Imprimer cette page
vendredi, 08 décembre 2017 16:46

Idées cadeaux du Nord 2017

Écrit par 
Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps des Fêtes ? Le Voyageur a déniché des solutions : des produits locaux que l’on peut acheter en ligne, qui sont utiles et dont la durée de vie est respectable.

Produits d’alpaga


Photos : Andréanne Joly

Vous cherchez le produit idéal pour rester à l’abri du froid? Le lainage chaud et doux de l’alpaga est parfait pour mater l’hiver nord-ontarien sans faire de compromis sur votre style. On joint donc facilement l’utile, l’agréable et l’appui à l’économie locale en se procurant tuques, mitaines, foulards, bas et semelles intérieures chez les producteurs de laine d’alpaga de Hearst, Bruces Mines et Matheson. Pour les amateurs de tricot, sachez qu’on y vend aussi de la laine !

Pour savoir comment commander en ligne et à quels endroits vous trouverez les produits d’alpaga, visitez les sites de Dream Acres, Meadowview et Pure & Simple.

Musique et livres d’ici



À l’ère des tablettes, prend-on encore le temps de lire un bon livre et d’écouter un disque? En plus de renouer avec ce plaisir, on peut encourager les artistes franco-ontariens en allant visiter la boutique en ligne de l’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) et du Regroupement des éditeurs canadiens-français (RÉCF).

Après tout, cette année, on a assisté à la publication d’albums d’Édouard Landry et de Patricia Cano, de livres d’Hélène Koscielniak, de Michel Ouellette ou et d’Andréane Cantin.

Les campagnes de sociofinancement permettent aussi de soutenir les artistes et d’obtenir des albums. On peut toujours précommander l’album du groupe instrumental électropop sudburois Telecolor, qui doit paraitre le 30 décembre.

Et pourquoi ne pas doubler cet achat d’une paire de billets de spectacle dans votre localité? Les festivals et spectacles francophones sont nombreux et valent le détour. Il y a la Nuit sur l’étang, la Saint-Jean de Kapuskasing, la Saint-Jean de Stars and Thunder de Timmins et combien d’autres !

On visite le site de l’APCM (www.apcm.ca/boutique) et du RÉCF (refc.ca).

Savons

Tout le monde utilise du savon tous les jours et on trouve des producteurs de savons dans de très nombreuses communautés du Nord, si pas toutes.

Manitoulin n’échappe pas à la règle : Manitoulin Botanicals et Manitoulin Soap Factory proposent des produits d’hygiène personnelle. Dans la région de Muskoka, la pratique est aussi très courante : il y a Love North (autrefois Earth Mama’s) à Bracebridge. À Thunder Bay, Bare Organics et à Keewatin, Lake of the Woods Sunrise Soap. Sachez aussi que la brasserie Sleeping Giant vend des savons… de bière.

Si vous avez des douleurs musculaires, le World’s Best Cream, produit à Porcupine des crèmes et des sels de bains avec des métaux (oui, oui).

Ça n’arrête pas...

Il y a les lavettes et les linges à vaisselle dont la qualité et l’utilité ne se démentent pas, les toiles des artistes visuels de la région (le Nouveau Louvre bat son plein à Sudbury), les miels des producteurs locaux, les bières du Nord — on trouve un ensemble de dégustation à la LCBO, le Northern Ontario Sixer — et les produits de la Distillerie Rheault.



À Sudbury, la Birch Box de Lisa Bonin offre des «events in a box», un assemblage de produits, comme à Hearst, la Glamour Style propose une boite d’accessoires de mode.



Abonnez vous
Lu 2710 fois Dernière modification le vendredi, 08 décembre 2017 16:54
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca