Imprimer cette page
jeudi, 02 novembre 2017 10:37

À la redécouverte d’un classique

Écrit par 
À la redécouverte d’un classique Photo : Michel Pinault
Sudbury — Le Théâtre du Nouvel-Ontario accueillera, le 11 novembre, la pièce Le cœur en hiver, adaptée du conte La Reine des neiges du célèbre auteur, dramaturge et conteur danois Hans Christian Andersen.

Produit par le Théâtre de l’Oeil, le spectacle de marionnettes mis en scène par Catherine Vidal retrace les péripéties de la petite Gerda, qui part à la recherche de son ami Kay tenu en captivité par la Reine des neiges.

Hasard du calendrier, la pièce, qui a été jouée pour la première fois en novembre 2015, était déjà en cours de conception deux ans auparavant, lors de la sortie du célèbre film La Reine des neiges (Frozen) de Disney, que la majorité du public cible associe à tort au conte classique.

S’il est resté beaucoup plus fidèle à Andersen que le film de Disney, le dramaturge Étienne Lepage qui, à la demande de Mme Vidal, a adapté le conte original publié en 1844, en offre tout de même une lecture plus contemporaine. «C’était un conte qui a tout ce qu’il faut pour amuser les enfants, mais il y a quelque chose de plus difficile, à savoir sa proposition morale», explique-t-il au Voyageur.

«Andersen écrit à une époque où on a vécu les limites des lumières, de la raison humaine, et où il y a un retour au romantisme, à la passion religieuse, au désir de trouver le mystère de l’existence. Moi, j’ai eu le gout de faire quelque chose de plus moderne», poursuit-il.

Certains traits de Gerda ont donc été modifiés. Si le conte original se termine par ses agréables retrouvailles avec Kay, la fin du spectacle est, quant à elle, plus ambigüe. Une formule qui, selon M. Lepage, suscite davantage une réflexion de la part des jeunes spectateurs sur les défis dont la vie est parsemée. «Les enfants sont d’ailleurs beaucoup plus à l’aise que les parents face à ces questions-là. Ils sont parfaitement capables de faire face à des idées complexes», affirme-t-il.

Le cœur en hiver ne sera présenté qu’une seule fois au TNO, à 14 h.


Lu 1141 fois Dernière modification le jeudi, 02 novembre 2017 10:53
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca