FacebookTwitter
mercredi, 14 mars 2018 10:00

Ontario, la pure et dure

Le Parti progressiste conservateur de l’Ontario est en train de produire un nouveau film qui devrait sortir sur tous nos écrans à l’été 2018. Nous ne savons cependant pas encore si le film — intitulé temporairement Ontario, la pure et dure — sera une tragédie ou une comédie.

Le mélange des genres a débuté il y a quelques mois, quand les scénaristes ont décidé de changer le héros du film. En ces temps de #MeToo, ils ont cru qu’un obsédé sexuel ne pourrait attirer les foules. Ils avaient bien sûr raison. Le problème, c’est qu’un changement de héros peut exiger de profonds changements au scénario. Mais advienne que pourra, il fallait choisir un héros ou une héroïne qui plairait au plus grand nombre.

Les producteurs et les scénaristes ont donc décidé de lancer un concours pour trouver la perle rare. Ils voulaient que le plus de gens possible puissent participer au concours. Il suffisait donc d’investir un maigre 10 $ dans le film pour pouvoir voter. Tous les investisseurs pouvaient ensuite se prémunir d’un vote électronique assorti d’une règlementation byzantine.

Mais le plus difficile restait à faire : trouver des candidats pour un rôle de héros/héroïne mal payé(e). Surtout que, pour poser sa candidature, il fallait démontrer son sérieux en investissant 100 000 $ dans un film au scénario changeant. Quatre personnes ont quand même fait confiance aux producteurs et se sont portées volontaires.

La première, une actrice sur le retour, tentait d’obtenir ce rôle pour la troisième fois. Les producteurs avaient cependant confiance en elle et plusieurs lui donnaient déjà le rôle. Deux autres femmes qui n’avaient jamais joué dans un film ont aussi brigué les suffrages. La première, une jeune femme de bonne famille et au pédigrée sans faille espérait que son nom attirerait les milliers d’investisseurs vers le film. La deuxième, une parfaite inconnue, se présentait avec un seul cheval de bataille, la pudibonderie. Face à ces trois femmes se dressaient cependant un adversaire de taille, un fils à papa, ex-vendeur de drogue qui, avec son frère, s’était converti en clowns dans un petit film torontois au succès planétaire. Toutes les critiques le donnaient nez à nez avec l’actrice sur le retour.

Pendant 40 jours — un vrai carême —, ces candidats ont tenté de convaincre les investisseurs qu’ils pouvaient faire de ce film un grand succès. Finalement, à la suite d’un vote ardu et un comptage encore plus compliqué, les producteurs ont annoncé le vainqueur : le clown tiendra le rôle principal.

Mais le succès est loin d’être acquis. Les scénaristes doivent maintenant mettre les bouchées doubles pour retravailler le texte, parce que ce nouvel acteur n’a pas les mêmes valeurs ni les mêmes forces que son prédécesseur. Il en a d’autres, bien sûr, mais celles-ci sont plutôt basées sur des déclarations à l’emporte-pièce, des politiques peu réfléchies et la pitrerie.

C’est donc maintenant une course contre la montre pour modifier la mise en scène en tentant de montrer le clown sous son meilleur jour. Les producteurs jouissent cependant d’un atout important. On dit que leur nouveau héros ressemble étrangement à l’homme qui est, pour l’instant, le plus puissant de la planète.

Lu 1486 fois Dernière modification le mardi, 13 mars 2018 15:25
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19
  • Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury
    Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury Sudbury — La deuxième édition du festival de contes de Sudbury portera un nouveau nom inspiré par le titre de la collection de livres publiée par le père Germain Lemieux : le festival Les Vieux m’ont conté. Du 9 au 14 octobre,…
    Ecrit le mercredi, 05 septembre 2018 14:00
  • Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury?
    Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury? Sudbury — Les négociations entre l’Université de Sudbury et l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) sont arrêtées depuis le mois de juillet. Le syndicat rapporte que des progrès importants avaient été réalisés avant l’ajournement pour le mois…
    Ecrit le vendredi, 31 août 2018 12:35
  • Deux visions opposées pour l’avenir de Temiskaming Shores
    Deux visions opposées pour l’avenir de Temiskaming Shores Temiskaming Shores — Le bulletin de vote pour déterminer le prochain maire de Temiskaming Shores aura seulement deux candidats. Les électeurs devront choisir entre Carman Kidd, le maire sortant, et Mike Woods,un résident de longue date, pour diriger cette ville nord-ontarienne au…
    Ecrit le jeudi, 30 août 2018 15:19

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login