FacebookTwitter
mercredi, 01 novembre 2017 06:00

Parce qu’on est en 2017, monsieur Trudeau

La semaine dernière, le parlement du Canada a voté contre une motion qui aurait obligé les juges de la Cour Suprême du Canada à être bilingues. Près de 50 ans après l’adoption de la Loi sur les langues officielles, ce vote est une honte. Et le pire c’est que la plupart des députés du parti au pouvoir, les libéraux, ont voté contre. Le très honorable Justin Trudeau doit avoir oublié que nous sommes en 2017.

Mais ceci n’est que ce que l’on voit en surface. Le fond de l’histoire est encore plus désolant. La raison pour laquelle une majorité de libéraux a voté contre ce projet relève de la petite politique partisane. Vous voyez, le projet avait été mis de l’avant par François Choquette, député néodémocrate de Drummond, au Québec. Or, il parait que les libéraux n’ont pas apprécié de se voir doubler par le NPD dans ce dossier des langues officielles, qu’ils voient comme leur chasse gardée. Ce gouvernement qui, en campagne électorale, promettait une plus grande collaboration à la Chambre des Communes, aurait donc préféré piler sur ses principes plutôt que de jouer fair play.

Il y a peut-être quand même une lueur d’espoir pour le bilinguisme des juges à la Cour Suprême. Certains affirment que le gouvernement avait déjà l’intention de présenter son propre projet de loi à cet effet et que c’est pour cette raison qu’il s’est opposé au projet néodémocrate.

Un deuxième bon point à l’horizon dans le dossier Cour Suprême : le premier ministre Trudeau doit bientôt annoncer la nomination d’un juge pour remplacer la juge en chef Beverley McLachlin, qui prendra sa retraite à la fin de l’année. On dit qu’il favoriserait la nomination d’un juge autochtone. Or les deux juges autochtones que l’on dit présentement en tête de liste sont bilingues.

Il faut aussi souligner le courage de certains députés libéraux qui ont voté pour le projet de loi. On pense notamment à la députée d’Ottawa-Vanier, Mona Fortier, et au représentant de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin. Quant à nos députés du Nord-Est ontarien, seul le néodémocrate Charlie Angus a voté pour. Les députés libéraux Marc Serré de Nickel Belt et Anthony Rota de Nipissing ont voté contre. La néodémocrate Carole Hughes d’Algoma et le libéral Paul Lefebvre de Sudbury n’étaient pas présents pour le vote. Le député Lefebvre indique qu’il aurait voté pour, mais qu’il était à une rencontre du comité parlementaire sur les langues officielles, planifiée depuis deux mois, dans les Maritimes.

Il est clair qu’en 2017, le Canada a maintenant plusieurs juges et avocats éminents qui sont bilingues. Si les Libéraux présentent effectivement un nouveau projet de loi, ce sera la sixième fois depuis 2008 que les députés voteront sur cette question. Comme les libéraux sont majoritaires, espérons que cette fois sera la bonne.

Lu 2671 fois Dernière modification le mardi, 31 octobre 2017 14:37
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login