FacebookTwitter
jeudi, 16 janvier 2014 08:48

Faire d’une pierre deux coups aux résolutions pour 2014!

Écrit par 
C’est le début d’une nouvelle année, et avec cela, plusieurs gens se dressent une liste de résolutions pour le nouvel an. Ceci dit, on sait que, plus souvent que pas, il est rare que l’on agisse sur nos résolutions, ou du moins qu’on les soutienne et qu’on obtienne le résultat visé. Pourquoi est-il si difficile de s’y tenir et de mener à terme ses résolutions ? Est-ce possible qu’une des raisons soit que les résolutions que l’on «s’impose» soient effectivement des choses que l’on n’aime vraiment pas faire ? Il va sans dire que les deux résolutions les plus populaires consistent à se mettre en forme et à perdre du poids. Dans cette même veine, je crois connaître la recette de succès pour ceux et celles qui entreprennent ces deux résolutions en 2014. Cette recette préconise tout simplement… les activités sexuelles. Vous vous demandez sans doute comment (et à quel point) les relations sexuelles peuvent contribuer à ces résolutions.

Tout d’abord, il est important de reconnaître que celles-ci engendrent plusieurs bienfaits du côté santé, autant sur le plan physique que mental. Les gens qui sont actifs sexuellement manquent moins de journées de travail, car ils bénéficient d’une amélioration du système immunitaire. En effet, selon une certaine étude américaine, les gens qui ont des relations sexuelles une à deux fois par semaine font preuve de niveaux plus élevés d’anticorps. De ce fait, les chances d’encourir une grippe ou un rhume sont réduites. L’activité sexuelle contribue aussi à la diminution de la pression artérielle, en plus de réduire le risque d’une crise cardiaque. Il va de soi que la circulation sanguine est aussi améliorée. Saviez-vous que les relations sexuelles constituent un meilleur remède que l’aspirine ? C’est vrai, car elles font augmenter le seuil de tolérance à la douleur à l’aide d’hormones qui sont libérées durant l’acte sexuel. Plusieurs ont sans doute déjà entendu dire que les hommes s’endorment rapidement suite à l’éjaculation (souvent une plainte de la part des conjointes). Mais il ne faut pas trop leur en vouloir… Après tout, c’est tout à fait hors de leur contrôle puisqu’il y a une hormone qui est déclenchée lors de l’éjaculation qui induit effectivement le sommeil chez l’homme. Qui aurait cru ? Remarquez que les activités sexuelles améliorent également la qualité du sommeil, et ce, autant chez les hommes que les femmes. On devient plus détendu, plus calme, plus décontracté. Étant donné que l’on sait qu’en vieillissant, 30 % des femmes éprouveront des problèmes d’incontinence, l’utilisation des muscles autour du pelvis aide à contrôler la vessie, et plus particulièrement, l’écoulement d’urine. Si vous êtes vraiment aventureux ou aventureuse, vous pouvez aussi faire travailler d’autres muscles, ce qui les renforcera (vous savez, ceux qu’on ne pensait «pas» avoir!).

Même en se donnant de beaux gros bisous, on peut réduire les visites chez le dentiste. Un baiser fait stimuler la salive qui, à son tour, nettoie les aliments qui sont toujours présents dans la bouche et réduit le taux d’acidité qui peut souvent mener aux caries dentaires. Certaines études indiquent même que l’activité sexuelle peut réduire les risques associés au cancer. Selon plusieurs chercheurs américains, si un homme éjacule de 13 à 20 fois par mois, son risque d’être atteint du cancer de la prostate est réduit de 14 % comparativement à ceux qui n'éjaculent que de 4 à 7 fois par semaine. D’autant plus, si le taux d’éjaculation surpasse 21 fois en un seul mois, le risque est davantage réduit de 33 %. On constate alors que les gens qui profitent d’une vie sexuelle active ont tendance à vivre plus longtemps et se sentent mieux.

Bref, il est facile de comprendre pourquoi de telles activités peuvent mener à une meilleure santé physique et mentale, et donc, adressent assez bien la toute première des résolutions.

Que dire alors de la deuxième, c’est-à-dire du désir de perdre du poids ? En effet, lorsque l’on s’hasarde à «jouer», on peut brûler plusieurs calories. Le simple geste de s’embrasser et de se donner des bisous pendant une période d’une heure peut brûler plus de 68 calories. Embrassez comme vous le faisiez lorsque vous étiez plus jeune et vous pouvez même friser les 100 calories! Woohoo!!! Peut-être aimeriez-vous donner un bon massage à votre partenaire ? Cet exercice peut s’avérer très plaisant, et sur une durée de 30 minutes, dites bye-bye à plus de 40 calories! Le simple fait de se déshabiller pourrait représenter une perte de plus de 10 calories. Pas pire, hein ? Que les chemises et jupons prennent le bord… même les bobettes, quoi! S’amuser à avoir des relations sexuelles garantit le gros lot en ce qui a trait à la perte des calories, et ce, au taux de 150 et plus pour 30 minutes de plaisir… et si vous êtes une personne qui aime utiliser vos mains, 100 calories. Pas pire pantoute! Êtes-vous un couple qui aime danser ? Si oui, perdre 100 calories pour 30 minutes de danse, ça se prend bien, n’est-ce pas ?

Imaginez-vous donc attaquer ces deux résolutions tout en sachant que c’est pour votre bien-être et que ça vous permettra de vous rapprocher de votre partenaire. Qui qui ne voudrait pas atteindre un tel objectif ? Plusieurs se poseront la question : est-il sage ou prudent d’avoir des résolutions, puisqu’on semble toujours les refaire chaque année ? Cependant, une meilleure question à se poser plutôt serait : combien de résolutions ont autant de bienfaits tout en fournissant une telle source de plaisir ? Le défi vous est lancé si vous pensez pouvoir en identifier d’autres! Entretemps, pourquoi ne pas vous «aventurer» et mettre à l’essai la «recette du succès» proposée ? Vous pourrez ainsi déterminer si elle en vaut vraiment la peine (et le «hype»). Et si vous décidez que non, du moins vous vous serez amusés en ce faisant et n’aurez surtout rien «perdu» (sauf possiblement quelques calories supplémentaires). Je vous rappelle le fameux dicton des années 1960 et 1970 : «Faisons l’amour et non la guerre». De nos jours, on pourrait tout aussi bien dire : «Faisons l’amour, et on se sentira bien mieux… et plus léger».

Sur ce, je vous souhaite bon succès avec vos résolutions de 2014!
Lu 4017 fois
Jacques Babin, Ph.D.

Professeur au Collège Boréal et sexologue clinicien.

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login