FacebookTwitter
mercredi, 04 avril 2018 14:47

Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland

Écrit par 
Les foules étaient grandes et pressées à Quintland. Les foules étaient grandes et pressées à Quintland. Photos : Musée du patrimoine de Callander
Le Musée du patrimoine de Callander espère trouver de nouvelles images du parc thématique Quintland pour une exposition d’artéfacts des quintuplées Dionne, qui débutera le 26 mai prochain, dans le cadre de l’anniversaire de naissances des jumelles Dionne (le 28 mai).

Quintland, qui à l’époque était situé à Callander, a été administré par la province pendant neuf ans (entre 1934 et 1943) et a accueilli plus de trois-millions de visiteurs et de touristes qui voulaient voir les cinq jumelles Annette, Cécile, Émilie, Marie et Yvonne Dionne en personne.

La conservatrice du musée, Natasha Wiatr, explique que certaines photos seront utilisées pour des fins de recherches et d’autres pour l’exposition.


Les file d'attentes étaient longues. Regardé à droite de la photo...

«Nous espérons démontrer au public comment Quintland était reconnu comme le Coney Island du Nord de l’Ontario. Plusieurs millions de gens se sont présentés au milieu de nulle part pour vivre cette expérience. Les jumelles Dionne étaient présentées quelques fois par jour et, en raison de leur popularité grandissante avec les visiteurs, plusieurs nouveaux édifices ont été construits sur le terrain», rappelle Mme Wiatr.

«Lorsqu’on compare quatre ou cinq photos des installations, on remarque que le paysage et les édifices de Quintland étaient en constante évolution. Le gouvernement de l’Ontario, le père des jumelles Dionne, Oliva, et les sagefemmes ont vu des opportunités d’affaires à l’époque. Les images nous démontrent que, entre autres, les boutiques et la pouponnière étaient toujours en pleine transformation pour accommoder les milliers de gens qui venaient quotidiennement.»

Au cours des dernières semaines, le Musée de Callander a approché plusieurs musées et détenteurs d’artéfacts des jumelles Dionne d’autres régions afin de leur demander des copies de leurs photos des édifices de Quintland. Pendant la Grande Dépression, seuls les touristes avec les moyens de se permettre un voyage comme celui-ci se faisaient prendre en photo lors de leur séjour dans la région.



«On remarque que plusieurs de ces images se retrouvent dans des collections privées partout en Amérique du Nord. Il y a certaines photos professionnelles ou journalistiques qui ont été prises, mais la plupart des photos qu’on observe ont été prises par des touristes devant la maison des Dionne. S’ils avaient les moyens de pouvoir voyager ici, ils avaient certainement de l’argent pour acheter une caméra et documenter leur parcours», ajoute Mme Wiatr.

Le gouvernement fédéral a annoncé la semaine dernière que la naissance des jumelles Dionne obtenait la désignation d’évènement historique nationale. «La naissance prématurée et la survie de cinq bébés identiques, de très petite taille [...] a constitué un évènement sans précédent qui a suscité une attention internationale. La naissance et les soins postnataux des quintuplées, qui se sont déroulés dans des circonstances difficiles et sans accès à de l’équipement médical ou aux hôpitaux, ont étonné le monde médical», peut-on lire dans le communiqué.


Le Musée à déjà une bonne collection d'artéfacts des jumelles Dionne.
Lu 1566 fois Dernière modification le mercredi, 04 avril 2018 14:54
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39
  • Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne
    Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne Sudbury — Martine Belanger, diplômée du programme francophone de sciences infirmières de l’Université Laurentienne de Sudbury depuis le mois de mai, a remporté l’un des trois prix Coup de cœur du jury lors du 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers…
    Ecrit le jeudi, 28 juin 2018 12:42
  • Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements?
    Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements? Sudbury — «Un environnement de travail toxique» : le terme a été utilisé plus d’une fois par des employés et la clientèle lors de l’assemblée générale annuelle du Centre de counselling de Sudbury (CCS) samedi dernier. Les relations entre la…
    Ecrit le mercredi, 27 juin 2018 10:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login