FacebookTwitter
mercredi, 14 mars 2018 10:00

Ontario, la pure et dure

Le Parti progressiste conservateur de l’Ontario est en train de produire un nouveau film qui devrait sortir sur tous nos écrans à l’été 2018. Nous ne savons cependant pas encore si le film — intitulé temporairement Ontario, la pure et dure — sera une tragédie ou une comédie.

Le mélange des genres a débuté il y a quelques mois, quand les scénaristes ont décidé de changer le héros du film. En ces temps de #MeToo, ils ont cru qu’un obsédé sexuel ne pourrait attirer les foules. Ils avaient bien sûr raison. Le problème, c’est qu’un changement de héros peut exiger de profonds changements au scénario. Mais advienne que pourra, il fallait choisir un héros ou une héroïne qui plairait au plus grand nombre.

Les producteurs et les scénaristes ont donc décidé de lancer un concours pour trouver la perle rare. Ils voulaient que le plus de gens possible puissent participer au concours. Il suffisait donc d’investir un maigre 10 $ dans le film pour pouvoir voter. Tous les investisseurs pouvaient ensuite se prémunir d’un vote électronique assorti d’une règlementation byzantine.

Mais le plus difficile restait à faire : trouver des candidats pour un rôle de héros/héroïne mal payé(e). Surtout que, pour poser sa candidature, il fallait démontrer son sérieux en investissant 100 000 $ dans un film au scénario changeant. Quatre personnes ont quand même fait confiance aux producteurs et se sont portées volontaires.

La première, une actrice sur le retour, tentait d’obtenir ce rôle pour la troisième fois. Les producteurs avaient cependant confiance en elle et plusieurs lui donnaient déjà le rôle. Deux autres femmes qui n’avaient jamais joué dans un film ont aussi brigué les suffrages. La première, une jeune femme de bonne famille et au pédigrée sans faille espérait que son nom attirerait les milliers d’investisseurs vers le film. La deuxième, une parfaite inconnue, se présentait avec un seul cheval de bataille, la pudibonderie. Face à ces trois femmes se dressaient cependant un adversaire de taille, un fils à papa, ex-vendeur de drogue qui, avec son frère, s’était converti en clowns dans un petit film torontois au succès planétaire. Toutes les critiques le donnaient nez à nez avec l’actrice sur le retour.

Pendant 40 jours — un vrai carême —, ces candidats ont tenté de convaincre les investisseurs qu’ils pouvaient faire de ce film un grand succès. Finalement, à la suite d’un vote ardu et un comptage encore plus compliqué, les producteurs ont annoncé le vainqueur : le clown tiendra le rôle principal.

Mais le succès est loin d’être acquis. Les scénaristes doivent maintenant mettre les bouchées doubles pour retravailler le texte, parce que ce nouvel acteur n’a pas les mêmes valeurs ni les mêmes forces que son prédécesseur. Il en a d’autres, bien sûr, mais celles-ci sont plutôt basées sur des déclarations à l’emporte-pièce, des politiques peu réfléchies et la pitrerie.

C’est donc maintenant une course contre la montre pour modifier la mise en scène en tentant de montrer le clown sous son meilleur jour. Les producteurs jouissent cependant d’un atout important. On dit que leur nouveau héros ressemble étrangement à l’homme qui est, pour l’instant, le plus puissant de la planète.

Lu 2208 fois Dernière modification le mardi, 13 mars 2018 15:25
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Un nouveau nom pour une école secondaire de Sturgeon Falls
    Un nouveau nom pour une école secondaire de Sturgeon Falls Nipissing Ouest — Les dirigeants du Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) ont dévoilé aujourd'hui le nouveau nom de l’école secondaire publique qui dessert les familles francophones et francophiles de Sturgeon Falls et des environs. Le nom de…
    Ecrit le vendredi, 14 juin 2019 17:10
  • Mérite Horace-Viau 2019 : Monique Beaudoin, Chlöé Madore-Bouffard et Gabriel Grenier
    Mérite Horace-Viau 2019 : Monique Beaudoin, Chlöé Madore-Bouffard et Gabriel Grenier Voici des entrevues réalisées avec les trois récipiendaires du Mérite Horace-Viau, remis par les Clubs Richelieu du Grand Sudbury. Ces articles ont paru dans le cahier spécial sur la St-Jean de Sudbury 2019. La passion des arts et des autres…
    Ecrit le vendredi, 14 juin 2019 10:00
  • Nouvelle acquisition pour le Musée des jumelles Dionne
    Nouvelle acquisition pour le Musée des jumelles Dionne North Bay — Le Conseil du patrimoine des Quintuplets Dionne rouvrira bientôt les portes de la maison de naissance des jumelles vers la fin du mois de juin et, pendant quelques mois, le grand public aura une opportunité d’observer les…
    Ecrit le jeudi, 13 juin 2019 10:07
  • Le bon voisinage interprovincial
    Le bon voisinage interprovincial Nord ontarien et Abitibi-Témiscamingue — Les résidents du Nord de l’Ontario qui vivent dans des communautés près de la frontière entre le Québec et l’Ontario ont une relation particulière avec leurs voisins de l’autre province. Les villes et villages situés…
    Ecrit le mercredi, 12 juin 2019 15:45
  • Après Kashechewan, Pikangikum envoie ses résidents à Kapuskasing
    Après Kashechewan, Pikangikum envoie ses résidents à Kapuskasing Kapuskasing — L’incendie forestier Red Lake 14 brille toujours de mille feux dans le Nord-Ouest de l’Ontario, forçant ainsi l’évacuation d’urgence de la Première Nation de Pikangikum. Brulant tout sur son passage depuis le mercredi 29 mai, le feu s’étend maintenant sur…
    Ecrit le mercredi, 05 juin 2019 10:40
  • Un nouveau centre de la petite enfance à Odyssée
    Un nouveau centre de la petite enfance à Odyssée North Bay — Le Centre de développement de la petite enfance de l’Ontario On y va a récemment inauguré son deuxième point de service destiné aux familles francophones de la région de North Bay. Le jeudi 23 mai, le personnel d’On…
    Ecrit le vendredi, 31 mai 2019 15:53
  • Fonce.ca : Un premier rassemblement des ressources de formations pour les adultes
    Fonce.ca : Un premier rassemblement des ressources de formations pour les adultes Sudbury — Fonce.ca est un projet pilote unique au Nord de l’Ontario qui aiguille les adultes francophones désireux de terminer ou de parfaire leur éducation. L’objectif est de faciliter la recherche du meilleur parcours de formation pour l’individu. Il s’agit…
    Ecrit le mercredi, 29 mai 2019 15:44

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login