FacebookTwitter
mercredi, 28 février 2018 14:31

La recherche sur la pensée critique en éducation physique et santé

Écrit par  Georges Kpazaï


La recherche sur la pensée critique en éducation physique et santé

Un programme de recherche mené par le Laboratoire de Recherche sur l’Intervention en Activité Physique (LARIAP) de l’École des sciences de l’activité physique de l’Université Laurentienne


Georges Kpazaï, Ph. D., professeur agrégé
École des sciences de l’activité physique, Université Laurentienne
Président de l’ACFAS-Sudbury

Depuis plusieurs années déjà, la pensée critique (critical thinking) est présentée dans la plupart des curriculums de formation scolaire comme une visée éducative prioritaire. Pour l’UNESCO (2009), elle est une compétence nécessaire à la vie courante des élèves qui doit être intégrée à tout le processus d’enseignement-apprentissage par l’entremise de toutes les disciplines scolaires. Son utilisation par les élèves améliorerait leurs habiletés d’apprentissage (stabilisation des apprentissages) et leur permettrait une meilleure compréhension ainsi qu’une vision plus éclairée des phénomènes complexes de la vie.

En ce sens, la pensée critique favoriserait/permettrait notamment aux élèves :
  • une autonomie et une vigueur intellectuelle;
  • un meilleur contrôle métacognitif, lorsqu’il est exercé sur soi, favorisant 1) l’apprentissage de soi-même et 2) l’amélioration de son expérience individuelle;
  • une meilleure intégration sociale;
  • la prise de décisions morales éclairées;
  • la vitalisation des démocraties;
  • la paix entre les nations.
Bref, pour plusieurs curriculums axés sur le développement des compétences, la pensée critique est catégorisée comme une compétence transversale, c’est-à-dire une compétence transdisciplinaire dont le développement est sous la responsabilité de tous les enseignants, peu importe leur discipline ou leur niveau d’enseignement (voir entre autres les programmes de formation de la Colombie-Britannique, du Québec, la Nouvelle-Zélande et de l’Ontario). Les enseignants se voient ainsi invités à mettre en place un ensemble de méthodes et de pratiques pédagogiques en vue de développer la pensée critique des élèves.

Dans ce contexte, pour les chercheurs du domaine de l’éducation, il devient impératif de mener des recherches visant à déterminer les conceptions (représentations, perceptions, connaissances, croyances, etc.) de la pensée critique et les pratiques enseignantes (dispositifs didactico pédagogiques) mises en œuvre pour favoriser la formation de la pensée critique des élèves. Ces investigations scientifiques permettront à la fois de mieux saisir les facteurs catalyseurs et/ou inhibiteurs au développement de la pensée critique chez les élèves lors du processus d’enseignement-apprentissage.

Notre programme de recherche vise donc à mieux comprendre la conception des enseignantes et des enseignants d’éducation physique et santé, que ce soit au primaire ou au secondaire, à l’égard de la pensée critique ainsi que les dispositifs didactiques et pédagogiques mis en place pour favoriser son développement chez les élèves, et ce, dans une diversité de contextes culturels (Afrique, Canada, Europe, etc.).

Les travaux de ce programme de recherche s’enracinent dans le courant de recherche sur la pensée des enseignants (teacher thinking). Ce courant de recherche révèle non seulement que le processus d’enseignement est complexe et multidimensionnel, mais que les comportements et les actions des enseignantes et des enseignants lors du processus d’enseignement-apprentissage sont largement influencés par ce qu’ils pensent. Tout acte d’enseignement serait donc le résultat d’une décision consciente ou inconsciente de l’enseignante ou de l’enseignant.

Les variables cognitives (connaissances, conceptions, croyances, valeurs) des enseignantes et des enseignants, selon ce courant de recherche, sont conçues comme des éléments explicatifs de leurs comportements (actions et attitudes). En effet, les croyances, par exemple, peuvent influencer les comportements du corps enseignant. Ce programme de recherche, conduit par le Pr Georges Kpazaï, comprend plusieurs chercheurs actifs et plusieurs étudiants à la maitrise et au doctorat dont :

Comme chercheurs :
  • Pr Attiklemé Kossivi (Université d’Abomey Calavi, Bénin);
  • Pr Hariti Hakim (Université d’Alger 3, Algérie);
  • Dr Ben Jomaa Hejer (Université virtuelle de Tunis, Tunisie);
  • Dr Mandoumou Paulin (Université Marien NGouabi, République du Congo).
Comme étudiantes et étudiants :
  • Garbi Karim (Ph. D. candidat; Didactique de l’EPS);
  • Boubaya Linda (Ph. D. candidat; Éducation et motricité);
  • Cherif si hadj Mohand (candidat à la MA; Éducation et motricité);
  • Hmaied Maha (M.A.; Didactique de l’EPS);
  • Mandoko Ghislain (candidat à la MA; didactique de l’EPS);
  • Lemvo Makoumbou Exaucet (candidat à la MA; Didactique de l’EPS);
  • Bancketh Kodia Audibert Fargean (candidat à la MA; Didactique de l’EPS);
  • Bakala Albert (candidat à la MA; Didactique de l’EPS);
  • Ngolo Ngono Idriss Marlley (candidat à la MA; Didactique de l’EPS).
Vous voulez en savoir davantage sur notre programme? N’hésitez pas à venir nous voir pour fêter 25 ans de savoir en français en avril prochain!


Responsable de la chronique : Isabelle Carignan, Ph. D., Université TÉLUQ

Au cours des prochaines semaines, des préambules de ce qui vous attend lors des Journées des sciences et savoirs 2018 seront partagés sous la forme de chroniques dans le journal Le Voyageur afin de piquer votre curiosité!

L’ACFAS-Sudbury lance donc l’invitation à toute la collectivité pour fêter 25 ans de savoir en français!

Pour de plus amples renseignements, écrivez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . N’hésitez pas à vous joindre au groupe ACFAS-Sudbury sur Facebook, à aimer notre page et à gazouiller @AcfasSudbury sur Twitter.

Les Journées des sciences et savoirs, en partenariat avec le Symposium francophone de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) et le Consortium national de formation en santé (CNFS), auront lieu du 5 au 7 avril 2018, à l’Université Laurentienne. Soyez des nôtres!


Lu 1599 fois Dernière modification le mercredi, 28 février 2018 17:39

Actualité du Nord

  • 2 sur 3 à la Célébration du maire pour les arts
    2 sur 3 à la Célébration du maire pour les arts Sudbury — Deux des trois gagnants de la cérémonie annuelle de la Célébration du maire pour les arts sont francophones : Miriam Cusson a remporté le prix pour l’artiste à mi-carrière et Daniel Bédard celui pour le prix d’excellence. La cérémonie…
    Ecrit le mercredi, 06 juin 2018 23:35
  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login