Imprimer cette page
mercredi, 11 octobre 2017 15:24

Une salle de spectacle toute neuve pour la Gang à Popa

Écrit par 
Henri Lagrandeur et Roland Quenneville. Henri Lagrandeur et Roland Quenneville. Photo : Julien Cayouette et Courtoisie
Blizzard Valley — La troupe de théâtre amateur la Gang à Popa se prépare à livrer son spectacle Cabarire 2017 dans un tout nouveau local. Ils louent en permanence, depuis quelques mois, un local dans l’ancienne école Notre-Dame-du-Rosaire à Blezard Valley, qu’ils ont aménagé en petit théâtre de 78 places.

Pour la troupe, l’avantage est de ne plus avoir à monter et démonter l’estrade et les décors pour chaque représentation, en plus d’avoir un lieu fixe pour les répétitions. «On peut aussi louer la salle ou présenter plus facilement un spectacle pour un groupe qui nous en fait la demande», souligne Henri Lagrandeur, un des membres de la troupe.

Il ajoute qu’ils ont l’équipement pour toutes sortes de spectacles, même pour de la musique. M. Lagrandeur tient à rendre ce local disponible à la communauté artistique. Ils n’ont pas de permis d’alcool, ce qui en fait un endroit idéal pour des spectacles pour mineurs.

Depuis ses débuts en 2003, la Gang à Popa remet ses profits à des organismes à but non lucratif de la région. «On est tous bénévoles, personne ne se fait payer, même pas le technicien. On a remis 13 000 $ en dons de charité dans la région depuis nos débuts», affirme M. Lagrandeur.

Cabarire 2017

Cabarire est un enchainement de courtes saynètes comiques. La mouture 2017 comprend des nouveaux et d’anciens numéros. «Il y a plusieurs numéros que le monde demande qu’on rejoue, comme Shopper pour nos femmes, que l’on nous demande de refaire chaque fois», indique M. Lagrandeur.

«Il y a douze saynètes, dont deux chansons par les Casquettes croches», souligne M. Lagrandeur. Les Casquettes croches sont un groupe composé de quatre membres de la Gang à Popa qui s’accompagnent à la guitare, au banjo et à la planche à laver. Ils reprendront leur premier succès dans le spectacle de cette année, la chanson Fesses plates, mentionne Roland Quenneville, un autre membre de la troupe.

Les thèmes des numéros sont variés. Le hockey, arrêter de fumer, des problèmes d’ordinateur, une leçon de yoga, l’épilation du bikini et les phobies sont tous prétextes au rire cette année.

M. Quenneville ajoute que l’improvisation fait partie du spectacle. Un des comédiens qui oublie momentanément son texte peut devenir un moment hilarant supplémentaire.

En plus de MM. Lagrandeur et Quenneville, André Aubin, Dan Curtis, Lyne Godin, Denyse Guido, Louise Langlois, Jean-Pierre Lauzon, Carole Meilleure, Jeannine Poirier, Dan Robillard et Carmen Shepherd seront sur scène.

Cabarire 2017 sera présenté à sept reprises entre le 20 octobre et le 3 novembre. Les billets sont disponibles dans divers points de vente en cout de 15 $. Plus de détails au www.lagangapopa.com ou sur Facebook.




La nouvelle salle de spectacle de la Gang à Popa dans l’ancienne école Notre-Dame-du-Rosaire à Blezard Valley. — Photos : Henri Lagrandeur

Abonnez vous
Lu 2591 fois Dernière modification le mercredi, 11 octobre 2017 16:06
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca