèle du Canada. Ainsi, lors de panels ou d’émissions radio, on a pu rencontrer le président d’honneur du Salon, Michel Ouellette, ainsi que Melchior Mbonimpa, Mireille Groleau, Daniel Groleau-Landry, Aurélie Lacassagne, Serge Miville, Jean-Marc Dalpé, Chloé LaDuchesse et bien d’autres qui pardonneront notre oubli. Et c’est sans compter les merveilleuses rencontres avec les visiteurs et les exposants au Salon.

En parlant des exposants, certains ont émis des réticences quant à l’achalandage. Il faut bien comprendre que ces exposants viennent ici présenter leurs livres dans le but d’en vendre et s’il n’y a pas assez de visiteurs, ils retourneront bredouilles. Et ne reviendront plus. Un Salon ne peut se permettre ça.

Lors des prochains Salons, il faudra donc trouver des façons d’attirer une plus grande clientèle. Et c’est surtout à la communauté des lecteurs de Sudbury de faire sa part. Si nous tous qui aimons lire allons au Salon et y achetons un livre pour nous et un autre pour nos enfants ou amis, le Salon deviendra un succès commercial.

À nous de jouer dans 2 ans et l’an prochain à Hearst.

Lu 1009 fois Dernière modification le mardi, 15 mai 2018 14:37
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Après presque 100 ans, la famille Perron passe le flambeau de l’épicerie d’Astorville
    Après presque 100 ans, la famille Perron passe le flambeau de l’épicerie d’Astorville Astorville — Le 1er octobre a marqué la fin d’une époque pour l’épicerie Perron Freshmart d’Astorville. L’entreprise quasi centenaire, qui a eu quatre générations de la famille Perron à sa barre, a récemment été vendue. Denise Beaupré-Perron et son époux…
    Ecrit le mercredi, 17 octobre 2018 14:00
  • Pelles en terre dans une semaine
    Pelles en terre dans une semaine Sudbury — La Place des Arts a obtenu les permis nécessaires au début des travaux de construction. L’entrepreneur retenu après le processus d’appel d’offres, Bélanger construction, pourra donc commencer la phase 1 des travaux dès le 23 octobre, date officielle…
    Ecrit le lundi, 15 octobre 2018 16:39
  • Élections Timmins : Rencontrez les candidats
    Élections Timmins : Rencontrez les candidats Timmins — Organisé par la Chambre de commerce de Timmins, le débat des candidats à la mairie de Timmins le 4 octobre a permis à des centaines de citoyens d’entendre l’opinion que chacun avait à faire valoir sur les enjeux qui…
    Ecrit le vendredi, 12 octobre 2018 15:26
  • Élections municipales : les enjeux de North Bay
    Élections municipales : les enjeux de North Bay North Bay — Les quatre candidats à la mairie de North Bay ont chacun proposé leurs solutions pour améliorer le secteur West Ferris et pour trouver des économies dans le budget municipal lors d’un débat télédiffusé le 4 octobre, organisé par…
    Ecrit le jeudi, 11 octobre 2018 15:31
  • Campagne grand public en marche
    Campagne grand public en marche Sudbury — La Place des Arts a lancé sa campagne communautaire de financement en présentant les 11 parrains et marraines qui auront la tâche de solliciter des dons et de parler du projet. Cette campagne servira principalement à équiper la…
    Ecrit le vendredi, 05 octobre 2018 19:38
  • Élections à Moonbeam : Trois conseillers sortants briguent la mairie
    Élections à Moonbeam : Trois conseillers sortants briguent la mairie Moonbeam — Le départ annoncé de Gilles Audet, maire depuis 18 ans et membre du conseil depuis 30 ans — avec une pause de 1997 à 2000 —, entraine une course à trois pour le poste de maire à Moonbeam. Trois…
    Ecrit le vendredi, 05 octobre 2018 14:33
  • Sudbury jalouse de North Bay
    Sudbury jalouse de North Bay Sudbury — Les obstacles au développement économique ont été l’un des sujets les plus discutés lors du débat des candidats à la mairie du Grand Sudbury, organisé par la Chambre de commerce du Grand Sudbury, le 3 octobre. Plusieurs comparaisons…
    Ecrit le mercredi, 03 octobre 2018 22:56

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login