Imprimer cette page
mardi, 01 mai 2018 20:07

Un franco-ontarien se rapproche de la NFL

Écrit par 
Ryan Hunter (à gauche) dans l'uniforme des Falcons de l’Université Bowling Green. Ryan Hunter (à gauche) dans l'uniforme des Falcons de l’Université Bowling Green. Photo : Courtoisie
North Bay — Ryan Hunter, un joueur de football francophone nord-ontarien, fait parti des agents libres recrutés la fin de semaine dernière par une des 32 formations de la Ligue nationale de football (NFL) aux États-Unis. Membre de la ligne offensive des Falcons de l’Université Bowling Green de l’Association du sport collégial américain (NCAA) depuis cinq saisons, Ryan a l’intention de profiter de cette chance qu’on lui donne de démontrer ses habiletés et de tenter de gagner sa place dans l’alignement des Chiefs de Kansas City.

« Je suis reconnaissant que les Chiefs de Kansas City m’ont embauché comme agent libre non repêché. C’était mon objectif depuis le début [de mon parcours au football] d’atteindre la NFL et d’avoir une opportunité de continuer ma carrière. Je suis très excité et j’ai seulement quelques examens à compléter avant de partir pour Kansas City vendredi », raconte Ryan Hunter, que Le Voyageur a rejoint par téléphone mardi.

Ancien élève de l’École secondaire catholique Algonquin de North Bay et membre de l’équipe de football des Barons pendant deux saisons, Ryan risque de se retrouver dans le club sélect des joueurs du Nipissing — dont Mike O’Shea et Adam Nicholson — ayant joué dans un circuit professionnel.

« C’est définitivement un moment spécial pour moi et ma famille, car j’avais [avec moi] mes parents, mon frère, mon oncle, mes entraineurs du secondaire et beaucoup d’amis. D’avoir l’opportunité de réaliser mon rêve avec ma famille et mes amis autour de moi, c’est quelque chose que je n’oublierai jamais. »

Ses futurs coéquipiers et ses adversaires remarqueront vite sa présence gigantesque lorsqu’il embarquera pour la première fois sur le terrain du Stade Arrowhead, le domicile des Chiefs. Mesurant 1,98 mètre (6’5”) et pesant 146 kilogrammes (322 livres), il serait un athlète imposant sur la ligne offensive.

Une passion de jeunesse Ryan a commencé à son parcours dans les ligues compétitives de football lorsqu’il était en 7e années « J’ai toujours aimé regarder au football à la télé et jouer dans ma cour arrière avec mes amis lorsque j’étais jeune. C’est un sport qui me permet d’utiliser mes forces et ma grandeur », reconnait-il.

«nbsp;Le football est un sport où j’ai le droit de frapper quelqu’un sans recevoir de punitions, contrairement à d’autres sports. De plus, je suis quelqu’un de très compétitif, alors de pouvoir jouer à un plus haut calibre, c’était toujours un objectif que j’avais en tête. Je pense que ça m’a aidé beaucoup à devenir le meilleur joueur que je peux être, car je me pousse toujours plus loin depuis que j’ai commencé à jouer au football dans la NCAA au secondaire. »

Malgré la signature d’une entente et son engagement envers les Chiefs de la NFL, Ryan Hunter pourrait être convoité pour une deuxième fois cette semaine, cette fois-ci par une concession de la Ligue canadienne de football (LCF). Le repêchage de la LCF aura lieu jeudi (3 mai) à Toronto et chacune des neuf formations du circuit canadien pourrait s’intéresser à ce joueur nord-ontarien, au cas où il déciderait un jour de revenir jouer dans son pays natal.

Carrière de Ryan Hunter
2013 à 2017 – Falcons de l’Université Bowling Green (NCAA), Bowling Green, état de l’Ohio (États-Unis)
2011 et 2012 – Crusaders de l’école Canisius High, Buffalo, état de New York (États-Unis)
2009 et 2010 – Barons de l’École secondaire catholique Algonquin (NDA), North Bay, Ontario
Lu 1985 fois Dernière modification le mardi, 08 mai 2018 13:24
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca