FacebookTwitter
jeudi, 02 novembre 2017 09:28

Grève collégiale : Appui étudiant

Écrit par 
Grève collégiale : Appui étudiant Photo : Julien Cayouette
Sudbury — Les négociations ont repris le 2 novembre entre les collèges de l’Ontario et le SEFPO, qui représentent les professeurs, instructeurs, conseillers et bibliothécaires. Pour certains étudiants, le temps presse.

Lundi, à l’aube de la troisième semaine de grève des professeurs, instructeurs, conseillers et bibliothécaires des collèges ontariens, Alice Norquay commence à craindre de ne pouvoir faire en janvier le stage dont elle rêve depuis sa première année en Technique d’éducation spécialisée au Collège Boréal. Malgré tout, elle accompagne les professeurs sur les piquets de grève, car elle juge que les demandes des professeurs seraient tout aussi bénéfiques pour les étudiants.

«Ce sont des choses que nous, comme élèves, demandons depuis des années», indique-t-elle, en faisant référence à la demande syndicale pour avoir plus de professeurs et de conseillers à temps plein.

Mme Norquay déplore le trop bas taux de professeurs à temps plein, puisque les professeurs à temps partiel, qui ont souvent un autre emploi, peuvent être difficile à rejoindre et doivent parfois annuler des cours ou s’absenter.

Elle donne l’exemple du programme de Soins infirmiers auxiliaires du Collège Boréal où tous les cours de première année sont donnés par des professeurs à temps partiel. «Ces professeurs-là peuvent plus difficilement se parler. Si un élève a de la difficulté, ils ne peuvent pas s’en parler», s’ils ont des sujets en commun dans leur cours, poursuit-elle, ils ne comparent pas leur matière, ce qui fait que certaines choses sont enseignées en double et que d’autres sont passées sous silence.

«Si les collèges ne veulent pas écouter les professeurs, ils écouteront peut-être les étudiants, puisque c’est nous qui apportons l’argent. Plus on démontrera notre frustration, plus les collèges sentiront de la pression», dit Mme Norquay.

Les autres étudiants avec qui elle est en contact ont surtout hâte que la grève se termine. Pour Mme Norquay, qui voulait poursuivre ses études à l’Université Laurentienne au printemps prochain, le risque de devoir retarder son entrée à l’université d’une session est également bien réel si la grève se prolonge.

Dispute académique

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, confirme qu’il n’y a pour le moment aucune date prévue pour la reprise des négociations.

Il se dit heureux du calme dans lequel se déroulent les choses devant le collège. «Le mot d’ordre donné aux autres employés est “respect” lorsqu’ils traversent la ligne. Parce que lorsque la grève sera terminée, nous devrons tous continuer à travailler ensemble», souligne-t-il.

Il défend la position des collèges contre la demande des professeurs pour une plus grande liberté académique. M. Giroux souligne que les programmes et les cours ont déjà plusieurs exigences à remplier — du ministère, des employeurs et d’autres institutions dans le cadre des ententes d’articulation — et que les professeurs sont déjà impliqués dans le processus.

Du côté du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO), ont précise que l’ont ne veut pas nécessairement dicter à la lettre ce qui doit être enseigné. «C’est plus sur la livraison, la formation, la façon de tester les étudiants qu’on veut donner notre avis. On se fait dire par les administrateurs de quelle façon qu’on doit faire des évaluations, par exemple, et, parfois, ce n’est pas la meilleure façon de le faire», explique un représentant de la SEFPO pour le Collège Boréal, Alain Therrien.

M. Therrien met lui aussi de l’avant l’embauche de plus d’enseignants à temps plein. «Au niveau provincial, c’est autour de 72 à 74 % des enseignants qui sont à temps partiel. Ces gens-là ne sont pas payés pour leur temps de préparation, de correction ou pour rencontrer les étudiants», souligne M. Therrien, affirmant que plus de professeurs à temps plein fourniraient un enseignement de meilleure qualité. «On entend souvent des plaintes d’étudiants qui ne peuvent pas contacter leur prof sauf les jours où ils enseignent.»

Lu 2726 fois Dernière modification le jeudi, 02 novembre 2017 10:05
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Fermeture de la paroisse de L’Annonciation
    Fermeture de la paroisse de L’Annonciation Sudbury — Certains paroissiens de L’Annonciation sont toujours indécis quant à la paroisse qu’ils fréquenteront après la fermeture de leur paroisse le 29 juillet. Le 3 juin, le diocèse de Sault-Ste-Marie annonçait l’intégration de cette paroisse créée en 1953 à la paroisse…
    Ecrit le mercredi, 17 juillet 2019 09:40
  • Départ des Filles de la Sagesse
    Départ des Filles de la Sagesse Sudbury — La congrégation religieuse des Filles de la Sagesse a définitivement quitté le diocèse de Sault-Ste-Marie en juin. Les deux sœurs membres qui demeuraient à Sudbury ont pris leur retraite et ont maintenant élu résidence à la maison mère…
    Ecrit le mardi, 16 juillet 2019 10:29
  • Bientôt à la recherche de pouces verts
    Bientôt à la recherche de pouces verts Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:34
  • La communauté répond à l’appel du CIFS
    La communauté répond à l’appel du CIFS Sudbury — Le Contact interculturel francophone de Sudbury (CIFS) continue sa reconstruction et le niveau d’optimisme de ses dirigeants semble être à son plus haut niveau depuis plusieurs années. Des démarches ont entre autres déjà été entreprises auprès du gouvernement…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:11
  • Un affrontement amical pour le bien des enfants
    Un affrontement amical pour le bien des enfants Sudbury — Le quatrième affrontement entre les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les médecins du Grand Sudbury aura lieu le 11 aout à 14 h à l’aréna de Sudbury. Les profits du match seront remis à la Fondation…
    Ecrit le mercredi, 10 juillet 2019 17:09
  • 22e Semaine de la Fierté
    22e Semaine de la Fierté Sudbury — La 22e Semaine de la Fierté de Sudbury aura lieu du 8 au 14 juillet. Encore cette année, le nombre d’activités semble s’être multiplié avec des discussions, des ateliers d’art, des spectacles, du yoga, un match de roller derby et…
    Ecrit le jeudi, 04 juillet 2019 09:54
  • Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie
    Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie New Liskeard — L’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard fêtera bientôt sa cinquantième année d’existence. Du 2 au 4 aout, les anciens Apollos vont se rassembler à l’école et ailleurs dans la communauté pour prendre part aux célébrations du…
    Ecrit le mercredi, 03 juillet 2019 14:05

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login