FacebookTwitter
mercredi, 28 février 2018 13:51

« Trudeau Speak Up »*

Il y a bientôt un mois, le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) sommait le gouvernement fédéral d’adopter son fameux Plan d’Action pour les communautés de langues officielles en situation minoritaire (CLOSM) au plus vite. Selon Jean Johnson, après plus de 27 mois au pouvoir, il est temps que le gouvernement Trudeau aboutisse.

Parce que la situation était et reste en partie critique. Pendant les dix ans du gouvernement Harper, le budget des langues officielles a vraiment été négligé. Une étude démontre qu’il faudrait maintenant une augmentation de quelques 575 millions $ par année, juste pour revenir au niveau précédent. Pendant que le gouvernement tergiverse, nos institutions, nos médias et nos organismes communautaires battent de l’aile ou doivent carrément fermer.

Finalement, le budget fédéral dévoilé mardi en fin de journée attribue 400 millions $ des plus pour les langues officielles. La plupart des premières réactions soulignent que c'est bien, mais que l'on manque de détails sur le partage de ces fonds.

C’est à se demander si ce gouvernement comprend vraiment cet enjeu ou s’il se fiche éperdument des francophones du Canada et des anglophones du Québec. Bon, on sait tous que Justin Trudeau n’est pas son père en matière de droits linguistique. On sait aussi que sa ministre responsable, la Montréalaise Mélanie Joly, ne semble pas trop préoccupée par ces mêmes droits. De plus, on comprend parfaitement qu’Ottawa a plusieurs chats à fouetter — réconciliation avec les autochtones, environnement vs économie, commerce international, ALÉNA, TCTPP, etc. Sans compter une élection dans moins de deux ans.

Ben, justement.

C’est cette dernière préoccupation qui devrait allumer les Libéraux. Les CLOSM représentent plus de 10 % de la population canadienne et ces électeurs font souvent la différence dans plusieurs circonscriptions fédérales. Pensons à Algoma-Manitoulin (30 % franco) Sudbury (30 %), Nickel Belt (41 %), Nipissing-Timiskaming (17 %), Timmins-Baie James (32 %), Glengarry-Prescott-Russell (61 %), Ottawa-Orléans (33 %), Ottawa-Vanier (34 %), Acadie Bathurst (83 %), Beauséjour (58 %), Madawaska-Restigouche (81 %), Miramichi (27 %), Moncton-Riverview-Dieppe (37 %), Saint-Boniface (15 %)2. Presque toutes ces circonscriptions ont élu des Libéraux lors du dernier scrutin fédéral. Il est clair que les Libéraux ne devraient pas s’aliéner les CLOSM.

Mais au-delà de la politique partisane, il y a l’identité nationale. Un sondage indiquait récemment que près de 70 % des Canadiens voient encore le bilinguisme comme étant une des valeurs fondamentales du pays. Voilà une statistique qui devrait faire réfléchir nos leadeurs. Il n’est pas bon de jouer avec les valeurs positives des citoyens. Il en va de l’unité du pays.

Jusqu’à tout récemment, notre premier ministre avait réussi à maintenir sa cote de popularité auprès de l’électorat, et ce, malgré son engouement pour les égo portraits et les déguisements. Mais quelqu’un a déjà dit qu’on jugeait une démocratie à la façon selon laquelle elle traite ses minorités. Il est temps de voir de quel bois M. Trudeau se chauffe. Et de se préparer à l’élection de 2019.

Réjean Grenier

* - Paroles de Fu Man Chu, de Robert Charlebois
2 - Les noms des circonscriptions et les pourcentages de population sont tirés du recensement 2011.
Lu 1813 fois Dernière modification le mercredi, 28 février 2018 14:18
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Une activité de magasinage en français
    Une activité de magasinage en français Sturgeon Falls — Quelques étudiants adultes du cours de français langue seconde du Conseil scolaire catholique Franco-Nord se sont présentés récemment au magasin Aliments en vrac Nipissing pour vivre une expérience plus rare en Ontario : faire son épicerie et…
    Ecrit le vendredi, 24 mai 2019 09:44
  • L’édifice des Compagnons sera vendu
    L’édifice des Compagnons sera vendu North Bay — Le conseil d’administration du Centre culturel Les Compagnons de North Bay a pris la décision de vendre son édifice lors d’une rencontre spéciale mardi soir. La direction des Compagnons a confirmé à ses membres que le bâtiment sera…
    Ecrit le mercredi, 22 mai 2019 19:19
  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login