FacebookTwitter
vendredi, 06 octobre 2017 00:33

Une distinction d’outre-mer pour Pierre Riopel

Écrit par 
Pierre Riopel, deuxième à partir de la gauche, a tenu à remercier, lors de cette cérémonie, l’apport d’enseignants qui ont eu un impact dans sa vie. Reynald Aubin, Louise Guérin et Roseline Harrison accompagnent M. Riopel sur la photo. Pierre Riopel, deuxième à partir de la gauche, a tenu à remercier, lors de cette cérémonie, l’apport d’enseignants qui ont eu un impact dans sa vie. Reynald Aubin, Louise Guérin et Roseline Harrison accompagnent M. Riopel sur la photo. Photo : Julien Cayouette
Sudbury — Pierre Riopel a été décoré de l’insigne de Chevalier de l’Ordre des palmes académiques par le Consul général de France à Toronto, Marc Trouyet. Il a reçu sa médaille à la Villa Loyola le 5 octobre, justement la Journée mondiale des enseignants.

Cet honneur, instauré en 1808 par Napoléon, souligne le travail exceptionnel d’une personne qui a œuvré en éducation et qui a contribué à l’expansion de la culture francophone.

«Pierre Riopel mérite cette distinction parce que les critères retenus pour les palmes académiques sont justement ceux de l’éducation, du français et d’un engagement individuel, valeurs que [Pierre Riopel] a pu démontrer dans sa carrière», affirme M. Trouyet au Voyageur.

Déjà au fait de l’existence des Palmes, M. Riopel a été très surpris lorsqu’il a appris, en février, qu’il en serait l’un des récipiendaires. «Je me suis toujours dit pendant ma carrière que je voulais jouer un rôle de leadeurship dans le domaine de l’éducation en vue d’assurer l’épanouissement de la langue française dans la communauté où je me retrouverais. Donc, c’est un peu comme si on reconnaissait ce travail-là, qu’on me dit “beau travail, bien fait et félicitations”», explique-t-il.

Parcours

Pierre Riopel — qui aurait été baptisé Peter si son père n’avait pas arrêté le curé anglais qui prononçait le sacrement, a-t-on appris — a amorcé sa carrière en tant qu’enseignant au secondaire. Il a occupé plusieurs autres fonctions au cours de sa carrière, dont enseignant à l’université, chef de secteur et directeur d’école avant de devenir surintendant de l’éducation puis directeur de l’éducation au Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario ainsi que président du Collège Boréal avant sa retraite. Il a de plus siégé au conseil du curriculum du ministère de l’Éducation de l’Ontario et fait présentement partie du conseil des régents de l’Université de Sudbury.

«Il est également un francophone engagé dans sa communauté», poursuit M. Trouyet dans son discours. Il a siégé au conseil d’administration du Centre de santé communautaire de Sudbury-Est, de la Société historique du Nouvel-Ontario, de l’Association des gestionnaires de l’éducation franco-ontarienne et du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques.

Lors de son discours, Pierre Riopel a souligné que l’éducation était ancrée dans ses gènes, puisque son grand-père a supervisé l’ouverture d’une école francophone de Guilletteville. «Imaginez-vous qu’en attendant l’ouverture de l’école, les élèves faisaient la classe dans le salon chez mes grands-parents», raconte-t-il. Son père a également été un éducateur qui, lui aussi, a siégé au conseil des régents de l’Université de Sudbury.

Lu 5115 fois
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme
    Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme Nipissing Ouest — Les candidats à la mairie et aux postes de conseillers de Nipissing Ouest ont participé à deux débats la semaine dernière afin de présenter les enjeux qu’ils croyaient plus importants et ceux qui seraient leurs priorités si…
    Ecrit le jeudi, 20 septembre 2018 09:24
  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19
  • Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury
    Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury Sudbury — La deuxième édition du festival de contes de Sudbury portera un nouveau nom inspiré par le titre de la collection de livres publiée par le père Germain Lemieux : le festival Les Vieux m’ont conté. Du 9 au 14 octobre,…
    Ecrit le mercredi, 05 septembre 2018 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login