FacebookTwitter
jeudi, 11 janvier 2018 14:31

Bisson choisit Timmins

Écrit par 
Bisson choisit Timmins Photo : Archives
Kapuskasing — Gilles Bisson a choisi de mener sa 8e campagne électorale à Timmins. Il en a fait l’annonce jeudi matin à Kapuskasing. Puisqu’il a déjà remporté l’investiture néodémocrate de Timmins-Baie-James, la division de la circonscription lui permet de demeurer le candidat choisi pour celle de son choix. Le syndicaliste francophone et Métis Guy Bourgouin est le premier a annoncé qu’il briguera l’investiture néodémocrate pour Mushkegowuk-baie James.

Représentation francophone et autochtone

La circonscription de Mushkegowuk, qui couvre la route 11 de Smooth Rock Falls à Hearst et les villages de la côte de la baie James, est à 61 % francophone et à 27 % autochtone.

Guy Bourgouin se présente d’abord comme le président de la section 1-2010 des Métallos depuis 15 ans, mais aussi comme francophone originaire de Dubreuilville et Métis.

Dans un communiqué de presse, il se décrit comme un optimiste combattif. « Quand je veux voir des changements, je fais quelque chose pour que ça se produise — je retourne à la table pour me battre pour ce qui est juste », déclare-t-il.

Résident à Kapuskasing depuis 22 ans, le travail a habitué Guy Bourgouin aux distances : il voyage de Sudbury à la frontière du Manitoba.

M. Bisson indique qu’il aurait aimé représenter encore les communautés de la route 11, mais il estime que M. Bourgouin comprend bien les enjeux politiques et les dossiers. « Guy Bourgouin est impliqué depuis longtemps dans la région et il représente des employés du secteur du bois, de la santé et de la vente au détail. Il fait du lobbying. C’est un gars qui a déjà des expériences et les compétences pour faire la job. »

Pour rester à la maison

S’il est élu, la gestion du temps de Gilles Bisson sera passablement transformée : il n’aura plus à prendre la route vers les communautés de la route 11 et s’envoler vers les côtes de la baie James pour y rencontrer les citoyens.

Il a d’abord considéré se présenter dans Mushkegowuk-Baie James, mais sa famille l’a convaincu de rester près de chez lui. « Ça voudrait dire que, chaque fois que j’arrive de Toronto, je dois aller sur la côte, puis retourner à Toronto. Je n’aurais jamais été à la maison », dit-il.

« Ce n’est pas facile, parce qu’on bâtit de très bonnes relations. C’est comme une séparation de famille. J’ai trouvé ça difficile, je vais trouver ça difficile », admet-il. Il le sait d’expérience : député depuis 1990, il a représenté Cochrane-Sud (Timmins, Iroquois Falls et Matheson) jusqu’en 1999 et, depuis, Timmins-Baie James.

Lu 1552 fois Dernière modification le jeudi, 11 janvier 2018 18:55
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57
  • Caricature du 11 avril : Nous y avons vu une critique des médias
    Bonjour à tous, La caricature publiée cette semaine dans Le Voyageur provoque de fortes réactions. Nous tenons tout d’abord à vous assurer que nous avons, nous aussi, été attristés par l’accident tragique qui a eu lieu en Saskatchewan. Qui plus…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:38
  • Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury
    Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury Ottawa – Sudbury — La première femme francophone élue comme conseillère scolaire au Sudbury Board of Education (SBE), Thérèse Lebel-Brunet, est décédée à Ottawa le 30 mars. Si l’éducation des francophones était importante pour cette enseignante de formation, ce n’est pas…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 13:00
  • CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones
    CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones Ontario — Dans un nouveau rapport publié le 11 avril, le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) fait six recommandations qui visent l’établissement d’une meilleure équité dans les placements publicitaires faits par le gouvernement, en anglais et en français,…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 06:30

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login